Mur de Huy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 30′ 56″ N 5° 14′ 48″ E / 50.51545, 5.24666 ()

Le virage au niveau de la troisième chapelle du chemin.

Le mur de Huy, chemin des Chapelles de son vrai nom, est une rue de la localité de Huy en Belgique donnant sur la plaine de la Sarte. Il constitue la fin du pèlerinage de Notre Dame de la Sarte, au cours duquel les pèlerins s'arrêtent devant les six[1],[2] ou sept[3] chapelles qui le bordent. Il doit son surnom à la Flèche wallonne, qui l'emprunte à trois reprises et se termine à son sommet. Ses vingt-six pour cent d'inclinaison dans un virage font de ce passage l'un des plus ardus d'Europe[4].

Chapelles[modifier | modifier le code]

Les six chapelles qui émaillent ce chemin sont inscrites au patrimoine immobilier classé de Huy[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Altitude : 204 m.
  • Départ : Huy (76 m).
  • Dénivellation : 128 m.
  • Longueur : 1,3 km.
  • Pente : 9,8 %, avec un maximum de 26 % à la corde de la chicane[5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Friebe et Pete Golding, Sommets mythiques : Cyclisme, les 50 cols incontournables d'Europe, GEO,‎ 2012, 224 p. (ISBN 978-2-8104-0296-0), p. 14-15

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Classement des chapelles
  2. Memo Huy
  3. Aux petits soins pour les chapelles du Mur, sur dhnet.be, 9 juin 2012
  4. « Cyclism'Actu a testé pour vous ... le Mur de Huy ! », sur cyclismactu.net,‎ 18 avril 2011
  5. « Présentation du Mur de Huy », Vélo-Club,‎ 2005 (consulté le 21/04/2010)