Fiat Croma (1985)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fiat Croma.
Fiat Croma
Fiat Croma (1985)

Marque Fiat
Années de production 1985-1996
Production > 438 000 exemplaire(s)
Classe Familiale
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence 4 cylindres 1 585 cm3, 1 995 cm3, carbu, injection et turbo.
Diesel 2 499 cm3, Turbodiesel 2 445 cm3,
Transmission traction avant
Poids et performances
Poids à vide 1.100/1.210 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Dimensions
Longueur 4.495 mm
Largeur 1.760 mm
Hauteur 1.433 mm
Chronologie des modèles

La Fiat Croma est une berline familiale haut de gamme lancée par Fiat en décembre 1985 Elle remplaça la Fiat Argenta, descendante directe de l'ancienne Fiat 132. Elle permit à Fiat de réaliser son ambition ; reprendre sa place dans le peloton des constructeurs dans cette catégorie de voitures.

La nouvelle voiture signa l'abandon, par le constructeur italien, de la propulsion car toute sa gamme sous sa propre marque comme celles du groupe Fiat Auto, disposait maintenant de la traction avant.

Histoire de la Croma[modifier | modifier le code]

Le projet du véhicule qui allait devenir la Croma était défini, en interne usine, sous l'appellation "tipo quattro" - type 4, pour indiquer que la voiture se situait dans la tranche supérieure au type 3 qui était la Fiat Tempra. Le numéro de code du modèle est ZFA 154.

Le projet d'étude pour cette voiture haut de gamme a réuni quatre constructeurs sous la houlette du bureau d'études Fiat : Lancia, qui en tirera la Lancia Thema, Alfa Romeo qui le transformera en Alfa Romeo 164 et Saab, après adaptation pour correspondre aux critères du groupe italien, en fera la Saab 9000.

La plateforme sera identique pour les 4 modèles, les carrosseries seront très semblables sauf pour Alfa Romeo qui bénéficiera d'une ligne personnelle et plus effilée réalisée par le designer Pininfarina. Les 3 modèles Fiat Croma, Lancia Thema et Saab 9000 auront bon nombre de pièces de carrosserie communes, comme toute la structure de l'habitacle et les portières (Saab y apportant des renforts pour en améliorer la sécurité), la Lancia et la Fiat partageront aussi beaucoup d'organes mécaniques.

La Fiat Croma, grâce à son élégance et l'équilibre de sa carrosserie, sa fiabilité mécanique reconnue et son confort, connut un succès commercial non négligeable, elle sera fabriquée à 438 000 exemplaires en 11 ans.

Le dessin des 3 modèles semblables et notamment l'originalité et les proportions des 2 volumes et demi de la Croma sont dues au crayon de Giorgetto Giugiaro.

La ligne de fabrication des Fiat Croma et Lancia Thema, dans l'usine Mirafiori de Turin, était entièrement robotisée.

La Fiat Croma sera déclinée en 3 séries :

1re série[modifier | modifier le code]

Fiat Croma 1re série, après 1987

La première série d'origine était disponible avec différents moteurs :

  • 1 585 et 1 995 cm3 avec carburateur, de 83 et 90 ch,
  • 1 995 cm3 injection et injection plus turbo compresseur, de 120 et 155 ch,
  • 2 499 cm3 diesel et 2 445 cm3 turbodiesel, de 75 et 100 ch.

2e série[modifier | modifier le code]

Une seconde série avec des retouches mineures de carrosserie, feux arrière à clignotants blancs, montant central et bas de boucliers couleur carrosserie et non plus noirs est présentée en avril 1988 au Salon de Turin. Les motorisations sont revues avec la suppression du diesel atmosphérique, mais une nouveauté mondiale apparaît, le premier moteur diesel à injection directe sur une berline de tourisme.

Ce moteur sera une véritable révolution technologique. D'une cylindrée de 1 929 cm3, il développe 90 ch DIN à 4 200 tr/min avec une consommation inférieure de 35 % au même moteur diesel turbocompressé. Cependant, il souffre de problèmes de jeunesse (15 % de casse moteur avant 80 000 km sur les tout premiers modèles, dont le remplacement a largement été pris en charge par Fiat). Ce système d'injection sera plus tard repris par Volkswagen pour ses TDI qui feront le succès de la marque.

En 1990, la Croma bénéficie d'un autre léger restyling sur les accessoires de carrosserie (feux arrière fumés, nouveaux enjoliveurs) ainsi que sur la planche de bord. Le 2.5 turbo-diesel passe à 120 ch et la version 1.6 disparaît.

Fiat Croma 2e série, avant 1993
Vue arrière Fiat Croma 2e série

3e série[modifier | modifier le code]

Cette fois, en 1991, la carrosserie, plus nettement changée, arbore un avant redessiné, plus plongeant et moderne. Les feux arrière semblent courir tout le long du coffre, comme c'est la mode à l'époque à l'instar de la Renault 21. Le tableau de bord adoucit ses angles, mais déplace son autoradio vers le bas de la console, au détriment de l'ergonomie. Les vitres et miroirs de rétroviseurs extérieurs sont teintées en bleu, rare à l'époque.

Un nouveau moteur apparaît, c'est un V6 de 2 492 cm3 développant 159 ch, dérivé du fameux V6 Busso Alfa Romeo qui équipait également l'Alfa Romeo 155.

Cette version ne sera jamais proposée en France. Dans le même temps, la 2.0 CHT passe à 100 ch et surtout, la TDid à injection directe reçoit un turbo à géométrie variable, autre première mondiale sur une berline, rendant le moteur plus souple à bas régime et portant sa puissance à 94 ch, en abaissant encore la consommation. La fiabilité et la robustesse de ce moteur deviendront ses principales caractéristiques.

Un léger remaniement intervient en 1993 (injection généralisée et catalyseur en essence, jantes de 15, suppression de la barrette de calandre horizontale, airbag conducteur en option) qui apporte le 2.0 IE 16 soupapes de 140 ch, déjà vu dans la Thema.

La gamme évolue encore en 1995. Les vitres sont teintées vert et la sellerie est en retrait (le tissu a remplacé le velours), mais de nouveaux enjoliveurs, feux arrière, antidémarrage en option et airbag conducteur de série voient le jour.

La production s'arrête en 1996 après plus de 438 000 exemplaires commercialisés. La Croma ne sera pas remplacée immédiatement, il faut dire qu'à cette époque-là, Fiat Auto vivait une période très délicate et les investissements pour remplacer une voiture haut de gamme aux cadences de fabrication limitées - 250 unités par jour - étaient considérés excessifs par la direction du groupe.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Modèle Disponibilité Moteur Cylindrée (cm3) Puissance (kW/ch DIN) Nombre arbres à cames en tête Alimentation Couple maxi (Nm) Poids à vide (kg) Vitesse maxi
(km/h)
Consommation
(l/100 km)
1600 1985 - 1991 Fiat 154A.048 essence 1 585 61/83 à 5 600 tr/min 1 Carbu double corps Weber 32/34 Allumage électronique Magneti Marelli Digiplex 130 à 2 800 tr/min 1 095 168 5,8
2000 CHT 1985 - 1992 Fiat 154A1.000 essence 1 995 66/90 à 5 500 tr/min 2 Carbu double corps Weber 34 Allumage électronique Magneti Marelli 172 à 2 800 tr/min 1 110 175 5,5
2000 IE 1985 - 1992 Fiat 834B.000 essence 1 995 88/120 à 5 250 tr/min 2 Injection électronique Weber Magneti Marelli 170 à 3 300 tr/min 1 120 190 6,0
2000 Turbo IE 1985 - 1992 Fiat 154A2.000 essence 1 995 114/155 à 5 250 tr/min 2 Injection électronique Magneti Marelli Microplex 240 à 2 350 tr/min 1 180 >210 6,3
2.0 ie Cat 1992 - 1996 Fiat 834-8.146 essence 1995 85/117 à 5 600 tr/min 2 Injection électronique Magneti Marelli Digiplex 2 168 à 4 000 tr/min 1 250 190 7,6
2.0 ie 16v Cat 1992 - 1996 Fiat 154E1.000 essence 1 995 101/140 à 6 000 tr/min 2 Injection électronique Bosch Motronic M1.7 187 à 4 500 tr/min 1 285 200 8,0
2.0 Turbo ie Cat 1992 - 1996 Fiat 154C4.046 essence 1 995 110/153 à 5 500 tr/min 2 Injection électronique Magneti Marelli Microplex 257 à 2 750 tr/min 1 300 210 7,9
2.5 V6 Cat 1993 - 1996 Fiat 834G.000 essence 2 492 119/162 à 5 800tr/min 2 Injection électronique Bosch Motronic M1.7 225 à 4 500 tr/min 1 320 211 8,5
1.9 TDiD 1988 - 1991 Fiat 154.01.000 Diesel 1 929 67/92 à 4 200 tr/min 1 Injection directe Bosch VER 214 190 à 2 500 tr/min 1 210 180 5,7
1.9 TDid 1992 - 1996 Fiat 154.01.000 Diesel 1 929 68/94 à 4 200 tr/min 1 Injection directe Bosch VER 493 204 à 2 000 tr/min 1 285 180 5,2
2500 Diesel 1985 - 1988 Fiat 8144.67 Diesel 2 499 55/75 à4 200 tr/min 1 Injection indirecte Bosch VER 214 165 à 2 200 tr/min 1 210 163 6,6
2500 Turbodiesel 1985 - 1992 Fiat 8144.91 Diesel 2 445 73/100 à 4 100 tr/min 1 Injection indirecte Bosch VER 192 220 à 2 300 tr/min 1 240 185 7,4
2.5 TD 1992 - 1996 Fiat 8144.97Y Diesel 2 500 85/118 à 4 100 tr/min 1 Injection indirecte Bosch VER 476 255 à 2 400 tr/min 1 370 192 6,8

Nouvelle Fiat Croma 2005[modifier | modifier le code]

Ce ne sera que 20 ans après le lancement de la première génération de Croma que Fiat se décidera, et ce sera la dernière décision prise par l'Avv. Gianni Agnelli, de lancer une voiture haut de gamme. Cette nouvelle génération, lancée le 28 mai 2005, n'a plus rien en commun avec sa devancière.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :