Fiat Tempra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fiat Tempra
Fiat Tempra

Marque Drapeau : Italie Fiat Auto
Années de production 1990 - 1999
Production ± 1.000.000

Drapeau de l'Italie Italie : 669.221
Drapeau du Brésil Brésil : 204.795
Drapeau de la Turquie Turquie : 129.590
Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam : CKD exemplaires

Classe Compacte tricorps
Moteur et transmission
Moteur(s) 1.372, 1.581, 1.756 i.e, 1.995 ie, 1.929D, 1.929 TD
Transmission Traction, boîte 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1.070 - 1.380 (SW 4x4) kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4p, break 5p+, 4x4
Dimensions
Longueur 4.354 mm
Largeur 1.695 mm
Hauteur 1.445 - 1.540 (SW 4x4) mm
Chronologie des modèles
Précédent Fiat Regata Fiat Marea Suivant
Fiat Tempra SW
Vue intérieure d'une Fiat Tempra Digital

La Fiat Tempra fut la berline de milieu de gamme du constructeur automobile Fiat durant la première moitié des années 1990.

Présentée sur le millésime 1990, elle se place entre la Fiat Tipo et la Fiat Croma. Bien que reposant sur la plateforme technique de la Tipo, la Tempra est plus qu'une Tipo à 4 portes puisqu'elle ne partage aucun élément de carrosserie avec cette dernière. Comme pour les Ritmo/Regata et ensuite avec les Brava/Marea, le groupe Fiat a toujours cherché à développer les synergies internes en partant d'une excellente base existante puisque la Tipo propose déjà une bonne tenue de route et un empattement long propice à une bonne habitabilité. Plus encombrante, la Tempra est aussi plus aérodynamique (Cx de 0,28, Scx de 0,59, des valeurs qui ne seront surpassées sur une berline qu'en 1995 par la Mercedes Classe E W210).

Puisqu'elle dérive de la Tipo, la Tempra en reprend logiquement les moteurs à l'exception des petits moteurs économiques (1.1i de 55 ch et 1.7D de 57 ch) et les moteurs sportifs 16 soupapes, sauf au Brésil, où une 2.0 16V développant 165 Ch sera produite de 1993 à 1996.

Fiat Tempra SW vue arrière

La Tempra était également disponible en version break (Tempra SW) et même avec une transmission intégrale très appréciée dans le nord de l'Italie et en Suisse puisqu'elle était un des rares Véhicule tout-terrain 4x4 économiques avec l'Alfa Romeo 33 et les Subaru. Pour faire face au surpoids, elle recevait un moteur 2.0 litres de 115 ch. Comme sur la Regata, l'ouverture du hayon s'opérait en deux parties, l'une jusqu'au pare-chocs l'autre consistait à rabattre le pare-chocs pour allonger le plan de charge qui restait sur le même niveau. Le volume de chargement coffre fermé dépassait les 1630 litres.

La production de la Tempra prit fin en 1998, deux ans et demi après l'arrêt de la Fiat Tipo avec des versions particulièrement intéressantes financièrement, les "Quartz". Elle a été produite à 669.221 exemplaires en Italie.


Les FIAT Tempra des autres pays[modifier | modifier le code]

La Fiat Tempra a été construite dans d'autres pays que l'Italie : la Turquie et le Brésil et assemblée en CKD au Vietnam à partir d'éléments provenant de Turquie.

Identique à l'original italien, elle aura une carrière aussi longue mais ne réussira pas à faire oublier la Fiat 131 qu'elle devait remplacer, les automobilistes turcs ont pu acquérir une Tofaş 131 jusqu'en mars 2008 mais plus de Tempra après l'an 2000. Ce seront au total 129.590 exemplaires de Tempra qui seront fabriqués en Turquie.

Presque identique au modèle italien, elle fut fabriquée à 204.795 exemplaires dans la version berline 4 portes mais également dans une version 2 portes, mi-coupé sportif, équipé d'un moteur 2.0 turbo de 165 ch par la filiale brésilienne Fiat Automoveïs. Notons que ces Tempra disposaient d'un tableau de bord inédit, aussi doux de forme qu'était anguleux celui de la version italienne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tutte le Fiat - Ed Domus
  • Fiat - Tutti i modelli del novecento - RuoteClassiche / Quattroruote

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]