Canton de Nice-5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Nice-5
Canton de Nice-5
Situation du canton de Nice-5 dans le département de Alpes-Maritimes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Arrondissement(s) Nice
Bureau centralisateur Nice
Conseillers
départementaux
Franck Martin
Catherine Moreau
2015-2021
Code canton 06 19
Histoire de la division
Création 1955[1]
Modifications 1 : 16 août 1973[3]
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 46 147 hab. (2017)
Géographie
Subdivisions
Communes fraction Nice

Le canton de Nice-5 est une division administrative française, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 24 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Nice-5 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de l'ancien canton de Nice-5 (créé en 1955, décret du 19 janvier 1955)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1955 1973 Fernand Garino RGR Maire de Falicon (1935-1965)
Vice-Président du Conseil Général

Conseillers généraux du canton de Nice-5 (de 1973 à 2015)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs de 1973 à 2015
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1990
(démission)
Jacques Médecin RPR Maire de Nice (1966-1990)
Ancien conseiller général du canton de Nice-4
Président du Conseil Général (1973-1990)
Député (1967-1976 et 1978-1988)
Secrétaire d'État (1976-1978)
1990[Note 1] 1998 Geneviève Assemat-Médecin
(sœur de Jacques Médecin)
RPR Hôtelière à Nice
1998 2015 Patrick Mottard PS puis DVG
puis PRG
Conseiller municipal de Nice

Conseillers départementaux depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Franck Martin   LR Conseiller municipal de Nice
2015 en cours Catherine Moreau   UDI Adjointe au maire de Nice

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Franck Martin et Catherine Moreau (Union de la Droite, 35,66 %) et Chantal Agnely et Marc Gerios (FN, 29,39 %). Le taux de participation est de 45,73 % (13 340 votants sur 29 172 inscrits)[4] contre 48,55 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6].

Au second tour, Franck Martin et Catherine Moreau (Union de la Droite) sont élus avec 64,26 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 43,58 % (7 411 voix pour 12 715 votants et 29 174 inscrits)[7].

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Nice-5 dans le département des Alpes-Maritimes avant 2015.

Le canton de Nice 5e Canton se compose d’une fraction de la commune de Nice[2].

Liste de la fraction du canton de Nice-5 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Nice
(bureau centralisateur)
06088 Métropole Nice Côte d'Azur 71,92 Fraction : 46 147 (2017)
Commune : 341 032 (2018)
4 742 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Nice-5 0619 46 147 (2017) modifier les données

Quartiers de Nice inclus dans le canton :

  • Joseph-Garnier
  • Saint-Barthélémy
  • Gorbella
  • Fontaine du Temple

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----28 93328 80529 48229 22629 083
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 46 147 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
45 23545 91646 28846 18846 147
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une élection cantonale partielle eut lieu en 1990 à la suite de la démission de Jacques Médecin mis en examen, amenant à l'élection de sa sœur, Geneviève Assemat-Médecin.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]