Pollution olfactive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pollution olfactive concerne toutes les nuisances qui affectent, touchent le domaine de l'odorat.

Origine[modifier | modifier le code]

Les odeurs sont généralement dues à une multitude de molécules différentes, en concentrations très faibles, mélangées à l'air que nous respirons. La plupart des composés odorants sont détectés à des niveaux très faibles par rapport aux niveaux toxiques. À l'inverse, des gaz très toxiques comme le monoxyde de carbone n'ont aucune odeur[1].

Mesure[modifier | modifier le code]

Les odeurs peuvent être mesurées par un olfactomètre qui permet d'exprimer la concentration de l'odeur en Unité d'Odeurs Européenne par mètre cube d'air (oue/m3). En France, les laboratoires d'olfactométrie AROMA Consult - Groupe Merlin et EGIS Environnement sont accrédités[2] pour la réalisation de ce type de mesures olfactométriques sur des échantillons d'air odorants. En Europe, on peut également citer les laboratoires ECOMA et ODOURNET.

Sources de pollution olfactive[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pollutions olfactives - ADEME - Chez Dunod, Paris, 2005

Notes[modifier | modifier le code]

  1. AFSSET, Pathologies - Intoxications au monoxyde de carbone, janvier 2006
  2. le COFRAC

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]