René Vestri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

René Vestri
Illustration.
Fonctions
Sénateur des Alpes-Maritimes
Successeur Hélène Masson-Maret
Maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat
Prédécesseur Honoré Toscan
Successeur Marlène Césarini
Conseiller général du canton de Villefranche-sur-Mer
Prédécesseur Fernand Dunan
Successeur Xavier Beck
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Jean-Cap-Ferrat
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Paris
Parti politique RPR, UMP
Profession Entrepreneur de travaux publics

René Vestri, né le et mort le à Paris, est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat à partir de 1983 et conseiller général des Alpes-Maritimes (de 1985 à 2011), il est élu sénateur des Alpes-Maritimes, à la tête d'une liste divers droite, en 2008[1]. Il rejoint ensuite le groupe UMP au Sénat[2].

Il est le président fondateur de « SOS Grand Bleu », association ayant pour but la défense et la protection des espèces (cétacés) vivant en Méditerranée, créée en 1989.

En , il est mis en examen pour « blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d'influence et association de malfaiteurs » dans le cadre d'une autre affaire de corruption sur la Côte d'Azur[3]. Dans ce dossier, le Sénat autorise la levée de son immunité parlementaire le [4]. En , il est condamné à trois mois de prison en sursis et 3 000  d'amende pour travail dissimulé et détournement de subventions européennes[5] pour avoir utilisé des subventions destinées à un échange culturel afin de financer des activités municipales sans lien avec l'objet de la subvention.

Très fatigué, il meurt en cours de mandat[6],[7].

Synthèse des mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Élections sénatoriales de 2008 - Résultats dans les Alpes-Maritimes
  2. « Le sénateur UMP René Vestri mis en examen pour blanchiment et trafic d'influence », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. Le maire du Cap-Ferrat condamné Le Figaro.fr, 25 octobre 2011
  4. Levée de l'immunité parlementaire de René Vestri NouvelObs.com, 20 janvier 2010
  5. http://www.nicematin.com/article/derniere-minute/saint-jean-cap-ferrat-vestri-condamne-en-appel-pour-detournement-de-fonds.668989.html
  6. « Décès du sénateur-maire René Vestri », sur Public Senat, (consulté le 27 septembre 2020).
  7. René Vestri, maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat, est décédé, nicematin, 6 février 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]