Sean Combs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sean J. Combs)
Aller à : navigation, rechercher

Puff Daddy

Description de l'image  Sean Combs 2010.jpg.
Informations générales
Surnom Puff Daddy, P. Diddy, Diddy, Sean John
Nom de naissance Sean John Combs
Naissance 4 novembre 1969 (44 ans)
New York, États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, acteur, danseur
Genre musical Gangsta rap, rap East Coast, hip-hop, RnB
Années actives Depuis 1991
Labels Bad Boy Records
Site officiel diddy.com

Sean John Combs (connu sous divers pseudonymes dont P. Diddy , Puff Daddy ou encore Diddy) est un rappeur, acteur, danseur, homme d'affaires et producteur de musique américain, né le 4 novembre 1969 à New York.

En 2014, sa fortune est estimée à 700 millions de dollars[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né le 4 novembre 1969 à Harlem, dans le quartier de Manhattan à New York, d'une mère afro-américaine et d'un père haïtien, Sean Combs déménage à Mount Vernon, dans la banlieue new-yorkaise, après le décès de son père, alors associé de Frank Lucas, tué par arme à feu à Central Park après un deal qui a mal tourné. Combs joue au football américain à Mount Saint Michael Academy et son équipe gagne le championnat 1986. Il reçoit son diplôme en 1987 après des études à l'université d'Howard à Washington, D.C.. Il intègre alors la production Uptown Entertainment.

Producteur[modifier | modifier le code]

En 1991, il découvre le groupe Jodeci.

Deux ans plus tard, il fonde le label Bad Boy Records. Fin 1993, Sean Combs découvre Faith Evans et le rappeur The Notorious B.I.G.. Faisant un véritable carton en se produisant avec Pierre lugori AKA Double D Productions et même Michael Jackson, BIG va permettre à Puff d'accroître sa notoriété en tant que producteur. À partir de ce moment-là, les deux amis ne vont plus se quitter. Si bien que, quelques années plus tard, en 1995, cette amitié avec Puff Daddy va lui permettre de monter un groupe : c'est la naissance du collectif de Junior M.A.F.I.A (Junior Masters At Finding Intelligent Attitudes), avec notamment Lil'Cease, et Kimberly Denise Jones, alias Lil' Kim. Avec les Junior M.A.F.I.A, P. Diddy et The Notorious B.I.G. vont alors dominer le monde du rap (en concurrence avec la West Coast). La jeune Lil' Kim, ancienne SDF et strip teaseuse dans les clubs mal fréquentés[réf. souhaitée] des quartiers pauvres de Bed Stuy (Brooklyn, NYC) va ensuite être sollicitée pour accompagner les deux stars dans leurs tournées.

Puff Daddy va produire le premier album de Lil' Kim, connue désormais sous le surnom de Queen Bee. La rappeuse de Brooklyn va prouver qu'elle peut aussi hypnotiser le public, sans Junior M.A.F.I.A, et qu'elle est capable d'écrire des textes. Arrive alors le mouvement plus ou moins féministe mené par Queen Bee et les autres rap-stars féminines montantes, Missy Elliott, Da Brat, Queen Latifah et MC Lyte. Pour remercier Puff Daddy de leur avoir ouvert la voie, les cinq amies vont ainsi signer sur le label Bad Boy du producteur le plus en vogue…[réf. souhaitée]

Chanteur[modifier | modifier le code]

En 1997, à la mort de The Notorious B.I.G., assassiné froidement dans les rues de Los Angeles, le producteur se consacre à sa carrière d'artiste et sort No Way Out sous le pseudonyme de Puff Daddy. C'est un gigantesque succès. Il est sept fois disque de platine notamment grâce aux singles I'll Be Missing You - titre coécrit avec les deux femmes que The Notorious B.I.G. avait le plus aimé, Faith Evans et Lil' Kim, et dont les paroles et la musique samplent la chanson Every Breath You Take du groupe The Police, Can't Nobody Hold me Down, It's all about the benjamins/Been around the world et Victory qui furent tous no 1 à un moment donné. Sous l'influence de ce premier album solo, Puff Daddy devient un des plus grands producteurs des États-Unis avec sa maison de production Bad Boy Records. Il collabore entre autres avec 112, Ma$e, Boyz II Men ou encore Mariah Carey. Il est devenu, à cette époque, le plus riche rappeur du monde avec une fortune estimée à plus de 585 millions de dollars[réf. nécessaire].

En 1998, il enregistre pour le film Godzilla la chanson Come With Me avec Jimmy Page, chanson produite par le label EPIC/Sony Music Soundtrax qui ne se trouve sur aucun de ses albums studios, reprennant un riff de Kashmir de Led Zeppelin. Il crée par ailleurs sa propre marque de vêtements street wear, Sean John.

En 1999, l'artiste revient dans les Charts avec son nouvel opus Forever. Les fans sont déçus par le manque de créativité de cet album qui subit donc un échec. Le 15 avril 1999, on l'accuse d'avoir battu un dirigeant d'Interscope Records ; cependant, Puff Daddy s'en tirera à bon compte[réf. nécessaire]. En couple avec l'actrice et chanteuse Jennifer Lopez, en décembre 1999, ils assistent par hasard à une fusillade à l'extérieur d'un bar à New York. Sean Combs est alors accusé de possession d'arme prohibée. Il est acquitté mais sa compagne le quitte. Décidé à tourner la page, Puff Daddy change son nom de scène en P. Diddy et sort en 2001 l'album de gospel Thank You.

En 2003, P. Diddy sort Bad Boys II OST, la bande son du film Bad Boys 2 avec Will Smith et Martin Lawrence. Cet opus connait la participation de tout le gotha du hip hop US et c'est une réussite qui fait de lui l'artiste rap le plus riche. Il n'en continue pas moins à travailler pour l'industrie du hip-hop américain dont il est aujourd'hui un des plus importants producteurs. En 2005, il change de nouveau de nom de scène et devient Diddy, estimant que le P. constituait une barrière entre lui et ses fans.

C'est finalement en octobre 2006 que Diddy fait son grand retour avec son nouvel album intitulé Press Play. Diddy est récemment devenu le manager de Rick Ross et de Nicki Minaj. Il est proche du producteur français Mounir Belkhir.

Vie privée

Diddy a 5 enfants. Justin (20 ans) qu'il a eu avec Misa Hylton-Brim. En 1994, il rencontre Kim Porter qui a déjà un fils de 2 ans, Quincy qu'il reconnaît et qu'il considère comme son enfant. Avec Kim il a eu trois autres enfants : Christian (16 ans) et les jumelles Jessie James et D'Lila Star (8 ans). Infidèle à Kim, il l'a trompe avec Sarah Chapmann qui tombe enceinte et qui accouche la même année d'une petite fille Chance (8 ans).[réf. nécessaire]

Coproduisant les artistes du label de Ryan Leslie Next Selection, Diddy est aujourd'hui en couple avec Cassie[réf. nécessaire], une des artistes du label.

Distinction[modifier | modifier le code]

En 2006 est mis en vente en Amérique le premier parfum de Diddy qui se nomme Unforgivable. Il est alors élu Meilleur Parfum Masculin de l'année par la Fragrance Fondation[2].

Diddy fait partie depuis mai 2008 du clan très fermé des stars qui ont leur étoile gravée sur le Walk of Fame, le fameux trottoir d'Hollywood Boulevard à Los Angeles. C'est la 2362e étoile. C'est le deuxième artiste hip-hop qui reçoit une telle distinction après Queen Latifah en 2006.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Il a été producteur et président-directeur général de Bad Boy Records, son label. En 2001, il dépasse son rival Jay-Z avec une fortune estimée d'après le magazine Forbes à 650 millions de dollars en 2012 et 720 millions en 2013. Il est alors considéré comme le rappeur le plus riche, avant d'être à son tour dépassé en 2014 par Dr Dr. Dre qui revend Beats Electronics à Apple. En 2007, Sean Combs a vendu son label Bad Boy au Warner Music Group. En février 2012, Diddy annonce sa propre chaine de television Revolt tv

Lors du 7 avril 2013, il a chanté ses plus grands tubes a Wrestlemania 29.

Albums[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement Ventes et certifications
Billboard 200[4] Top R&B/Hip-Hop Albums[4] Canadian Albums Chart[5] UK Albums Chart[6]
1997 No Way Out
  • 1er album studio
  • Sortie: 1er juillet 1997
1 1 1 8
  • Certification RIAA : 7x Disque de platine[7]
  • Certification CRIA : 6x Disque de platine[8]
  • Certification BPI : Disque d'or[9]
  • Ventes États-Unis : 7 millions[7]
1999 Forever
  • 2e album studio
  • Released: 24 août 1999
2 1 4 9
  • Certification RIAA : Disque de platine[7]
  • Certification BPI : Disque d'or[9]
  • Ventes États-Unis : 1 million[7]
2001 The Saga Continues...
  • 3e album studio
  • Sortie: 19 juin 2001
2 2 19
  • Certification RIAA : Disque de platine[7]
  • Certification CRIA : Disque d'or[10]
  • Ventes États-Unis : 1 million[7]
2006 Press Play
  • 4e album studio
  • Sortie: 17 octobre 2006
1 1 11
  • Certification RIAA : Disque d'or[7]
  • Certification BPI : Disque d'or[9]
  • Ventes États-Unis : 700 000+[7]
2010 Last Train to Paris
  • 5e album studio
  • Sortie: 14 décembre 2010

Compilation[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement Ventes et certifications
Billboard 200[4] Top R&B/Hip-Hop Albums[11] Canadian Albums Chart[11] UK Albums Chart[6]
2002 We Invented the Remix
  • Sortie : 21 mai 2002
1 2 8 17
  • Certification RIAA : Disque de platine[7]
  • US Sales: 1 million[7]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :