Michel Pouzol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouzol (homonymie).
Michel Pouzol
Michel Pouzol en juin 2012.
Michel Pouzol en juin 2012.
Fonctions
Député de la 3e circonscription de l’Essonne
En fonction depuis le
(4 ans 10 mois et 3 jours)
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe législature
Groupe politique SRC puis SER
Prédécesseur Geneviève Colot (UMP)
Conseiller général de l'Essonne
élu dans le canton de Brétigny-sur-Orge

(7 ans et 13 jours)
Élection 16 mars 2008
Prédécesseur Paul Simon (VEC)
Successeur Nicolas Méary (UDI)
Sophie Rigault (UMP)
7e Vice-président du conseil général de l'Essonne
chargé de la culture, du sport, de la vie associative et de la coopération décentralisée
Président Jérôme Guedj (PS)
Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Clermont-Ferrand
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste (depuis 2007)
Profession Cadre supérieur du secteur public

Michel Pouzol, né le à Clermont-Ferrand, est un homme politique français. Membre du Parti socialiste, il est député de la troisième circonscription de l'Essonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et vie familiale[modifier | modifier le code]

Michel Pouzol est né le à Clermont-Ferrand, au pied des montagnes auvergnates, d'une famille de condition modeste. Son père était ouvrier à l'usine Michelin et sa mère était gardienne d'immeuble. Il a connu avec son épouse et leurs trois enfants[1],[2] une situation d'extrême précarité en 2002, vivant dans un cabanon en lisière de forêt en région parisienne[2].

Études et formation[modifier | modifier le code]

Étudiant au lycée Sidoine Apollinaire de Clermont-Ferrand, il obtient son baccalauréat en 1980 et décide de s'inscrire en première année de l'école d’architecture de Clermont-Ferrand. En septembre 1981, il intègre la Faculté de Sciences humaines (Psychologie et Économie) de Clermont-Ferrand.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Michel Pouzol a exercé divers métiers dont celui de comédien et de cinéaste[1].

  • 1980 : Ouvrier chez Michelin (Clermont-Ferrand)
  • 1981 : Éducateur spécialisé (Nevers, Orléans)
  • 1982 - 1986 : Animateur radio chez Radio Clermont-Ville (Clermont-Ferrand)
  • 1987 : Développeur réseau et chargé d'études chez Skyrock (Paris)
  • 1988 - 1995 : Concepteur/rédacteur de plaquettes et de catalogues
  • 1988 - 2000 : Journaliste pigiste (L'écran fantastique, STAR Club, L'écho de la presse...)
  • 2000 : Professeur d'art dramatique au Cours Florent (Paris)
  • 2001 - 2008 : Animateur de vente pour la FNAC et Darty
  • 2004 - 2008 : Formateur des vendeurs pour la FNAC, Sony, Darty, Carrefour, Auchan, Leclerc

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Michel Pouzol adhère au PS en 2007[3]. Lors des élections cantonales de 2008, Michel Pouzol remporte le canton de Brétigny-sur-Orge avec 51,20 % des suffrages au second tour face à son opposant UMP Michael Christophe[4], et devient conseiller général délégué à la prévention santé. Lors des élections municipales de la même année, il est élu sur la liste majoritaire socialiste qui obtient 43,21 % des voix au second tour[5].

À la suite du changement d’exécutif du conseil général de l'Essonne consécutif aux élections cantonales de 2011, il devient vice-président chargé de la culture, du sport, de la vie associative et de la coopération décentralisée.

En vue des élections législatives de 2012 il est investi par le Parti socialiste dans la troisième circonscription de l'Essonne[6] aux côtés de sa suppléante Maryvonne Boquet, actuelle maire de Dourdan. Il remporte l'élection avec 52,98 % des suffrages au second tour face à la sortante Geneviève Colot (UMP)[7]. Conformément à la loi sur le cumul des mandats, il quitte ses mandats municipaux et communautaire. De plus, et conformément à ses engagements, il quitte la vice-présidence du Conseil général de l'Essonne et devient conseiller général délégué au sport.

En mars 2015, candidat aux élections départementales dans le canton de Brétigny-sur-Orge en binôme avec Isabelle Catrain (EELV), il est battu par Nicolas Méary (UDI), maire de Brétigny-sur-Orge, et Sophie Rigault (UMP).

Proche de Benoît Hamon, Michel Pouzol est membre du courant Un Monde d'Avance au sein du Parti socialiste. Après sa victoire à la primaire citoyenne de 2017, il devient l'une de ses porte-parole pour la campagne présidentielle[8].

Synthèse des fonctions politiques[modifier | modifier le code]

Mandats nationaux[modifier | modifier le code]

Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

  • Depuis juin 2012 : Député de la 3e circonscription de l'Essonne (XIVe législature)
    • Membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation
    • Membre de la Commission spéciale pour l'examen de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel
    • Vice-Président du Groupe d'études sur la Langue des signes
    • Vice-Président du Groupe d'études sur le Surendettement
    • Membre des Groupe d'études : Pauvreté, précarité et sans-abri - Cinéma et production audiovisuelle - Gaz de schiste - Presse
    • Membre de la mission d'information sur les conditions d'emploi dans les métiers artistiques (Régime de chômage des intermittents du spectacle)
    • Rapporteur pour avis du projet de loi renforçant la protection du secret des sources des journalistes

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Commune de Brétigny-sur-Orge[modifier | modifier le code]

  • Mars 2008 - juin 2012 : Conseiller municipal

Communauté d'agglomération du Val d'Orge[modifier | modifier le code]

  • Mars 2008 - juin 2012 : Conseiller communautaire

Conseil général de l'Essonne[modifier | modifier le code]

  • Mars 2008 - mars 2015 : Conseiller général du canton de Brétigny-sur-Orge
    • Mars 2008 - mars 2011 : Conseiller général délégué à la prévention santé
    • Mars 2011 - juin 2012 : 7e vice-président chargé de la culture, du sport, de la vie associative et de la coopération décentralisée
    • Juin 2012 - mars 2015 : Conseiller général délégué au sport

Fonctions semi-publiques[modifier | modifier le code]

Michel Pouzol est président du conseil d'administration de l'entreprise publique locale Semardel (société d'économie mixte de collecte, traitement et valorisation des déchets basée à Vert-le-Grand) du 2 décembre 2013[9] au 1er juillet 2016.

Publications[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur et figurant[modifier | modifier le code]

  • Le ver blanc (1996), série télévisée produite par une télévision sud-coréenne
  • Comme un dimanche (1996), court-métrage d'Olivier Jahan
  • Pour rire ! (1996) de Lucas Belvaux
  • Ma 6-T va crack-er (1997) de Jean-François Richet
  • Faites comme si je n'étais pas là (1999), long-métrage d'Olivier Jahan
  • Louise (1999), court-métrage de Nicolas Revoy
  • Le Cœur de Pierre (2001)

Scénariste et réalisateur[modifier | modifier le code]

  • Barbès la nuit (1995) - Scénariste et réalisateur (Prix de la qualité du CNC)
  • Au bord de l'autoroute (1996), court-métrage d'Olivier Jehan - Co-scénariste
  • Un flic nommé Lecoeur (1998), série télévisée (France 2) - Co-scénariste des épisodes 2 et 3
  • Le Fils du pêcheur (1998), diffusé sur France 2 - Scénariste et réalisateur (Prix de la qualité du CNC)
  • Le Cœur de Pierre (1999) - Scénariste et réalisateur
  • Faites comme si je n'étais pas là (1999), long-métrage d'Olivier Jahan - Co-scénariste et directeur artistique

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]