Sport en Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sport en Belgique

Description de cette image, également commentée ci-après

Eddy Merckx au Championnat du monde de cyclisme sur route masculin de 1966

Comité olympique COIB
Sport national Football
Autres sports importants Cyclisme
Palmarès olympique
Médaille d'or olympique Médaille d'argent olympique Médaille de bronze olympique
Médailles 38[1] 53[1] 56[1]

Le sport est populaire en Belgique[2]. Les disciplines les plus pratiquées sont le cyclisme, la natation, le fitness, le football, le jogging, le tennis, la gymnastique, le basket-ball et le badminton. Les sports les plus populaires sont le football, le tennis, l'athlétisme et le cyclisme (et le cyclo-cross).

Les Belges vouent une véritable passion pour le football, discipline dans laquelle ils ont évolué au plus haut niveau mondial pendant de nombreuses années. Internationalement, la Belgique performe particulièrement aux sports cyclistes (cyclisme sur route, cyclo-cross), en tennis, en athlétisme et en hockey.

La Belgique accueil aussi le très populaire Grand Prix automobile de Belgique pour le cadre du championnat du monde de Formule 1 qui se déroule sur le circuit de Spa-Francorchamps et est très apprécié des pilotes et des spectateurs.

Le sport en Belgique est une compétence communautaire organisée autour de deux organismes : l'ADEPS et le BLOSO.

Les sports traditionnels[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Football en Belgique.

Le football est le plus populaire des sports[3]. Le RSC Anderlecht avec 31 titres, devant le FC Bruges (13), l'Union St. Gilloise (11) et le Standard de Liège (10), sont les clubs les plus titrés du Championnat de Belgique de football.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Bien que le football soit le sport le plus populaire du pays, le cyclisme est l'activité sportive la plus pratiquée en Belgique. Ainsi en 2000 selon le Comité olympique et interfédéral belge, 31 % des Belges pratiquaient le cyclisme[2]. Cette tendance est plus forte en Flandre : le taux y est de 41 %.

De par les courses qui y sont organisées et ses grands champions, la renommée du cyclisme belge a depuis longtemps dépassé les frontières du royaume.

Le « plat pays » est connu pour ses classiques, souvent faites de monts et de pavés. Deux zones géographiques se partagent les courses les plus prestigieuses :

Paris-Bruxelles, qui fut disputée pour la première fois en 1893, a longtemps été l'une des principales courses d'un jour de la saison mais a vu sa valeur se déprécier durant les dernières décennies.

Outre les trois épreuves précitées, des courses par étapes sont également organisées en Belgique, moins prestigieuses que les classiques comme le Tour de Belgique et le Tour de Wallonie. Plus récent mais d'un niveau plus élevé de par son appartenance au ProTour, l'Eneco Tour (également appelé Tour du Benelux) passe par la Belgique.

Hockey sur gazon[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hockey sur gazon en Belgique.

Volley-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Volley-ball en Belgique.

Basket-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Basket-ball en Belgique.

Les autres sports[modifier | modifier le code]

Rugby à XV[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rugby à XV en Belgique.

Handball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Handball en Belgique.

Sports d'hiver[modifier | modifier le code]

En snowboard, deux Belges sont parvenus à monter sur un podium lors d'une épreuve de coupe du monde, une première fois avec Christophe Reynders le 26 janvier 2006 où il fut troisième lors d'un big air à Winterberg (Allemagne) puis une seconde fois avec Seppe Smits le 22 novembre 2008 avec également une troisième place lors d'un big air à Stockholm, ce dernier est par ailleurs le seul Belge à avoir obtenu une médaille lors d'un championnat du monde en 2009 à Gangwon avec de l'argent dans le big air.

En ski acrobatique, une seule Belge est parvenue à monter sur un podium en coupe du monde. Ce fut le 10 décembre 1988 lors d'un acroski à Tignes (France) avec une troisième place de Viviane Dictus.

Les grands champions…[modifier | modifier le code]

... d'hier...[modifier | modifier le code]

Dans le passé, la Belgique a connu d'importants champions.

... et d'aujourd'hui[modifier | modifier le code]

La Belgique possède quelques sportifs au sommet de leur discipline  :Tom Boonen (cyclisme), Philippe Gilbert (cyclisme), Eden Hazard (football), Axel Witsel (football), Ann Wauters (basket-ball), Sven Nys (cyclo-cross), Stefan Everts (motocross), Kevin Van Der Perren (patinage artistique), Kévin Borlée (athlétisme), Bart Swings (patinage de vitesse), Nafissatou Thiam (athlétisme) ou encore Nicky Houba (handball) sont quelques sportifs particulièrement performants. Le comte Jacques Rogge, huitième président du Comité international olympique (CIO), autorité suprême du mouvement olympique, est aussi une figure du sport belge. Johan Bruyneel a glané beaucoup de succès comme directeur sportif notamment avec Lance Armstrong et Alberto Contador sur le Tour de France.

Les sportifs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Palmarès International[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Données officielles du CIO. Le CNOSF annonce 38 or, 53 argent et 56 bronze.
  2. a et b Disciplines pratiquées en Belgique (1998-2000), sur le site fédéral Statbel.
  3. Portail fédéral belgium.be
  4. « Les Flandres, le pays du vélo ? », L'Humanité, 15 décembre 2004.