The Shadow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shadow.
The Shadow
Alias Kent Allard / Lamont Cranston
Pouvoir Arts martiaux, invisibilité, maitre de déguisement, tireur d'élite

Créé par Walter B. Gibson
Première apparition 1930 Radio (Detective Story Hour)
1931 magazine (The Living Shadow)
Éditeurs Street & Smith / DC Comics

The Shadow est un personnage de fiction créé par Walter B. Gibson, sous le pseudonyme de Maxwell Grant, à travers plus de 300 romans et nouvelles, de 1931 à 1949. C'est le plus célèbre des héros de pulps des années 1930 et 1940. Également héros d'un feuilleton radiophonique, The Shadow est aussi apparu dans des comic strips et des comic books, à la télévision et dans sept films.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Shadow est à l'origine un pseudonyme utilisé par un annonceur radio pour l'émission Detective Story Hour, une adaptation radiophonique d'histoires tirées du pulp éponyme[1].

Le personnage rencontre un tel succès que Street & Smith, l'éditeur de Detective Story Hour, crée, pour exploiter la popularité du nom, le Shadow Magazine le [2].

C'est le journaliste et magicien Walter B. Gibson qui est chargé de faire du Shadow un véritable personnage et d'écrire les premiers récits le mettant en scène. Sous le pseudonyme de Maxwell Grant, il écrira 282 des 325 courts romans et une douzaine de nouvelles. À partir de 1938, Gigson collabora avec Lester Dent, créateur de Doc Savage, pour écrire un certain nombre d'histoires pour le héros.

L'apparence du Shadow - chapeau sombre et cape noire - rappelle nettement celle de Judex, justicier héros du film muet homonyme de Louis Feuillade, dont le premier épisode portait aux États-Unis le titre The Mysterious Shadow. Le personnage a par ailleurs des similarités avec un autre héros de cinéma muet, The Shielding Shadow (connu en France sous le titre Ravengar) avec qui il a en commun un pouvoir d'invisibilité. Selon Xavier Fournier, les ressemblances sont telles que l'on peut considérer que The Shadow est une « fusion » entre Judex et Ravengar. Incidemment, dans les années 1940, des comic strips du Shadow — personnage alors inconnu des lecteurs français — sont publiés en France dans une traduction qui les transforme en aventures de Judex[3].

The Shadow est, à son tour, l'une des inspirations de Batman, qui apparaît en 1939[3].

Les aventures radiophoniques du Shadow s'arrêtèrent en 1954.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

The Shadow a fait l'objet de nombreuses adaptations en comics :

  • Un comic strip par Vernon Greene en 1938.
  • Street & Smith publièrent un magazine de comics dans lequel apparaissait un Shadow Comic qui dura 101 numéros entre 1940 et 1948.
  • Archie Comics publia aussi des comics du Shadow, sous le label Mighty Comics. Au départ, le Shadow était plus ou moins inspiré de l'émission radio, mais Jerry Siegel lui donna un aspect plus kitsch à partir du numéro 3.
  • La version la plus célèbre reste celle sortie dans les années 1970, réalisée par Dennis O'Neil et Michael William Kaluta et sortie chez DC Comics. Le numéro 11 de cette série reste le plus intéressant pour les fans, car il fait apparaître un autre héros des pulps, The Avenger.
  • De 1989 à 1992, DC publia une série, The Shadow Strikes, par Gerard Jones et Eduardo Barreto, dont l'esprit reste fidèle aux origines du Shadow.
  • Dark Horse Comics publia trois mini-séries, dont une adaptation du film de 1994.

Films[modifier | modifier le code]

Il y a eu de nombreuses adaptations cinématographiques du Shadow :

  • Le film The Shadow Strikes sorti en 1937, avec Rod La Rocque dans le rôle titre.
  • Une série de films produits par la Columbia sortis entre 1940 et 1946: The Shadow Returns, Behind the Mask etThe Missing Lady.
  • En 1994, le Shadow fait sa ré-apparition dans un film à gros budget, The Shadow, avec Alec Baldwin et Penelope Ann Miller. Ce film a été novélisé par James Luceno et publié par Advance Magazine.

Autres[modifier | modifier le code]

Il existe un flipper de café The Shadow, fabriqué par Midway Manufacturing Company (Williams/Bally) en novembre 1994. Il reprend assez bien les principaux thèmes du film[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le personnage éponyme est celui qui donne son nom au livre, au film ou à la revue, et non l'inverse
  2. (en) The History of The Shadow
  3. a et b Xavier Fournier, Super-héros : une histoire française, Huginn Muninn, 2014, p. 69-73
  4. (en) The Internet Pinball Machine Database

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Charles Coletta, « Shadow, The », dans M. Keith Booker (dir.), Encyclopedia of Comic Books and Graphic Novels, Santa Barbara, Grenwood, , xxii-xix-763 p. (ISBN 9780313357466), p. 567-569.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]