Surcyclage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le surcyclage ou upcycling est l'action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n'a plus l'usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d'utilité supérieure. On recycle donc « par le haut ».

En plus des bénéfices écologiques de la réutilisation, le surcyclage donne l'occasion de créer et recréer des objets uniques. De ce fait, on rencontre le surcyclage dans de nombreux contextes : à domicile[1], en entreprise[2], en galerie d'art[3],[4], etc.

Historique[modifier | modifier le code]

Le mot anglais « upcycling » a été proposé au milieu des années 1990 par Reiner Pilz. Il a ensuite été repris par William McDonough et Michael Braungart dans leur ouvrage Cradle to Cradle: Remaking the Way We Make Things paru en 2002.

Exemples[modifier | modifier le code]

Plusieurs entreprises et associations pratiquent le surcyclage :

  • L'entreprise TerraCycle, créée au début des années 2000 aux États-Unis, a pour objectif d'éliminer le concept même de déchets en créant des réseaux de ramassage et des solutions de recyclage et de surcyclage.
  • L'entreprise Cyclus (Colombie), qui produit des portefeuilles à partir de chambres à air usées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Upcycling : les 10 Meilleurs Idées Que Tout le Monde Peut Faire à la Maison ! », sur comment-economiser.fr (consulté le 20 novembre 2016).
  2. « Upcycling, rien ne se perd, tout se transforme », sur consoglobe.com, (consulté le 20 novembre 2016).
  3. « Le surcyclage, l’art de la valorisation des déchets », sur buzzecolo.com, (consulté le 20 novembre 2016).
  4. « Quand les déchets se transforment en art », sur consoglobe.com, (consulté le 20 novembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]