Hervé de Fontmichel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hervé de Fontmichel
2011 Enterrement Hervé de Fontmichel Grasse cathedrale Donjon.jpg

Obsèques d'Hervé de Fontmichel à la Cathédrale de Grasse

Fonctions
Maire
Conseiller régional
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
GrasseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Hervé Marie Joseph Court, comte de Fontmichel, est un homme politique et avocat français né à Paris le et mort à Grasse le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une très ancienne famille de nobles grassois, Docteur en droit, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, Hervé de Fontmichel est lauréat de l'Académie des Sciences Morales et Politiques. Benjamin du Conseil municipal de Nice de Jean Médecin en 1965 chargé de la Jeunesse et de la Culture, il a un rôle prépondérant dans de grands chantiers comme la construction du Centre dramatique national de Nice, du secteur sauvegardé du Vieux-Nice, du Message Biblique de Chagall et de la Villa Arson, mais aussi dans la restauration du Palais Lascaris et dans la régionalisation du Conservatoire de Musique.

Juriste reconnu, il siège au Conseil d'État durant 7 ans au titre de membre de la Commission d'accès aux documents administratifs.

Maire de Grasse durant 18 ans, malgré un intermède communiste de 1977 à 1983, conseiller général du canton de Grasse-Sud de 1985 à 1986, puis du canton de Grasse-Nord de 1992 à 1994, il est détrôné aux municipales de 1995 par son adjoint, le MPF Jean-Pierre Leleux, actuel maire de Grasse. Il tient des propos controversés lors des ratonnades de l'été 1973 qui commencent à Grasse. En juillet 1987, il est réélu au poste de maire en s'alliant avec le Front national, et célèbrera « la victoire que souhaite la France profonde »[1]. Sévèrement battu en 1995 (13 % des voix), il siège comme conseiller municipal d'opposition. Ayant effectué trois mandats comme 1er magistrat de la ville, il obtient alors le titre de maire honoraire de Grasse.

Il est vice-président du Conseil Général des Alpes-Maritimes de 1979 à 1986 et de 1992 à 1994 et vice-président du Conseil Régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1997 à 1998.

Plusieurs fois président de l'association « Axe Alpin »[2], président de l'Association Nationale des Élus de la Route Napoléon de 1971 à 1977, puis de 1983 à 2001, président-fondateur de l'Association Historique du Pays de Grasse de 1975 à 1998, il est délégué régional des Œuvres Hospitalières de l'Ordre souverain de Malte pour la Province Orientale et le Comté de Nice, et ambassadeur de l'Ordre Souverain de Malte depuis 1978, chevalier de la Légion d'honneur depuis 1995, officier de la Légion d'honneur depuis le et commandeur des Arts et des Lettres depuis le .

Mandats[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louise de Mirabeau, Marquise de Cabris , in Revue française de la Parfumerie, Paris, 1957
  • Les étudiants et l'armée (Sous la direction de Raoul Girardet) Mémoire IEP, Paris, 1963
  • L'agriculture française, service public corporatif, thèse de doctorat d'État, éditions Copirex, Nice, 1965
  • Le Pays de Grasse, Éditions Grasset, 1966 (ISBN B0000DUOXY)
  • Alexis de Tocqueville, d'après la correspondance anglaise (études de droit public), éditions Cujas, Paris, 1966
  • Nice, un exemple de monarchie élective (en collaboration avec Michel Amiot), in Revue de science politique, Paris, 1965
  • Deux notables provençaux sous la Révolution française (en collaboration avec Michel Vovelle), in Provence historique, Aix-en-Provence, 1967
  • Histoire de Grasse et de sa région, (collectif sous la direction de Paul Gonnet), éditions Horvath, Roanne, 1984
  • De l'accroissement du rôle des partis grâce à de récentes dispositions législatives, in Hommage à Jacques Basso, Éditions France Europe, Nice, 2006 (ISBN 2-84825-157-3).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :