Élections municipales de 2020 à Nice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections municipales françaises à Nice de 2020
69 conseillers municipaux
65 conseillers communautaires
et
Type d’élection Élections municipales
Corps électoral et résultats
Inscrits 215 478
Votants au 1er tour 61 491
28,54 %  −25,6
Votes exprimés au 1er tour 59 472
Votes blancs au 1er tour 700
Votes nuls au 1er tour 1 319
Votants au 2d tour 59 806
27,75 %
Votes exprimés au 2d tour 57 396
Votes blancs au 2d tour 1 348
Votes nuls au 2d tour 1 062
Christian Estrosi - 2017 (24778920307) (cropped).jpg LR – Christian Estrosi
Voix au 1er tour 28 326
47,62 %
 +2,6
Voix au 2e tour 34 039
59,30 %
Sièges obtenus 56  +4
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
RN – Philippe Vardon
Voix au 1er tour 9 931
16,69 %
Voix au 2e tour 12 279
21,39 %
Sièges obtenus 7  0
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
AEI – Jean-Marc Governatori
Voix au 1er tour 6 723
11,30 %
Voix au 2e tour 11 078
19,30 %
Sièges obtenus 6
Maire de Nice
Sortant Élu
Christian Estrosi
LR
Christian Estrosi
LR

Les élections municipales de 2020 à Nice servent au renouvellement du conseil municipal et du conseil métropolitain de Nice Cote d'Azur[1].

Le premier tour a lieu le . Le second tour, initialement prévu le , est reporté au , en raison de la pandémie de Covid-19 en France.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le mode de scrutin à Nice est celui des villes de plus de 1 000 habitants : la liste arrivée en tête obtient la moitié des 69 sièges du conseil municipal. Le reste est réparti à la proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. Un deuxième tour est organisé si aucune liste n'atteint la majorité absolue et au moins 25 % des inscrits au premier tour. Seules les listes ayant obtenu aux moins 10 % des suffrages exprimés peuvent s'y présenter. Les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste présente au second tour.

Contexte[modifier | modifier le code]

Conseil municipal sortant[modifier | modifier le code]

Composition du conseil municipal de Nice au [3]
Groupe Composition Effectif Statut
Nice ensemble LR et apparentés 53 majorité
Un autre avenir pour Nice PS 3 opposition
CNIP-Divers droite DVD 3 opposition
Divers droite Républicain DVD 2 opposition
Europe Écologie Les Verts EÉLV 2 opposition
Radical et divers gauche DVG 2 opposition
Rassemblement national RN 1 opposition
Non-inscrits DVD 2 opposition
Non-inscrits DVD 1 neutre

Contexte électoral[modifier | modifier le code]

Tendances aux dernières élections
Scrutin Circ. 1er tour 2d tour
1er % 2e % 3e % 4e % 1er % 2e % 3e % 4e %
Municipales 2014 UMP 44,98 FN 15,59 PS 15,25 SE 10,12 UMP 48,61 FN 21,10 PS 17,84 SE 12,42
Européennes 2014 FN 32,01 UMP 27,18 PS 11,11 MODEM 7,09 tour unique
Régionales 2015 LR 42,03 FN 33,98 PS 13,31 EÉLV 4,31 LR 63,91 FN 36,09 pas de 3e ni de 4e
Présidentielle 2017 LR 26,09 FN 25,28 EM 20,52 LFI 17,34 EM 60,14 FN 39,86 pas de 3e ni de 4e
Législatives 2017 1re LR 35,00 LREM 32,35 FN 12,49 LFI 10,57 LR 56,21 LREM 43,79 pas de 3e ni de 4e
3e LREM 31,91 FN 21,25 UDI 20,50 LFI 11,18 LREM 60,84 FN 39,16 pas de 3e ni de 4e
Européennes 2019 RN 28,18 LREM 21,83 EÉLV 11,87 LR 11,70 tour unique

Enjeux[modifier | modifier le code]

Candidatures déclarées[modifier | modifier le code]

Candidatures du 1er tour[4]
Liste Partis Tête de liste Nuance Ordre
Nice pour tous DVD (soutien du CNIP et de DLF) Benoît Kandel DVD 1
Tous pour Nice UPR Valery Sohm DIV 2
Christian Estrosi LR Christian Estrosi DVD 3
Nice au cœur PS-UDE Patrick Allemand SOC 4
Retrouver Nice RN Philippe Vardon RN 5
Nice écologique, soutenue par Europe Écologie Les Verts et l'Alliance écologiste indépendante AEI-EÉLV-GE-Cap21-MHAN Jean-Marc Governatori ECO 6
VIVA ! Démocratie, Écologie, Solidarité FI-PCF-E!-G·s-OPN Mireille Damiano DVG 7
Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs LO Estelle Jaquet EXG 8
  • Christian Estrosi (LR), sera très probablement candidat à sa réélection. Jusqu'au , il faisait face au député Éric Ciotti qui a renoncé à la candidature[5]. Il confirme sa candidature le pour briguer un troisième mandat[6].
  • Philippe Vardon (RN), est investi en . Il était déjà candidat et tête de liste aux élections municipales de 2014 et de 2008 pour le parti identitaire Nissa Rebela[7].
  • Cédric Roussel (LREM), se porte candidat en et confirme sa candidature le dans un entretien à Nice-Matin. Il est élu dans la troisième circonscription, entièrement à Nice, en [8]. Le , il renonce à être candidat en critiquant le fait que le parti «ne s’est toujours pas prononcé sur Nice et dans le même temps, le maire sortant clame haut et fort rejeter le soutien et les valeurs que pourrait lui apporter notre mouvement». Avec le retrait de Joëlle Martinaux la veille, il n'y a plus de candidat pour le parti présidentiel[9].
  • Joëlle Martinaux (LREM), se porte candidate en [10] et confirme être candidate à l'investiture de LREM le [11]. Le elle renonce à être candidate et « tend la main à Christian Estrosi »[12].
  • Benjamin Michaud (UPR), est investit en [13]. En , il est remplacé par Valéry Sohm[14].
  • Benjamin Michaud (UPR), est investit en [13].
  • Ancien premier adjoint de Christian Estrosi et figure de la droite conservatrice à Nice, le colonel Benoît Kandel annonce sa candidature début [21].
  • Lors d'une conférence de presse donnée le mardi , le Parti animaliste et le Mouvement hommes animaux nature officialisent leur liste commune. Elle sera emmenée par Isabelle Di Mascio (Parti animaliste) et Christian Razeau (MHAN)[22]. Le Parti animaliste renonce cependant à sa participation fin février[23] ; le MHAN rejoint alors Nice écologique[24].

Sondages[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

2020[modifier | modifier le code]

Pourcentage selon les partis et têtes de liste retenus en 2020
Institut Date Échantillon LFI-PCF-E!-G·s PS - UDE AEI - EÉLV - GE - Cap21 LR - LC - Modem - MRSL CNIP DLF RN UPR PA - MHAN Autres
Damiano Allemand Governatori Chesnel Estrosi Kandel Chipot Vardon Sohm Di Mascio Razeau
Ifop 15 au 605 8 6 14 49 6 13 1,5 2,5
Ifop 3 au 600 7 7 13 50 5 1 15 2
Cédric Roussel, député LREM, renonce à se présenter ()
Christian Estrosi, maire de Nice LR, confirme sa candidature ()

2019[modifier | modifier le code]

Pourcentage selon les partis et têtes de liste retenus en 2019
Institut Date Échantillon LFI PCF E ! - G·s PS - EÉLV PS - EÉLV - PCF - PRG PS - UDE AEI - EÉLV - GE - Cap21 LREM - MoDem LR - LC - Modem - MRSL CNIP DLF RN UPR Autres
- Injey Damiano Allemand - Allemand Governatori Roussel Estrosi Ciotti Kandel Chipot Vardon Michaud
Ifop 2 au 602 6 7 12 4 51 2 17 1
6 7 13 2[N 1] 49 1 19 2 1
Mireille Damiano, avocate, est désignée tête de liste pour Viva ! de LFI et du PCF ()
Patrick Allemand, élu PS, est désigné par une primaire pour être candidat ()
Éric Ciotti, député LR, renonce à se présenter ()
Jean-Marc Governatori, de l'AEI, annonce faire une liste autonome avec EÉLV ()
Ipsos 10 au 601 4 17 2[N 1] 39 24 14
4 16 4 38 24 14
4 18 6 51 21
Philippe Vardon, conseiller régional RN, est désigné tête de liste ()
Ifop 3 au 602 6 2 17 6 51 17 1
4 2 15 5 35 27 12
4 2 16 37 29 11 1
8 2 18 13 44 14 1
6 2 15 6 47 6 17 1
Elabe 18 au 709 4,5 2,5 16,5 10 29,5 28 16,5
4,5 2 16,5 32 29 16
4,5 2 15,5 6 26,5 27,5 3,5 14,5
4,5 2 16 31 27 3 16,5
  1. a et b Liste sans le soutien MoDem-LREM.

N.B. :

  • en gras sur fond coloré : le candidat arrivé en tête du sondage ;
  • en gras sur fond blanc le candidat arrivé en deuxième position du sondage.

Second tour[modifier | modifier le code]

Pourcentage selon les partis et têtes de liste retenus
Source Date de réalisation Échantillon EÉLV - AEI - PS LR RN
Governatori Allemand Estrosi Ciotti Vardon
Ifop 15 au 605 33 67
83 17
23 59 18
Ifop 3 au 600 23 60 17
Ifop 3 au 602 24 57 19
19 39 30 12

N.B. :

  • en gras sur fond coloré : le candidat arrivé en tête du sondage ;
  • en gras sur fond blanc le candidat arrivé en deuxième position du sondage.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des municipales de 2020 à Nice[25]
Nice Conseil Municipal 2020.svg
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM MNCA
Christian Estrosi[a] LR - MR - MoDem - LREM - LC 28 326 47,62 34 039 59,30 56 52
Christian Estrosi
Philippe Vardon RN 9 931 16,69 12 279 21,39 7 7
Retrouver Nice
Jean-Marc Governatori AEI - EÉLV - GE - Cap21 - MHAN 6 723 11,30 11 078 19,30 6 6
Nice écologique, soutenue par Europe Écologie Les Verts et l'Alliance écologiste indépendante
Mireille Damiano[b] FI - PCF - E! - G·s - OPN 5 297 8,90 0 0
VIVA ! Démocratie, Écologie, Solidarité
Benoît Kandel[b] CNIP - DLF 4 347 7,30 0 0
Nice pour tous
Patrick Allemand[b] PS - UDE 3 908 6,57 0 0
Nice au cœur
Valery Sohm UPR 546 0,91 0 0
Tous pour Nice
Estelle Jaquet LO 394 0,66 0 0
Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs
Votes exprimés 59 472 96,72 57 396 95,97
Votes blancs 700 1,14 1 348 2,25
Votes nuls 1 319 2,15 1 062 1,78
Total 61 491 100 59 806 100 69 65
Abstention 153 987 71,46 155 708 72,25
Inscrits / participation 215 478 28,54 215 514 27,75

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Liste du maire sortant
  2. a b et c Liste dont les candidats sont autorisés à intégrer une des 3 listes pouvant se maintenir au second tour

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Elections municipales et intercommunales de 2020 les ressources de l’AdCF pour informer et expliquer », sur www.adcf.org.
  2. « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 29 octobre 2019).
  3. « Composition du conseil municipal », sur nice.fr, site officiel de la ville de Nice (consulté le 18 octobre 2019).
  4. « Elections municipales et communautaires 2020 > Nice », Ministère de l'intérieur
  5. « Elections municipales : à Nice, Eric Ciotti laisse le champ libre à Christian Estrosi », sur Le Monde, (consulté le 18 novembre 2019).
  6. « Municipales 2020 à Nice : Christian Estrosi officialise sur les réseaux sociaux sa candidature pour un troisième mandat », sur 20minutes.fr, (consulté le 22 janvier 2020).
  7. « "Nous pouvons gagner": Philippe Vardon sera le candidat du RN à l'élection municipale de Nice », sur Nice-Matin, (consulté le 29 octobre 2019).
  8. « Le député de La République en marche Cédric Roussel candidat à la mairie de Nice », sur Nice-Matin, (consulté le 29 octobre 2019).
  9. « Municipales 2020 à Nice : Le député LREM Cédric Roussel se retire également de la campagne », sur 20minutes.fr, (consulté le 1er février 2020).
  10. « Une adjointe de Christian Estrosi veut l'investiture LREM pour se présenter contre... Christian Estrosi », sur Nice-Matin, (consulté le 13 décembre 2019).
  11. « "On a essayé de m’acheter": Joëlle Martinaux brigue l’investiture LREM à Nice », sur Nice-Matin, (consulté le 13 décembre 2019).
  12. « Municipales 2020 à Nice : Finalement pas candidate, Joëlle Martinaux (LREM) « tend la main » à Christian Estrosi », sur 20minutes.fr, (consulté le 1er février 2020).
  13. a et b « Le "parti du Frexit" va présenter un candidat à l'élection municipale de Nice », sur Nice-Matin, (consulté le 26 octobre 2019).
  14. « Elections municipales: le parti du "Frexit" change de tête de liste à Nice », sur Nice-Matin, (consulté le 28 janvier 2020).
  15. « Municipales à Nice : Le PS choisit son leader, mais la gauche reste divisée », sur 20minutes.fr, (consulté le 18 novembre 2019).
  16. « À Nice, les écologistes partent seuls à l’élection municipale », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le 26 octobre 2019).
  17. « Nicolas Dupont-Aignan présente Jean-Marc Chipot, candidat de "Debout la France" aux municipales à Nice », sur Nice-Matin, (consulté le 18 novembre 2019).
  18. « A Nice, le candidat Debout la France rejoint l’ex-premier adjoint d’Estrosi », sur www.20minutes.fr, (consulté le 15 février 2020).
  19. « L'avocate Mireille Damiano à la tête d'une liste citoyenne de gauche pour les municipales à Nice », sur Nice-Matin, (consulté le 27 novembre 2019).
  20. Jean-Luc Davezac, « Nice : soutien du mouvement régionaliste « Occitanie País Nòstre » à la liste « Viva ! Démocratie, écologie, solidarité » », sur Occitanie País Nòstre, (consulté le 8 mars 2020).
  21. « Municipales : le colonel (ER) Benoît Kandel à l’assaut de Nice », sur L'Essor, (consulté le 16 janvier 2020).
  22. Premium, « La politisation de l'animal aux élections municipales », sur Nice Premium, (consulté le 15 février 2020).
  23. « Divorce au sein de la liste animaliste pour les élections municipales à Nice », sur Nice-Matin, (consulté le 25 février 2020).
  24. « Élection municipale de Nice: la liste animaliste se retire, le candidat Christian Razeau rejoint les écolos », sur Nice-Matin, (consulté le 25 février 2020).
  25. « Elections municipales 2020 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le 17 mai 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]