Route nationale 29 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir N29 et Route nationale 29.
Route nationale 29
N 29
Image illustrative de l'article Route nationale 29 (France)
La RN 29, actuellement déclassée en RD 929, à l'entrée est du plateau du Pays de Caux (Bourdainville, Varvannes - Val-de-Saâne).
Historique
Déclassements  D 929 : Seine-Maritime
 D 1029 : Picardie (Somme et Aisne)
Caractéristiques
Longueur 247 km
Direction nord-est / est / nord-est
Extrémité sud-ouest D 6015 Sainte-Marie-des-Champs
Intersections

D 142 à Yerville
A29 Sortie 9
N 27 à Tôtes
D 928 à La Boissière
D 915 aux Hayons
A28 Sortie 8
A29 Sortie 11
A29 Sortie 12
D 916 et D 920 à Aumale
D 315 au Coq-Gaulois
D 901, D 919 et D 920 à Poix-de-Picardie
N 25, D 1001, D 1235, D 919 et D 933 à Amiens
D 935 à Longueau
D 329 à Proyart
D 1017 à Villers-Carbonnel
D 937 près de Mons-en-Chaussée
D 44 près d'Estrées-en-Chaussée
D 930 et D 1044 à Saint-Quentin
D 946 et D 960 à Guise
D 1043 à La Capelle

Extrémité nord-est N 2 à La Capelle
Villes principales Neufchâtel-en-Bray, Amiens, Saint-Quentin
Réseau Ancienne route nationale, déclassée en D 929 et en D 1029.
Territoire traversé
2 régions Haute-Normandie, Picardie
3 départements Seine-Maritime, Somme et Aisne

De nos jours, la route nationale 29 (RN 29 ou N 29) n'existe plus. Elle était une route nationale française reliant Sainte-Marie-des-Champs, près d'Yvetot, à La Capelle, et a été déclassé en route départementale depuis 2006.

Mais ce tracé actuel est le résultat d'une restructuration suite aux déclassements des années 1970. En effet, autrefois (en fait depuis 1824) la route nationale 29 reliait Sainte-Marie-des-Champs, près d'Yvetot, à la frontière belge entre Quiévrechain et la commune belge de Quiévrain.

La RN 29 a été déclassée en RD 929 en Seine-Maritime et en RD 1029 dans la Somme et dans l'Aisne. En Seine-Maritime, la déviation de Saint-Saëns et de Maucomble a été déclassée, elle aussi, en RD 1029, le nom de RD 929 étant déjà attribué à l'ancien tracé traversant ces deux communes.

La RN 29 est dédoublée par l'A29 sur une grande partie de sa longueur, mais aussi par l'A28 entre Saint-Saëns et Neufchâtel-en-Bray.

Voir le tracé de la RN 29 sur Google Maps

De Sainte-Marie-des-Champs à Amiens[modifier | modifier le code]

La RD 929 à hauteur de Bourdainville (entre Yerville et Tôtes)
Panneau indicateur de la RN 29 entre Tôtes et Bourdainville

Ce tronçon a toujours fait partie de la route nationale 29 dès les origines. Entre Les Hayons et la sortie de Neufchâtel-en-Bray, la RN 29 empruntait le tracé de la RN 28. Ce tronçon a été d'ores et déjà déclassé en RD 928. Entre Aumale et Le Coq-Gaulois, la RN 29 empruntait une section de la RN 15bis qui a été renumérotée RN 29.

Section commune avec la RN 28 (actuelle RD 928)

Tracé actuel[modifier | modifier le code]

D'Amiens à Saint-Quentin[modifier | modifier le code]

Ente Amiens et Longueau, la RN 29 avait repris le tracé de la RN 35. Entre Longueau et Estrées-en-Chaussée, le tracé correspond à une partie d'une route qui n'a été classée nationale que dans les années 1930 en tant que RN 336. Elle reçut le numéro 29 dans les années 1970. Entre Estrées-en-Chaussée et Saint-Quentin, la RN 336 avait, pour un temps, était renommée RN 44.


De Saint-Quentin à La Capelle-en-Thiérache[modifier | modifier le code]

Le tracé correspond à l'ancienne route nationale 30. Il fait partie de la route européenne 44.

Tracé d’origine[modifier | modifier le code]

D’Amiens à Bapaume[modifier | modifier le code]

L'entrée nord-est de Pozières sur l'actuelle RD 929.

Le tracé correspond à une route aujourd'hui déclassée en D 929.

De Bapaume à la Belgique[modifier | modifier le code]

Le tracé avait été renommé en route nationale 30 avant d'être finalement déclassé.

L'ancienne RN 29[modifier | modifier le code]

L'ancienne route nationale 29 à la sortie de Bourdainville.

L'ancienne Route Nationale 29 reliait Yvetot à Amiens avant la construction de l'actuelle RD929. La plupart des tronçons ont été écrasés par le nouveau tracé, mais il en reste tout de même quelques-uns, notamment entre Bourdainville et Tôtes, ou encore à hauteur de Saint-Saëns.

Certaines portions de l'ancienne RN29 longent le tracé actuel, et ont été aménagées en parkings.

A Saint-Saëns et Maucomble, la route a été déclassée en RD929 lors de la construction de la nouvelle RN29. Ainsi, lors des déclassements de 2006, le nouveau tracé fut déclassé en RD 1029.

Sur le tronçon reliant Bourdainville à Tôtes, la circulation n'était pas aisée, du fait d'une sinuosité très importante de la route, conduisant à des accidents relativement fréquents. Par conséquent, il fut dédoublé par un nouveau tracé en 1987, plus court et moins dangereux.