Usul al-Fiqh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Usul al-Fiqh (ar. أصول الفقه) sont les sources du droit musulman et science des fondements de la loi islamique.

Elles se divisent traditionnellement en deux catégories :

Première catégorie d'une part, qui sont les sources fondamentales que sont le Coran et la sunna, le qiyas (ar. قياس), ou raisonnement par analogie, et l'idjma' (ar. إِجْمَاع), consensus des juristes qualifiés ou de la communauté (djama, arabe : الجماعه) sur un sujet donné à une époque donnée, pour une situation nouvelle dont les textes ne traitent pas. Ces quatre sources sont acceptées par les 4 écoles juridiques sunnites (hanafite, malikite, chafi'ite et hanbalite) et sur ce point, il y a consensus sur la validité de ces 4 sources comme étant les sources fondamentales de la loi.

Deuxième catégorie, ce sont des sources dérivées qui viennent compléter ces 4 sources fondamentales, comme dans certains cas, le droit coutumier, ou le principe de préférence, ou bien le principe de continuité et bien d'autres.

Selon le chiisme duodécimain les sources de jurisprudence sont quatre: le coran, sunna (y compris sunnas des douze imams chiite et Fatima Zahra),‘Aql et Ijmâ'.

Les livres sur le sujet de Usul[modifier | modifier le code]

Ouvrage Chiisme[modifier | modifier le code]

Ouvrage Sunnite[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]