Sport en Allemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Allianz Arena à Munich, lieu du match d'ouverture de la Coupe du monde de football 2006

Le sport en Allemagne est une partie importante de la culture et de la société allemande. En 2006, environ 27,5 millions de personnes étaient des membres des plus de 991 000 clubs de sport en Allemagne. Presque tous les clubs sportifs sont représentés par la Deutscher Olympischer Sportbund (Confédération Olympique et Sportive Allemande). Avec un total de 26 000 clubs et de 178 000 équipes, la Fédération allemande de football (DFB) est le plus grand organisme individuel dans la DOSB.

Histoire[modifier | modifier le code]

Friedrich Ludwig Jahn (1778-1852) était une figure importante dans l'histoire du développement de l'éducation physique en Allemagne et en Europe. En tant que patriote, il croyait que l'éducation physique était la pierre angulaire de la santé nationale et de la force et qu'elle était importante dans le renforcement du caractère et de l'identité nationale.

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Dans le décompte des médailles olympiques de tous les temps, l'Allemagne est 3e et l'Allemagne de l'Est est 8e.

L'Allemagne a accueilli les Jeux olympiques d'été à deux reprises, à Berlin en 1936 et à Munich en 1972. L'Allemagne a accueilli les Jeux olympiques d'hiver en 1936 dans la ville de Garmisch-Partenkirchen.

Football[modifier | modifier le code]

Le sport national allemand est le football.

L'Allemagne est un des plus grands pays en football. La première division est connue sous le nom de Bundesliga qui est une des divisions nationales les plus convoitées. À compter de la saison 2010-11, la Bundesliga est à la troisième place au classement UEFA qui est basé sur la performance des clubs de participant à l'UEFA Champions League et l'UEFA Europa League.

Le football en Allemagne est (comme dans la plupart des pays européens) le numéro un des sports pratiqués. Outre le championnat national, la Coupe d'Europe et la Coupe du Monde ont beaucoup d'attention parmi sa population.

Le Bayern Munich (en allemand : Bayern München) est le club de football qui a le plus de succès en Allemagne avec 23 titres de champion national, 16 titres de coupes nationales et 5 titres de champion d'Europe à son actif.
Comme beaucoup d'autres clubs de football allemands, le Bayern Munich est un club multi-sports.

Le maillot de Franz Beckenbauer en 1977.

L'équipe d'Allemagne de football est l'une des plus grandes équipes du football international. Elle a remporté la Coupe du monde en 1954, 1974, 1990 et 2014 et le Championnat d'Europe de football en 1972, 1980 et 1996. Gerd Müller est le meilleur buteur de l'équipe nationale avec 68 buts, mais sa renommée est peut-être éclipsée par celle de Franz Beckenbauer, qui est l'un des rares hommes dans le monde ayant remporté la Coupe du Monde à la fois comme entraîneur et comme joueur. L'Allemagne a également accueilli la Coupe du Monde en 1974 et 2006, terminant troisième en 2006 après avoir perdu en demi-finale face au futur vainqueur : l'Italie. L'équipe nationale féminine est aussi une puissance mondiale, avec ses victoires de la Coupe du monde de football féminin en 2003 et 2007, faisant de l'Allemagne la seule nation à remporter à la fois la Coupe du monde masculine et Coupe du monde féminine (une rareté pour une nation où le centre d'attention est généralement le jeu des hommes). L'Allemagne a accueilli la Coupe du monde de football féminin 2011.

Hockey sur glace[modifier | modifier le code]

Le hockey sur glace est l'un des sports les plus populaires d'Allemagne, même s'il est classé loin derrière le football. Il s'y compte beaucoup de ligues ; la première, comportant 14 équipes, s'appelle la Deutsche Eishockey Liga. L'équipe nationale dispose de nombreux joueurs de la LNH comme Christian Ehrhoff, Jochen Hecht, Dennis Seidenberg, Thomas Greiss, Marcel Goc et Marco Sturm, mais aussi des espoirs comme Alexander Sulzer, Philip Gogulla, Korbinian Holzer et Marcel Müller. Elle est actuellement classée 9e dans le monde. En 2010, Mannheim et Cologne ont coorganisé les championnats du monde de hockey sur glace. L'Allemagne a défait les États-Unis lors du match d'ouverture devant une foule record de 77 803 à la Gelsenkirchen Veltins-Arena. Elle a terminé le tournoi à la quatrième place, meilleur résultat de la nation depuis 1953. Le gardien allemand Dennis Endras a été nommé meilleur gardien du tournoi par l'IIHF et le meilleur gardien et joueur le plus utile par les médias.

Basket-ball[modifier | modifier le code]

Avec le football, le hockey sur glace et le handball, le basket-ball est l'un des sports les plus populaires en Allemagne. Le joueur le plus célèbre est Dirk Nowitzki, qui joue ailier fort ( poste 4 ), pour les Dallas Mavericks dans la NBA. Les plus grands succès de l' Allemagne sont la victoire dans le Championnat d'Europe 1993 à domicile, la médaille d'argent au Championnat d'Europe 2005 et la médaille de bronze au Championnat du monde 2002.

Handball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Handball en Allemagne.
Le handball est un sport d'équipe populaire en Allemagne.

L'Allemagne est considérée comme le berceau du handball. Le premier match officiel de l'ère moderne a été joué le 29 octobre 1917 à Berlin, en Allemagne. Le premier match international a été joué le 3 septembre 1925 entre l'Allemagne et l'Autriche. Aujourd'hui, le handball est un sport d'équipe majeur et regardé dans toute l'Allemagne. La Bundesliga est considérée comme la ligue la plus compétitive des ligues professionnelles dans le monde. Ce sport est populaire dans les petites villes se trouvant au travers du pays et attire autant d'attention que le hockey sur glace ou le basket-ball. L'équipe nationale a remporté le championnat du monde en 1978 et en tant qu'hôte en 1938 et en 2007.

Automobile[modifier | modifier le code]

Michael Schumacher a remporté 91 courses et 7 championnats en Formule 1.

L'Allemagne est l'un des plus grands pays dans le sport automobile mondial. Alors que de nombreux gagnants viennent d'Allemagne, seuls Michael Schumacher et Sebastian Vettel ont été champions du monde de Formule 1. Un autre pilote allemand, Wolfgang von Trips, a failli remporter le titre mais est mort dans un accident dans la dernière course à Monza en 1961, donnant le titre à son coéquipier Phil Hill. Schumacher est le pilote qui a remporté le plus de courses et de championnats de Formule 1 depuis 1950. En 2003, il établit un nouveau record en gagnant pour la 6e fois le championnat de Formule 1, dépassant ainsi le record de Juan Manuel Fangio datant de 1957. Il est également le pilote le mieux payé dans l'histoire du sport, avec un salaire annuel de quelque 70 millions de dollars. En 2005, il est devenu le premier athlète milliardaire du monde, selon le magazine Eurobusiness. Il est considéré comme l'un des plus grands pilotes de tous les temps, notamment grâce aux 7 championnats de Formule 1 qu'il a gagné dans sa carrière. En août 2011, il a achevé sa 20e année en tant que pilote de Formule 1.

En 2010, Vettel devient le plus jeune pilote à remporter le championnat du monde. Il avait déjà été le plus jeune pilote de F1, le plus jeune à gagner des points à ce championnat et également le plus jeune à remporter une course. Le DTM (Deutsche Tourenwagen Masters) est le championnat allemand de voitures de tourisme.. Il est considéré comme l'un des meilleurs championnats de voitures de tourisme dans le monde. De nombreux pilotes de Formule 1 sont passés dans ce championnat, dont Mika Häkkinen, Jean Alesi et bien d'autres. Depuis 1995, seules les marques allemandes sont autorisées à disputer ce championnat. Actuellement, seuls Audi, Mercedes-Benz et BMW le disputent, mais Opel et Alfa Romeo l'ont déjà disputé. Les courses ont lieu principalement en Allemagne, mais certaines se font ailleurs en Europe. Elles attirent d'énormes foules et de nombreuses célébrités ont assisté à ces courses. Les 24 heures du Mans sont la course la plus prestigieuse qui se tient en France ; Porsche a remporté la course 16 fois, beaucoup plus souvent que tout autre constructeur.

Notes et références[modifier | modifier le code]