Sport en Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sport en Suisse

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Les Jeux olympiques d'hiver de 1928 à Saint-Moritz

Comité olympique Swiss Olympic
Clubs 20 000 (2010)[1]
Licenciés 2 700 000 (2010)[1]
Pratiquants 2 160 000 (2010)[1]
Rang mondial 19
Palmarès olympique
Médaille d'or olympique Médaille d'argent olympique Médaille de bronze olympique
Médailles 89 108 111

Le sport en Suisse occupe une place importante dans la vie quotidienne. En 2008, le pays est classé 13e meilleure nation sportive[2]. Il y a plus de deux millions de licenciés en sport et 20 000 clubs. Les fédérations qui comptent le plus grand nombre de licenciés sont la gymnastique, le football puis le tennis[1]. Malgré le petite taille du pays, la Suisse est dans les huit nations les plus médaillées aux jeux olympiques d'hiver et dans les 25 premières des jeux olympiques d'été. Le sport en Suisse est organisé par l'Office fédéral du sport Macolin qui est rattaché au Département de la défense, de la protection de la population et des sports[3]. Le mouvement sportif suisse quant à lui est géré par le Swiss Olympic (comité olympique) qui assure le lien entre les autorités politiques, les 82 fédérations sportives suisses et le Comité international olympique.

Par discipline[modifier | modifier le code]

Baseball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Baseball en Suisse.

Basket-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Basket-ball en Suisse.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cyclisme en Suisse.

Escrime[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Escrime en Suisse.

Football[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Football en Suisse.

Le championnat le plus renommé en Suisse est la Super League. Le champion en titre est le FC Bâle.

Hockey sur glace[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hockey sur glace en Suisse.

Le hockey sur glace est le sport national Suisse et est l'un des sports les plus populaires. La ligue la plus renommée en Suisse est la Nationale League A. C'est aussi la ligue qui attire le plus de spectateurs en Europe, avec une moyenne de 6 620 spectateurs pour la saison 2012-13[4]. Le champion actuel est les ZSC Lions.

Treize joueurs Suisse ont pris part à la Saison LNH 2014-2015. Luca Sbisa et Yannick Weber pour les Canucks de Vancouver, Sven Andrighetto pour les Canadiens de Montréal, Nino Niederreiter pour le Wild du Minnesota, Mark Streit pour les Flyers de Philadelphie, Roman Josi pour les Predators de Nashville, Mirco Müller pour les Sharks de San José, Damien Brunner pour les Devils du New Jersey, Joël Vermin pour le Lightning de Tampa Bay. Sven Bärtschi, Raphael Diaz et Jonas Hiller pour les Flames de Calgary et enfin Reto Berra pour l'Avalanche du Colorado. Plusieurs jeunes joueurs Suisses évoluent dans les ligues juniors Canadiennes et Américaines dont notamment Kay Schweri, Tim Wieser et Timo Meier. Un autre espoir du hockey hélvétique, Kevin Fiala, évolue en Elitserien pour le HV71. Il est actuellement considéré comme le plus grand espoir des Nashville Predators. Noah Rod, espoirs des Sharks de San José, évolue lui dans la LNA pour le Genève-Servette Hockey Club.

Judo[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Judo en Suisse.

Lutte suisse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lutte suisse.

Pontonnier[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pontonnier (sport).

Rink hockey[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rink hockey en Suisse.

Ski alpin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ski alpin en Suisse.

Tennis[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tennis en Suisse.

Volley-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Volley-ball en Suisse.

Pratique du sport en Suisse[modifier | modifier le code]

La pratique du cyclisme est très répandue en Suisse.

Selon une étude menée par l'Observatoire Sport et activité physique Suisse[5], 12 % des Suisses de 7 à 99 ans pratiquent une activité sportive au moins occasionnellement. Les disciplines préférées sont le cyclisme, la randonnée pédestre, la natation, le ski alpin puis la course à pied. Cette étude montre également des disparités entre régions linguistiques où la pratique sportive est plus présente en Suisse alémanique devant la Suisse italophone et la Suisse romande. Enfin sur le plan médiatique, les disciplines les plus suivies sont le football, le tennis, le ski alpin, le hockey sur glace, les sports mécaniques, le cyclisme puis l'athlétisme.

Nombre de membres actifs par fédération en Suisse[modifier | modifier le code]

Nombre de membres actifs par fédération en Suisse
Rang Fédération Nombre de membres actifs (2010)[1]
1 Fédération Suisse de Gymnastique 296 882
2 Association suisse de football 272 000
3 Swiss Tennis 188 840
4 Fédération Suisse du Sport Universitaire 132 647
5 Fédération sportive suisse de tir 131 023
6 Club alpin suisse 124 500
7 Swiss-Ski 90 901
8 Association suisse de golf 82 755
9 Fédération suisse des sports équestres 62 000
10 Fédération suisse de Judo & Ju-Jitsu 48 600

Instances fédérales[modifier | modifier le code]

L'Office fédéral du sport est l'office fédéral suisse compétent en matière de sport, au sein des autorités fédérales. Il dépend du Département de la défense, de la protection de la population et des sports.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence de base, tous utilisés pour la rédaction de cet article comme l'indique la présence du symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article. Se référer aux articles thématiques traitant des différents aspects du jeu pour avoir des bibliographies plus complètes.

Généralités :

  • Christophe Jaccoud, Laurent Tissot et Yves Pedrazzini, Sport en Suisse. Traditions, transitions et transformations, Lausanne, Editions Antipodes, 2000 (ISBN 2-940146-14-4). Document utilisé pour la rédaction de l’article