Fiat Regata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat Regata
Fiat Regata

Marque Fiat
Années de production 1983 - 1990
Production > 900 000 exemplaires
Classe Compacte familiale
Moteur et transmission
Moteur(s) 1.3, 1.5, 1.6, 1.6 i.e, 1.7d, 1.9D, 1.9 TD
Transmission Traction avant
Poids et performances
Poids à vide 1 020 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Dimensions
Longueur 4 260 mm
Largeur 1 650 mm
Hauteur 1 415 mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat 131 Fiat Tempra Suivant

La Fiat Regata, est une voiture fabriquée par le constructeur italien Fiat entre 1983 et 1990.

Cette berline traditionnelle à trois volumes, traction avant, utilise la plate-forme de la Fiat Ritmo (Strada dans les pays anglo-saxons).

Ses concurrentes directes étaient les Audi 80, Citroën BX, Ford Orion, Opel Kadett, Rover 213/216, et Volkswagen Jetta. Une version très proche de la Fiat Regata fut la Seat Málaga qui figura au catalogue Seat au lendemain de la rupture des accords de licence entre Fiat et Seat ; elle s'en distinguait toutefois par ses moteurs essence 'System Porsche', de vieux blocs Fiat remaniés en Allemagne. Hormis les portières, elle ne partageait avec la Regata aucun élément de carrosserie et son habitacle n'avait rien à voir.

Première série - 1983[modifier | modifier le code]

La Fiat Regata était fabriquée dans l'usine géante de Mirafiori à partir de 1983, et fut un acteur important du segment des berlines moyennes. Elle fut présentée au Salon automobile de Francfort en septembre 1983.

Avec sa ligne filante et son habitacle très spacieux, la Fiat Regata fut commercialisée en différentes versions : un moteur diesel et trois essence de 70, 85 et 100 ch DIN et trois niveaux de finition.

Déjà soucieux des problèmes écologiques, Fiat commercialisa une version spéciale baptisée ES (Energy Saving) qui, grâce à quelques améliorations aérodynamiques et nouveautés mécaniques sur le nouveau moteur de 1 301 cm3 développant 65 ch DIN et un rapport de compression plus élevé notamment, un système automatique d'arrêt du moteur (quand le véhicule est à l'arrêt et que le moteur n'est pas sollicité (le fameux stop & start), le tout géré par un allumage électronique, afin de réduire la consommation de 15 %.

Fiat Regata Weekend

La Fiat Regata succéda à une grande berline Fiat, la Fiat 131.

En 1984 la version break appelée Week-End fut présentée, elle remplaçait de fait la Fiat 131 Panorama et se signalait par son seuil de chargement abaissé au maximum par le basculement du pare-choc arrière.

Seconde série - 1986[modifier | modifier le code]

L'ensemble des éléments de carrosserie subirent des retouches sans pour autant altérer la ligne de la voiture. Les portières reçurent de nouveaux vitrages, inspirés de ceux de la Croma. Fiat en profita également pour renforcer les motorisations et équiper la 1.6 de l'injection électronique monopoint (100 Sie). L'habitacle reçut de nouveaux habillages. La version diesel de base vit son moteur évoluer, passant de 1714 à 1 697 cm3. L'autre diesel, de 1 929 cm3, allait, peu de temps après recevoir un turbo (+ 15 ch, soit 80 au total), faisant de la Regata Turbo DS une des plus performantes de sa catégorie. Celle-ci s'équipa aussi de trains roulants revus, améliorant sensiblement une tenue de route parfois incertaine.

La fabrication pris fin, en Italie, en 1990 avec la présentation de la Fiat Tempra qui lui succéda.

La Fiat Regata dans le monde[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :