Arba Minch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Arba Minch
Monument in Arba Minch.jpg
Un monument à Arba Minch
Nom local
(am) አርባ ምንጭVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Région
Zone
Capitale de
Altitude
1 285 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Woreda (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

Arba Minch, qui signifie en amharique « quarante sources » (également appelée Gantar ou Minghi), est une ville et un woreda du sud de l'Éthiopie située dans la région des nations, nationalités et peuples du Sud à environ 500 km au sud d'Addis-Abeba. Arba Minch est le centre administratif de la zone Gamo Gofa.

Arba Minch a reçu son nom des nombreuses sources locales et ses cours d'eau souterrains qui s'écoulent sous les forêts avoisinantes. Situe à l'ouest de la vallée du Grand Rift, Arba Minch se compose d'un centre administratif et d'un quartier commercial et résidentiel qui s'étend sur 4 km. À l'est de la ville se trouve l'entrée du parc national de Nech Sar, qui recouvre l'isthme reliant le lac Abaya au nord et le lac Chamo au sud.

Jusqu'en 1966, la ville n'était accessible par une route en terre que par temps sec, celle-ci ayant été goudronnée depuis. La ligne téléphonique qui relie Arba Minch à la capitale fut mise en service le et couta 250 000 birr[1] La ville est réputée pour sa production de fruits, notamment les mangues, bananes, oranges, pommes, goyaves et pamplemousses, mais également pour sa ferme d'élevage de poissons. La ville accueille l'Université Arba Minch et le synode de l'église évangélique éthiopienne Mekane Yesus. La ville est desservie par un aéroport.

Histoire[modifier | modifier le code]

Arba Minch succéda à la ville de Chencha comme capitale de l'ancienne province de Gamu-Gofa et elle conserva ce titre jusqu'à la réorganisation du pays en régions en 1995.

Une mission norvégienne luthérienne s'installa à Arba Minch en 1970, et fonda une école de commerce qui fut ensuite prise en charge par l'Église Mekane Yesus. Au début de la révolution éthiopienne, quatre personnes furent tuées dans des combats avec la police le [1].

Le , une usine de textile ayant coûté 193 millions de birr fut inaugurée en présence du premier ministre Tamrat Layne[1].

Arba Minch accueille chaque année le 'Festival des 1000 Stars' (shi kokeboch), un concert organisé par l'association britannique One Heart et une association locale d'art et de musique, destiné à aider les peuples de la région à s'en sortir grâce à la musique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :