Sport en Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les origines des nombreux sports les plus pratiqués en Europe proviennent de l'amélioration et de la modernisation de nombreux jeux traditionnels, venant de nombreux pays, en particulier de la Grande-Bretagne.

Sports collectifs[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Le Camp Nou à Barcelone.

Le sport numéro 1 en Europe est sans aucun doute le football. Les clubs européens sont les plus forts (et les plus riches) dans le monde, et la Ligue des champions de l'UEFA (le championnat européen des clubs) est la compétition de clubs la plus prestigieuse. Les championnats de football les plus populaires sont le Championnat d'Espagne de football, la Premiership anglaise, la Serie A italienne ou la Bundesliga allemande.

Les équipes nationales européennes sont en compétition entre elles dans le Championnat d'Europe de football (ou l'Euro). L'Europe est le continent ayant remporté le plus grand nombre de Coupe du monde de football (11), devant l'Amérique du Sud (9).

Autres sports collectifs[modifier | modifier le code]

En plus du football, d'autres sports collectifs sont très populaires, mais seulement dans certaines régions du continent. Le basket-ball est un sport couramment apprécié dans toute l'Europe et il est particulièrement populaire dans les pays méditerranéens, tout comme le volley-ball.

Le hockey sur glace est très populaire en Scandinavie (Suède, Finlande et Norvège notamment), en Suisse, en République Tchèque, en Slovaquie et plus généralement en Europe de l'Est.

Le handball se concentre dans de nombreux pays dont la France, l'Allemagne, l'Espagne, le Danemark et la Suède.

Le rugby à XV qui est populaire dans les îles Britanniques, la France, la Roumanie et le nord de l'Italie, commence élargir à son influence en Europe.

Quand au cricket, c'est un sport d'été surtout populaire en Grande Bretagne ; le hockey, joué sur gazon en été et en salle en hiver, est également populaire en Grande Bretagne, en Allemagne, en Hollande, en Belgique et dans certains autres pays européens.

Sports individuels[modifier | modifier le code]

Les sports individuels sont également très importants. En fait, l'Europe est le berceau du mouvement olympique qui est devenu si essentiel pour la modernisation des sports individuels, avec la Grèce qui organise les premiers Jeux olympiques, sous l'influence du baron Pierre de Coubertin. Les plus prestigieuses et lucratives compétitions d'athlétisme et de natation sont organisées en Europe, de même que plusieurs grands tournois de golf.

Tennis[modifier | modifier le code]

Tournoi de Roland-Garros à Paris.

Le tennis est populaire dans la plupart de l'Europe et deux des quatre grands tournois du Grand Chelem ont lieu ici, en France et au Royaume-Uni.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

On peut également citer le cyclisme, et ses nombreuses disciplines, qui est très populaire dans de nombreux pays européens, en particulier en Belgique, en France, en Allemagne, en Italie, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Espagne ou en Suisse. Les plus grandes courses cyclistes se déroulent très majoritairement dans ce continent, dont le prestigieux Tour de France.

Sports équestres[modifier | modifier le code]

Les sports équestres, dont certains sont olympiques, sont parmi les plus pratiqués en Europe. Ils font partie des sports les plus populaires en Belgique, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas et dans certains pays Scandinaves entre autres. De nombreux cavaliers issus d'Asie, d'Afrique du Nord, des pays arabes et d'Amérique du Nord et du Sud, pratiquant le saut d'obstacle sont d'ailleurs venus s'installer en Belgique (où l'on compte une des plus grandes densités de chevaux au monde) et dans les zones avoisinantes afin de profiter des infrastructures et compétitions locales.

Sports d'hiver[modifier | modifier le code]

Grâce à son climat, les sports d'hiver sont également présents. Dans les pays scandinaves et les pays alpins, les diverses formes de ski et de snowboard sont très populaires. Les concurrents européens ont traditionnellement dominé les Jeux olympiques d'hiver.

Formule 1[modifier | modifier le code]

Les sports motorisés sont populaires à travers la quasi-totalité de l'Europe. La Formule 1 est traditionnellement dominé par les pilotes européens. Presque toutes les écuries sont européennes, basées en majorité en Angleterre dans la « Motorsport Valley », un triangle Northampton-Oxford-Milton Keynes[1]. L'Angleterre compte aujourd'hui 2 200 entreprises et 38 500 salariés impliqués dans la voiture de sport, quelques écuries sont installées au nord de l'Italie et en Allemagne. En 1950, la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) organise le premier championnat du monde de pilotes automobiles avec la participation à six Grands Prix basés en Europe de l’Ouest (Belgique, France, Grande-Bretagne, Italie, Monaco, Suisse), plus la course des 500 miles d'Indianapolis. Indianapolis 500, qui fait partie du championnat, conserve ses propres règlements. La course reste marginale pour la Formule 1 et elle disparaîtra du calendrier après 1960. La fédération internationale mène une politique active de mondialisation. Les dix-sept épreuves organisées en 2008 couvrent tous les continents ou presque, avec l'Asie, l'Océanie, l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud et l'Europe bien sûr. Dix épreuves sur dix-huit se déroulent sur le vieux continent, dont celles qui ont le plus de prestige (Allemagne, Belgique, Grande-Bretagne, Italie, Monaco).

Autres sports individuels[modifier | modifier le code]

Les compétitions motocyclistes sont également très populaires, en vitesse, comme en endurance, sur le bitume comme en cross, en enduro.

Sports nationaux[modifier | modifier le code]

Plusieurs régions ont leurs sports nationaux, par exemple le hurling en Irlande, le bandy en Russie, la corrida en Espagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Angleterre-Italie: les districts industriels de la Formule 1, par Raymond Wœssner sur mappemonde.mgm.fr