Élections cantonales de 2011 dans les Alpes-Maritimes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections cantonales visant à renouveler pour 3 ans la moitié des sièges du conseil général des Alpes-Maritimes ont eu lieu les 20 et [1]. Sans grands enjeux, compte tenu de la confortable avance de la majorité de droite à l'assemblée départementale, elles ont vu celle-ci renforcer son emprise sur le département avec le gain de deux sièges sur la gauche.

Contexte départemental[modifier | modifier le code]

Contexte politique[modifier | modifier le code]

Le conseil général des Alpes Maritimes est dirigé par la droite depuis 1951. Il était improbable que cela change avec cette élection compte tenu de la forte domination de la majorité sortante à tous les niveaux que ce soit municipal, départemental ou législatif. Au contraire, l'enjeu de cette élection était de savoir si l'UMP réussirait à regagner sur la gauche les cantons perdus en 1998 (essentiellement sur Nice) dans des triangulaires avec le FN et qu'elle n'avait pas pu reconquérir en 2004. Le relèvement du seuil pour se maintenir, le fait que cette élection n'était couplée à aucune autre et l'apparition d'une concurrence au sein de l'extrême droite devait fortement limiter les triangulaires de second tour.

Dans la plupart des cantons, la majorité présidentielle part unie et a choisi sauf dans deux cas de reconduire les sortants. Dans quelques cantons, des rivalités locales conduisent à des candidatures divers droite. Le mouvement Debout la République présente également trois candidats sur Nice.

L'extrême droite est présente dans tous les cantons, y compris ceux de l'arrière pays, mais part désunie : le Front national présent dans 24 des 26 cantons renouvelables devant faire face à la concurrence du Bloc identitaire présent dans 16 cantons. Seule la candidature de Jacques Peyrat, ancien sénateur-maire de Nice, a fait l'unanimité de cette famille politique.

La gauche ne part pas unie. Néanmoins le Parti socialiste a conclu, notamment sur Nice, des accords techniques bilatéraux avec les autres composantes de la gauche : PCF, EELV, PRG, MRC. Le PS présente donc 11 candidats et en soutient 13.

Les écologistes d'Europe Écologie Les Verts sont présents (directement ou avec des apparentés) dans 8 cantons et soutiennent 11 candidats. Pour sa part le MEI jadis très présent n'est présent que dans un seul canton.

À la gauche de la gauche, le Front de gauche, associé au NPA, à la FASE et aux Alternatifs, est présent dans tous les cantons. Sur Nice, le Parti communiste s’est dissocié de cette alliance du fait de ces accords bilatéraux avec le PS. Par ailleurs, un mouvement issu d'une scission du PC, Communistes présente 6 candidats.

Dans l’arrière pays trois personnalités ont fait l’unanimité des différents partis de gauche.

Les régionalistes niçois représentés par le Parti niçois, sont également présents dans 3 cantons de Nice.

Analyse des résultats[modifier | modifier le code]

  • Premier tour

Le premier tour est marqué par un fort taux d'abstention (58,53 % des inscrits), avec une nette différence entre les cantons ruraux de l'arrière pays où la participation est traditionnellement plus forte et les cantons urbains du littoral où elle est bien plus faible. Cette faible participation confirme la tendance observée lors des élections européennes de 2009 et des élections régionales de 2010 (57 %). Contrairement aux élections précédentes et compte tenu de la faible participation, une seule triangulaire était possible à l'issue du premier tour.

À l'inverse de la tendance nationale, le scrutin est marqué par la défaite de la gauche locale, qui, du fait notamment de ses divisions, n'est présente que dans 6 (dont un seul candidat PS) des 20 cantons soumis à un second tour. Elle rate le second tour dans cinq cantons pour moins de cent voix. Sa sortante PRG est même éliminée dès le premier tour dans le 7e canton niçois. Comme en 2004 le sortant communiste de L'Escarène est élu dès le premier tour.

Si l'UMP voit cinq de ses sortants élus dès le premier tour, c'est trois de moins qu'en 2004. Elle est présente au second tour dans 18 des 20 cantons soumis à un second tour. Néanmoins ses résultats sur Nice sont plus mitigés: Deux candidats éliminés et deux qualifiés de justesse tandis que dans l'emblématique 14e canton Mme Estrosi-Sassone se qualifie aisément aux dépens de l'ancien maire Jacques Peyrat.

L'enseignement majeur du premier tour est la poussée du Front national qui, s'il ne perce pas dans l'arrière pays, filtre avec ou dépasse les 30% dans nombre des cantons urbains du littoral. La présence des identitaires niçois ne l'empêche pas de parvenir à qualifier 15 candidats pour le second tour dont cinq arrivés en tête dans leur canton à l'issue du premier tour.

  • Second tour

Le taux d'abstention atteint 58,89%, soit légèrement plus qu'au premier tour. L'UMP sort grand vainqueur de ce second tour en remportant 17 des 20 cantons restant en jeu dont le duel PS/UMP avec le seul sortant PS et celui l'opposant au dissident UMP René Vestri. La gauche conserve trois de ses quatre sortants encore en lice. Malgré ses bons scores du premier tour, le FN échoue à obtenir un élu, néanmoins dans quatre cantons l'écart est inférieur à 4% des voix (48 % contre 52%) et même inférieur à 2% des voix (soit 112 voix d'écart seulement) à Cagnes-sur-Mer-Centre.

Finalement, la majorité UMP sort renforcée en regagnant deux sièges sur la gauche et en éliminant son dissident. Eric Ciotti se voit donc logiquement reconduit pour trois ans à la présidence du conseil général.

Assemblée départementale sortante[modifier | modifier le code]

Avant les élections, le conseil général des Alpes-Maritimes est présidé par Éric Ciotti (UMP). Il comprend 52 conseillers généraux issus des 52 cantons des Alpes-Maritimes. 26 d'entre eux sont renouvelables lors de ces élections.

Parti Sigle Élus
Opposition (10 sièges)
Parti communiste français PCF 3
Parti socialiste PS 3
Parti radical de gauche PRG 2
Divers écologiste DVE 2
Majorité (42 sièges)
Divers droite DVD 2
Nouveau Centre NC 1
Parti radical PR 1
Union pour un mouvement populaire UMP 38
Président du conseil général
Éric Ciotti (UMP)

Résultats à l'échelle du département[modifier | modifier le code]

Résultats en nombre de sièges[modifier | modifier le code]

Parti Sièges mis en jeu Élus Évolution
PCF 2 2 =
PS 1 0 -1
PRG 2 1 -1
DVE 1 1 =
DVD 1 0 -1
NC 0 1 +1
UMP 19 21 +2

Assemblée départementale à l'issue des élections[modifier | modifier le code]

Parti Sigle Élus
Opposition (8 sièges)
Parti communiste français PCF 3
Parti socialiste PS 2
Parti radical de gauche PRG 1
Divers écologistes DVE 2
Majorité (44 sièges)
Divers droite DVD 1
Nouveau Centre NC 2
Parti radical PR 1
Union pour un mouvement populaire UMP 40
Président du conseil général
Éric Ciotti (UMP)

Résultats par canton[modifier | modifier le code]

Les candidats sont placés par l'ordre décroissant des résultats du premier tour annoncés par la préfecture[2]. Les noms suivis d'une * sont ceux des conseillers généraux sortants. Ceux en gras sont ceux des élus[3].

Canton d'Antibes-Centre[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Georges Roux* UMP 2 531 39,61 3 851 60,72
  Richard Garcia FN 1 992 31,17 2 491 39,28
  Colin Pitrat EÉLV-PS 1 281 20,05  
  Cécile Dumas FG PCF-NPA 586 9,17
 
Inscrits 19 658 100,00 19 658 100,00
Abstentions 13 111 66,70 12 806 65,14
Votants 6 547 33,30 6 852 34,86
Blancs et nuls 157 0,80 510 2,59
Exprimés 6 390 32,51 6 342 32,26

*sortant

Canton de Cagnes-sur-Mer-Centre[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Monique Lartigue FN 2 402 34.83 3 342 49,17
  Marie-Josée Bandecchi* UMP 2 002 29,03 3 455 50,83
  Michel Santinelli FG PCF-NPA 1 046 15,17 %  
Laurent Pratensi PS-MRC-PRG 588 8,53 %
  Alain Ginouvier EÉLV 536 7,77 %
  Pierre Piacentini DVD 323 4,68 %
 
Inscrits 18 022 100,00 18 022 100,00
Abstentions 11 009 61.09 10 638 59,03
Votants 7 013 38.91 7 384 40,97
Blancs et nuls 116 0,64 587 3,26
Exprimés 6 897 38,27 6 797 37,72

*sortant

Canton de Coursegoules[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
  Jean-Pierre Mascarelli* UMP-NC 797 65.60
  Sébastien Copin FN 216 17.78
  Catherine Séchet FG PCF-NPA 122 10.04
Daniel Benteux PS 80 6.58
 
Inscrits 2 124 100,00
Abstentions 887 41.76
Votants 1 237 58.34
Blancs et nuls 22 1,04
Exprimés 1 215 57,20

*sortant

Canton de L'Escarène[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
  Noël Albin* FG PCF - PS - NPA 2 021 53.25
  Thierry Gaziello FN 882 23.24
  Pierre Donadey UMP-NC 761 20.05
  Jessica Januzzi Nissa Rebela 131 3.45
 
Inscrits 7 397 100,00
Abstentions 3 511 47.47
Votants 3 886 52.53
Blancs et nuls 91 2,34
Exprimés 3 795 97,66

*sortant

Canton de Grasse-Nord[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Jérôme Viaud* UMP-NC 2 064 35,46 3 297 64,36
  Jean-Marc Degioanni FN 1 277 21,94 1 826 35,64
  Geneviève Fontaine EÉLV-PS 1 249 21,46  
  Paul Euzière Grasse à Tous [4] FG-PCF 1 117 19,19
  Alain-Christian Fragny BI 113 1,94
 
Inscrits 15 253 100,00 15 253 100,00
Abstentions 9 309 61,03 9 518 62,40
Votants 5 944 38,97 5 735 37,60
Blancs et nuls 124 0,81 612 4,01
Exprimés 5 820 38,16 5 123 33,59

*sortant

Canton de Grasse-Sud[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Gilbert Pibou UMP-NC 2 496 29,39 3 910 47,71
  Jean-Raymond Vinciguerra* Divers Écologiste - EÉLV-PS-PRG 2 428 28,59 4 286 52,29
  Lydia Schénardi FN 2 297 27,05  
  Patrice Cattaert Grasse à Tous [4] FG-PCF 906 10,67
  Guillaume Delefosse BI 186 2,19
  Pascal Ducreux MHAN 179 2,11
 
Inscrits 21 843 100,00 21 843 100,00
Abstentions 13 201 60,44 13 087 59,91
Votants 8 642 39,56 8 756 40,09
Blancs et nuls 150 0,69 560 2,56
Exprimés 8 492 38,88 8 196 37,52

*sortant

Canton de Guillaumes[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
  Charles-Ange Ginésy* UMP-NC 1 228 68,76
  Jean Michel Bourdillon FG PCF-NPA 327 18,3
  Myriam Marchand Nissa Rebela 231 12,93
 
Inscrits 3 097 100,00
Abstentions 1 181 38,68
Votants 1 872 61,32
Blancs et nuls 86 2,82
Exprimés 1 786 58,50

*sortant

Canton de Lantosque[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
  Jean Thaon* UMP-NC 996 60.47
  Alain Faraut DVG soutenu par

l'ensemble des partis de gauche

378 22.95
  Daniel Duroveray FN 191 11.60
  Axel Hvidsten AEI 57 3.46
  Étienne Mougenot Nissa Rebela 25 1.52
 
Inscrits 2 287 100,00
Abstentions 612 26.76
Votants 1 675 73.24
Blancs et nuls 28 1,22
Exprimés 1 647 72,02

*sortant

Canton de Levens[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Alain Frère* UMP-NC 3 388 46.31 4 380 65,01
  Jean Thiery FN 1770 24.19 2 357 34,99
  Montserrat Collet DVG 1 767 24.15  
  Benoît Vardon Nissa Rebela 391 5.34
 
Inscrits 15 978 100,00 15 978 100,00
Abstentions 8 426 52.74 8 635 54,04
Votants 7752 47.26 7 343 45,96
Blancs et nuls 236 1,48 606 3,79
Exprimés 7 316 45,79 6 737 42,16

*sortant

Après un recours en annulation engagé par Montserrat Collet, le tribunal administratif de Nice annule l'élection le 27 septembre 2011, en raison de trois irrégularités constatées lors du premier tour[5]. Alain Frère fait appel de cette décision, mais le Conseil d'État confirme l'annulation le 7 juin 2012[5]. Une nouvelle élection a eu lieu les 9 et 16 septembre 2012[6] avec à peu près les mêmes participants et le même résultat final à la différence que c'est la candidate de gauche qui s'est qualifiée pour le second tour contre le sortant.

Canton de Mandelieu-Cannes-Ouest[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Henri Leroy* UMP-NC 4 696 41,52 6 596 58,53
  Adrien Grosjean FN 3 314 29,30 4 674 41,47
Jean-Marc Raynaud PS 1 458 12,89  
  Raymond Principiano DVD 1 101 9,74
  Hervé Lavisse FG PG 478 4,23
Chantal Maimon PRG 262 2,32
 
Inscrits 28 315 100,00 28 315 100,00
Abstentions 16 708 59,01 16 028 56,61
Votants 11 607 40,99 12 28743,39
Blancs et nuls 298 1,05 1 017 3,59
Exprimés 11 309 39,94 11 270 39,80

*sortant

Canton de Nice-3[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Jacques Victor* FG PCF-PS-NPA 2 812 31,68 4 422 51,17
  Lionel Tivoli FN 2 519 28,38 4 220 48,83
  Philippe Rossini UMP-NC 2 300 25,91  
  André Minetto EÉLV-PO 518 5,84
  Philippe Vardon Nissa Rebela 394 4,44
  Gilles Zamolo Parti niçois 169 1,90
  Christophe Ricerchi Communistes 75 0,84
  Emmanuel Guillon DVD 89 1,00
 
Inscrits 21 373 100,00 21 373 100,00
Abstentions 12 328 57,68 12 097 56,60
Votants 9 045 42,32 9 276 43,40
Blancs et nuls 169 0,79 634 2,97
Exprimés 8 876 41,53 8 642 40,43

*sortant

Canton de Nice-5[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Patrick Mottard* PRG-PS 2 140 31,68 3 905 56,06
  Alex Mascagni FN 1 955 28,94 3 061 43,94
  Catherine Moreau NC-UMP 1 775 26,28  
  Roselyne Grac FG PG-NPA 357 5,28
  Benoît Loeuillet Nissa Rebela 223 3,30
  Thierry Vallier Parti niçois 141 2,09
  Didier Burdin DLR 96 1,42
  Jean-Pierre Pisoni Communistes 68 1,01
 
Inscrits 18 296 100,00 18 296 100,00
Abstentions 11 400 62,31 10 855 59,33
Votants 6 896 37,69 7 441 40,67
Blancs et nuls 141 0,77 475 2,60
Exprimés 6 755 36,92 6 966 38,07

*sortant

Canton de Nice-7[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Thierry Venem FN 1 657 29,71 2 317 45,10
  Bernard Baudin UMP-NC 1 484 26,60 2 820 54,90
Dominique Boy-Mottard* PRG-PS 1 468 26,32  
  Eric Belistan EÉLV-PO 445 7,78
  Claude Daumas FG FASE-NPA 188 3,37
  Dominique Lescure Nissa Rebela 181 3,24
  Claude Senni Parti niçois 155 2,78
 
Inscrits 14 915 100,00 14 915 100,00
Abstentions 9 245 61,98 9 246 61,99
Votants 5 670 38,02 5 669 38,01
Blancs et nuls 92 0,62 532 3,57
Exprimés 5 578 37,40 5 137 34,44

*sortant

Canton de Nice-8[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Olivier Bettati* UMP-NC 1 736 36,42 2 832 64,32
  Bruno Ligonie FN 1 232 25,85 1 571 35,68
  Juliette Chesnel-Le Roux EÉLV-PO-PS 845 17,73  
  Delphine Girard FG PCF 298 6,25
  Hervé Caël DVD 276 5,79
Jean-Christophe Picard PRG-AEI 187 3,92
  Eric de Linares Nissa Rebela 129 2,71
  Dominique Laporte DLR 63 1,32
 
Inscrits 12 987 100,00 12 987 100,00
Abstentions 8 151 62,76 8 190 63,06
Votants 4 836 37,24 4 797 36,94
Blancs et nuls 70 0,54 394 3,03
Exprimés 4 766 36,70 4 403 33,90

*sortant

Canton de Nice-10[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Jean-Philippe Lefevre FN 2 412 33,75 3 171 44,90
  Bernard Asso* UMP-NC 2 254 31,45 3 892 55,10
Dario Lutchmayah PS 1 365 19,05  
  Florence Ciaravola FG Les Alternatifs-NPA 400 5,58
  Frédéric Carrez Écologistes 338 4,72
  Roxanne Georges Nissa Rebela 275 3,84
  Anthony Mitrano DLR 123 1,72
 
Inscrits 20 919 100,00 20 919 100,00
Abstentions 13 601 65,02 13 264 63,41
Votants 7 318 34,98 7 655 36,59
Blancs et nuls 151 0,72 592 2,83
Exprimés 7 167 34,26 7 063 33,76

*sortant

Canton de Nice-11[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  William Paris FN 2 425 32,56 3 304 48,20
  Daniel Benchimol* UMP-NC 2 020 27,12 3 551 51,80
Claude Giauffret PS - EÉLV 1 924 25,83  
  Philippe Pellegrini FG PCF-NPA 443 5,95
  Marie-Edith Cattet Nissa Rebela 336 4,51
  Patrice Benoît DVD 211 2,83
  Laurent Bacino Communistes 89 1,19
 
Inscrits 19 188 100,00 19 188 100,00
Abstentions 11 607 60,49 11 639 60,66
Votants 7 581 39,51 7 549 39,34
Blancs et nuls 133 0,69 694 3,62
Exprimés 7 448 38,82 6 855 35,73

*sortant

Canton de Nice-12[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Benoit Kandel* UMP-NC 1 648 33,33 2 660 57,55
  Michel Cotta FN 1 508 30,50 1 962 42,45
Frédérique Grégoire-Concas PS - EÉLV-PCF-PRG 1 140 23,05  
  Aulde Maisonneuve Nissa Rebela 173 3,50
  Pierre Laigle LGM 171 3,46
  Yvon Guesnier PG-NPA 129 2,61
  Hervé de Surville Entente républicaine 104 2,10
  Josiane Vedovati Communistes 72 1,46
 
Inscrits 12 492 100,00 12 492 100,00
Abstentions 7 418 59,38 7 421 59,41
Votants 5 074 40,62 5 071 40,59
Blancs et nuls 129 1,03 449 3,59
Exprimés 4 945 39,59 4 622 37,00

*sortant

Canton de Nice-14[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Dominique Estrosi-Sassone UMP -NC 1 800 34,01 2 681 54,45
Paul Cuturello* PS- PCF-EÉLV-MRC-PRG 1 548 29,25 2 243 45,55
  Jacques Peyrat Entente Républicaine - FN-Nissa Rebela 1 130 21,35  
  Max Baeza Extrême droite 653 12,34
  Sandrine Bouesnard NPA-PG 102 1,93
  Michelle Paulus Communistes 60 1,13
 
Inscrits 13 854 100,00 13 852 100,00
Abstentions 8 433 60,87 8 548 61,71
Votants 5 421 39,13 5 304 38,29
Blancs et nuls 128 0,92 380 2,74
Exprimés 5 293 38,21 4 924 35,55

*sortant

À la suite du recours en annulation de Jacques Peyrat, l'élection est annulée par le tribunal administratif de Nice le 26 septembre 2011, malgré l'avis contraire du rapporteur public[7]. Dominique Estrosi-Sassone fait appel de cette décision devant le Conseil d'État, lequel lui donne finalement raison en confirmant son élection[8].

Canton de Puget-Théniers[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Robert Velay* UMP-NC 859 48,29 1 045 57,42
  Nathalie Grilli FG PG-EÉLV-NPA 523 29,40 775 42,58
  Eddy Blondeau FN 227 12,76  
  Lucien Pons MRC-PS-PRG 145 8,15
  Jérôme Guichard Nissa Rebela 25 1,41
 
Inscrits 2 673 100,00 2 673 100,00
Abstentions 848 31,72 779 29,14
Votants 1 825 68,28 1 894 70,86
Blancs et nuls 46 1,72 74 2,77
Exprimés 1 779 66,55 1 820 68,09

*sortant

Canton de Roquebillière[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
  Gérard Manfredi* UMP-NC 1 337 71,31
  Eliane Guigo FG PCF-NPA 286 15,25
  Christiane Rasori PS - EÉLV 252 13,44
 
Inscrits 2 868 100,00
Abstentions 900 31,38
Votants 1 968 68,62
Blancs et nuls 93 3,24
Exprimés 1 875 65,38

*sortant

Canton de Saint-Laurent-du-Var-Cagnes-sur-Mer-Est[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Sébastien Bonnier FN 3 010 28,27 5 079 48,17
  Henri Revel* UMP-NC 2 868 26,94 5 466 51,83
  Marc Orsatti PS - EÉLV 1 759 16,52  
  Joseph Segura DVD 1 539 14,45
  Danièle Hebert DVD 502 4,71
  Patrick Villardry DVD 500 4,7
  Antonin Tomasso NPA-FG 367 3,45
  Jean-Louis Paulus Communistes 102 0,96
 
Inscrits 27 153 100,00 27 153 100,00
Abstentions 16 256 59,87 15 625 57,54
Votants 10 897 40,13 11 528 42,46
Blancs et nuls 250 0,92 983 3,62
Exprimés 10 647 39,21 10 545 38,84

*sortant

Canton de Saint-Martin-Vésubie[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour
Voix %
  Eric Ciotti* UMP-NC 1 002 76,84
  Pierre Bernasconi FG PCF-NPA 166 12,73
  Eric Ravasco FN 115 8,82
  Guillaume Jannuzzi Nissa Rebela 21 1,61
 
Inscrits 1 732 100,00
Abstentions 410 23,67
Votants 1 322 76,33
Blancs et nuls 18 1,04
Exprimés 1 304 75,29

*sortant

Canton de Saint-Vallier-de-Thiey[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Maxime Coullet* DVD-UMP[9] 2 013 26,55 2 954 43,43
  Jean-Marc Delia M-NC 1 963 25,89 3 848 56,57
  François Deletang DVG EÉLV-PS 1 901 25,07  
  Marlène Orfila FN 1 492 19,68
  Bernadette Bouchard FG Les Alternatifs-NPA 213 2,81
 
Inscrits 15 827 100,00 15 816 100,00
Abstentions 8 115 51,27 8 422 53,25
Votants 7 712 48,73 7 394 46,75
Blancs et nuls 130 0,82 592 3,74
Exprimés 7 582 47,91 6 802 43,01

*sortant

Canton de Vallauris-Antibes-Ouest[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Alain Gumiel* UMP-NC 3 403 31,10 5 877 55,90
  Hubert de Mesmay FN 3 139 28,69 4 637 44,10
  Emeric Lavitola PS - EÉLV 2 359 21,56  
  Michelle Salucki DVD 1 453 13,28
  Suzanne Hugon FG PG-NPA 587 5,37
 
Inscrits 29 352 100,00 29 352 100,00
Abstentions 18 179 61,93 17 746 60,46
Votants 11 173 38,07 11 606 39,54
Blancs et nuls 232 0,79 1 092 3,72
Exprimés 10 941 37,28 10 514 35,82

*sortant

Canton de Villars-sur-Var[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Roger Ciais UMP-NC 752 39,62 1 086 59,54
  Pierre-Paul Danna DVG 498 26,24 738 40,46
  Edgar Malausséna DVG 375 19,76  
  François Terrillon FN 244 12,86
  Thibault Martin Nissa Rebela 29 1,53
 
Inscrits 2 799 100,00 2 797 100,00
Abstentions 873 31,19 849 30,35
Votants 1 926 68,81 1 948 69,65
Blancs et nuls 28 1,00 124 4,43
Exprimés 1 898 67,81 1 824 65,21
Bien que qualifié pour le second tour, Edgar Malausséna s'est retiré du scrutin

Canton de Villefranche-sur-Mer[modifier | modifier le code]

Résultats
Candidats Étiquette Premier tour Second tour
Voix % Voix %
  Xavier Beck UMP-NC 2 534 33,74 3 646 51,55
  René Vestri* UMP dissident 2 181 29,04 3 427 48,45
  Christian Patrac FN 1 602 21,33  
  Monica Grasso-Bessa PS-EÉLV 883 11,76
  Colette Mô-Bois FG PCF-NPA 310 4,13
 
Inscrits 16 932 100,00 16 932 100,00
Abstentions 9 269 54,74 9 250 54,63
Votants 7 663 45,26 7 682 45,37
Blancs et nuls 153 0,90 609 3,60
Exprimés 7 510 44,35 7 073 41,77

*sortant

Recours et élections partielles[modifier | modifier le code]

À la suite de ces élections cantonales un certain nombre de recours en annulation ont été présentés par des candidats battus. Trois ont été validés par le Tribunal administratif. Dans le canton de Nice-7 et dans celui de Levens deux candidates éliminées du premier tour d'une poignée de voix ont contesté la validité de plusieurs votes et votants tandis que dans le canton de Nice-14, l'ex sénateur-maire Jacques Peyrat, qui bénéficiait du soutien du FN, avançait la confusion apportée par un candidat se présentant à tort avec l'étiquette FN. En réponse, les trois vainqueurs UMP firent appel devant le Conseil d’État. Celui invalida les décisions du tribunal administratif dans deux cantons (Nice-7 et Nice-14). Seul le canton de Levens dut revoter en septembre 2012. Le conseiller général UMP sortant fut à nouveau réélu avec pour seule différence, que la candidate de la gauche réussit cette fois à se qualifier pour le second tour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]