Eaux grises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les eaux grises sont des eaux usées domestiques faiblement polluées (par exemple eau d’évacuation d'une douche ou d'un lavabo) et pouvant être utilisées pour des tâches ne nécessitant pas une eau absolument propre, par exemple l’évacuation des excréments ou le nettoyage d'un véhicule.

Origine[modifier | modifier le code]

Les eaux grises peuvent provenir de la récupération des eaux d'évacuation de lavabos ou de douche, mais aussi des eaux pluviales (si l’atmosphère n'est pas polluée) ou celle d'un puits (si la nappe phréatique n'est pas polluée). Toute eau ne contenant ni polluant chimique, ni trace de matière fécale ni trace de produit chimique (hydrocarbure, médicament, etc.) peut être considérée comme une eau grise. Elles sont souvent à opposer aux eaux-vannes, qui contrairement aux eaux grises contiennent des matières fécales ou d'autres substances polluantes plus difficiles à traiter et éliminer.

Une eau grise peut contenir des traces de poussières, des graisses, de la nourriture, des cheveux, des détergents.

Utilisation[modifier | modifier le code]

À chaque fois qu'une eau absolument pure n'est pas indispensable, on peut utiliser les eaux grises permettant ainsi de faire des économies et de préserver un précieux liquide. Quand l'eau d'un puits peut être utilisée (nettoyage d'une voiture, alimentation du réservoir des toilettesetc.) on utilise des eaux grises. À chaque fois que ce type d'eau est accessible du public, il est nécessaire d'indiquer que ces eaux ne sont pas potables[1].

Traitement[modifier | modifier le code]

Les eaux grises sont relativement inoffensives d’un point de vue environnemental et hygiénique[réf. nécessaire]. Cependant, en manque de gestion des eaux grises, elles dégagent des odeurs nauséabondes dues à leur concentration en matières organiques facilement fermentescible[2].

Il existe divers procédés de filtration ou de traitements pour décontaminer les eaux grises. Les systèmes de traitement disponibles sur le marché intègrent les processus suivants :

La décantation
qui consiste à laisser l’eau grise reposer pendant une période de temps assez longue pour que les particules solides se déposent au fond. Les eaux grises contiennent des matières fibreuses, du gras, des poils et des cheveux qui peuvent bloquer les filtres, les tuyaux et le système de pompage. Pour une bonne filtration, il faut d’abord passer par le processus de pré-filtrage ;
Les filtres physiques
par exemple de sable, qui retiennent les particules qui pourraient servir de source organique biodégradable par les colonies microbiennes ;
Les agents chimiques
normalement le chlore, qui détruisent les micro-organismes pathogènes ;
Les processus de désinfection
les rayons UV ou l’ozonation, sont généralement utilisés en dernier lieu d’un système haut de gamme pour éliminer les bactéries et produire une eau de qualité ;
L'ultrafiltration membranaire
c'est une technologie performante en matière de rétention et d'élimination des polluants;
Les processus biologiques
basés sur les mécanismes naturels de digestion par les bactéries dans des conditions aérobies[2].

Le couplage des technologies

Certains équipements utilisent un mix des différentes technologies afin de fournir une solution complète et d'anticiper les futures restriction réglementaires notamment en matière de désinfection, de sécurisation de l'eau et de distinction eau potable / eau réutilisée. Par exemple le système Recover utilise une combinaison de filtre physique, désinfection au chlore et coloration de l'eau.

Après le traitement des eaux grises, l'eau traitée est soit versée dans les eaux de surface pour subir une percolation vers les eaux souterraines, soit, être réutilisée pour un usage domestique non potable, pour l'irrigation ou le lavage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Réutilisation des eaux grises pour des usages domestiques : une pratique à encadrer, sur anses.fr, consulté le 9 janvier 2017.
  2. a et b « Introduction à la gestion des eaux grises » [PDF], sur terreau.org, (consulté le 29 décembre 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]