Handsup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Euro-trance)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hands Up.
Handsup
Origines stylistiques Eurodance, trance, happy hardcore, house music, synthpop
Origines culturelles Allemagne ; début des années 2000
Instruments typiques Synthétiseur, boîte à rythmes, séquenceur, clavier, échantillonneur
Popularité Élevée en Allemagne (en déclin dans les années 2010[1]), faible à l'international
Scènes régionales Europe

Sous-genres

House progressive

Genres dérivés

Electro house, jumpstyle, hardstyle

Genres associés

EDM, hard trance

Le handsup, également stylisé hands up, parfois appelé dancecore, est un genre de musique électronique créé en Allemagne aux environs de 2003. Ce style a pour caractéristiques d'être très rythmé, dynamique, mélodique et généralement chanté.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le handsup émerge dans les années 1990 en Allemagne[2] et obtient un certain succès. Son succès est également concentré dans les pays frontaliers tels que la Pologne ou les Pays-Bas. Au Royaume-Uni, le handsup se trouve une place dans la scène musicale locale grâce à l'émergence d'un sous-genre appelé le UK handsup, caractérisé par un rythme souvent ternaire et plus rapide (150 à 155 BPM contre 140 à 145 BPM). Manian devient le premier à proposer ce sous-genre repris très rapidement par des producteurs connus comme ItaloBrothers[3], DJ Gollum, et Basshunter.

Dans les années 2000, le handsup reste un style en constante évolution. Dans les années 2000 et 2010, le handsup est l'un des genres les plus en vogue en Allemagne[1]. En 2012, le handsup tente de se frayer un passage dans la vague dance, en témoignent les arrangements et les chants plus populaires (notamment dance, complextro, dubstep, et hip-hop). C'est notamment le cas chez les artistes handsup comme Manian, Dan Winter, Empyre One, Ti-Mo ou Giorno. De plus, les remixes de chansons populaires sont de plus en plus nombreux. Sur Internet, des sites web, principalement allemands, tels que Technobase.fm, font la promotion du hands up à l'aide de compilations téléchargeables en ligne[4],[5]. Dancecharts.de établit mensuellement un top 20 des artistes hands up[6]. Des compilations comme celles de la série Future Trance incluent ce genre[7].

Le milieu des années 2010 marque le début de la fin pour le style[1]. Les sorties, aussi bien les chansons originales que les remixes, sont de plus en plus rares[1]. La qualité et la créativité des morceaux s'atténue. Les artistes les plus célèbres se consacrent quasiment entièrement à d'autres styles plus en vogue[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Musicalement, le handsup peut se rapprocher de la trance si la partie vocale sont plutôt douces. À l'inverse, il est plutôt proche du hardstyle si la partie vocale est plus agressive, déformée ou si la mélodie, le rythme et les basses de chaque morceau sont plus intenses. Le genre oscille entre 130 et 145/155 BPM[2]. À la fin des années 2000, on remarque de plus en plus souvent des passages entre deux refrains s'inspirant du jumpstyle ou hardstyle. Il est également possible de rencontrer des sonorités de type hard rock au niveau des arrangements souvent représentés par des guitares distordues et très « crushy ».

Le genre comprend des morceaux de synthétiseur de type Virus ou Roland JP-8080[2]. Techniquement, au niveau de la structure, il fait aussi usage de kicks toujours accompagnés de cymbales, claps, etc. plus aigus et suivis d'une basse presque toujours à contretemps du kick. Après une partie chantée ou une mélodie sans rythmique, une nouvelle mélodie plus massive ou plus festive naît et l'accompagnement électronique redémarre. Cependant le style est riche en mélodies de tous genres (le plus souvent festives) ainsi qu'en chants (énormément de types de voix, paroles, styles repris). Le handsup est un genre électronique où les morceaux recrées ou remixés sont de provenances, de styles et d'époques les plus variés[réf. nécessaire].

Le handsup est difficile à situer car les mélodies complexes et variées qui le caractérisent lui confèrent une sonorité particulière. Ces mélodies ont généralement une symbolique très spirituelle et positive visant à procurer de la joie et du bien-être aux auditeurs. Ceux-ci frappent dans leurs mains, ou lèvent les bras pour exprimer leur bien-être, d'où le nom de ce style musical. Ainsi, le handsup peut avoir une forte connotation de musique à caractère festif. C'est un style de musique électronique relativement méconnu en France du fait la domination sur les grandes radios de genres concurrents tels que l'electro. Néanmoins, depuis 2010, l'electro varie ses arrangements en intégrant des éléments régulièrement utilisés dans la trance et donc le handsup. Comme dans la plupart des chansons, les thèmes redondants dans les titres handsup sont l'amour et les sentiments perdus ou retrouvés pour quelqu'un. Des sujets plus joyeux comme le plaisir de vivre, le bonheur, la tendresse et l'amitié sont souvent évoqués[réf. nécessaire].

Artistes notables[modifier | modifier le code]

Dans les personnalités principales du handsup, deux DJ se distinguent particulièrement, il s'agit de Manuel Reuter (Manian) et de Robin Brandes. Du fait de leurs nombreux remixes et projets, tels qu'Azora ou Pimp Code pour Rob Mayth, ou Tune Up et Cascada pour Manian, ils peuvent être identifiés comme les pionniers du style[8]. Cascada, un projet en collaboration avec Yanou et la chanteuse Natalie Horler, est un groupe handsup qui a rencontré le succès à l'international. Manian continue de produire Cascada dans un style plus electro-pop. Ce choix de changement de style délaissant le handsup est pris comme une trahison pour la plupart des fans[réf. nécessaire].

En ce qui concerne Rob Mayth, il est, pour la plupart des amateurs du handsup, la référence et un créateur d'œuvres d'art. On reconnaît particulièrement sa façon de détailler et de construire ses productions et remix. Car contrairement à d'autres personnalités tout aussi connues, Rob Mayth ne se contente pas d'amener uniquement de la puissance ; il apporte aussi beaucoup de musicalité et réalise un travail de compositeur peu égalé dans le handsup. Également, ce serait DJ Novus de Groove Coverage qui aurait eu l'idée d'appeler ce style handsup en s'inspirant des mouvements effectués par les gens avec leurs mains durant ses mix dans les clubs européens[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (de) Axel Jäger, « Ist HandsUp tot....? », sur dance-charts.de, (consulté le 28 février 2018).
  2. a, b et c (it) « HANDS UP STYLE ! - Ultimamente si sente sempre più parlare di Hands Up ovvero la musica Dance Commerciale in stile Europeo. Ecco cosa dicono alcuni esperti di questo genere. », sur guide.supereva.it (consulté le 28 février 2018).
  3. (de) David Fuchs, « Easter Rave 2015: Line Up vollständig », (consulté le 28 février 2018).
  4. (de) « TechnoBase.FM Vol. 10 - Trackliste, Download- & Shoplink », sur technobase.fm (consulté le 28 février 2018).
  5. (de) « TechnoBase.FM Volume 14 - Download & Trackliste », sur technobase.fm (consulté le 28 février 2018).
  6. (de) « DANCE-CHARTS - HANDS UP / TRANCE - TOP 20 - WOCHE 08 / 2018: » (consulté le 28 février 2018).
  7. (de) « Future Trance Vol. 67 [Tracklist] », sur dance-charts.de, (consulté le 28 février 2018).
  8. (de) « Im Visier: Elektronische Musik - Teil 1: Hands Up », sur hardbase.fm (consulté le 28 février 2018).