Lahoussoye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lahoussoye
Église de Lahoussoye
Église de Lahoussoye
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Corbie
Intercommunalité Communauté de communes du Val de Somme
Maire
Mandat
Brigitte Leroy
2014-2020
Code postal 80800
Code commune 80458
Démographie
Population
municipale
419 hab. (2011)
Densité 102 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 57′ 08″ N 2° 28′ 57″ E / 49.9522, 2.4825 ()49° 57′ 08″ Nord 2° 28′ 57″ Est / 49.9522, 2.4825 ()  
Altitude Min. 55 m – Max. 127 m
Superficie 4,09 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lahoussoye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lahoussoye

Lahoussoye est une commune française, située dans le département de la Somme en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Nature du sol et du sous-sol[modifier | modifier le code]

La plus grande partie du territoire est occupée par le limon des plateaux qui, par son affleurement, forme des terres argilo-siliceuses de bonne qualité. Dans la partie sud, se trouvent quelques sols formés par la craie blanche à silex, l'argile plastique et le bief à silex[1].

Relief, paysage, végétation[modifier | modifier le code]

Le relief de la commune est celui d'un plateau avec une inclinaison du sud, vers la vallée de l'Ancre.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Il n'y a aucun cours d'eau qui traverse la commune. La nappe phréatique est située à environ 100 m de profondeur[2].

Au-dessous de la craie, se trouve une nappe d'eau souterraine qui alimente les puits. Au XIXe siècle, il n'en existait que deux, communs à tous les habitants. Des mares étaient situées, l'une dans le bas du village, l'autre sur la chaussée[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Lahoussoye est tempéré océanique avec vents dominants de nord et de nord-ouest.

Géoraphie humaine[modifier | modifier le code]

Urbanisme et aménagements[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'un habitat groupé autour le la mairie et de l'église des lotissements récents sont venus étoffer le tissu urbain.

Activités économiques et services[modifier | modifier le code]

Les activités de la commune de Lahoussoye sont essentiellement constituées par l'agriculture.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Lahoussoye
Béhencourt Franvillers
Pont-Noyelles Lahoussoye Bonnay
Corbie

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 419 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
328 377 399 415 450 497 509 519 515
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
512 497 471 450 419 391 359 344 331
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
283 284 248 230 203 224 200 178 187
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
175 176 177 225 300 325 333 332 354
2011 - - - - - - - -
419 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture, fêtes, sports et loisirs[modifier | modifier le code]

  • Fête de la courge à la fin octobre : exposition et vente de courges de différentes espèces ; marché artisanal.
  • Fête communale: le dernier dimanche d'août.

Toponymie[modifier | modifier le code]

On trouve plusieurs formes pour désigner Lahoussoye dans les textes anciens. Husseya (1224), Houssoi (1226), Hosseyum (1306), La Houssoye (1529), Houssoy (1633), Lahoussoye (17 brumaire an X)[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1995 2014 Sylvain Brocvielle[7]    
2014[8] en cours
(au 6 mai 2014)
Brigitte Leroy    

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Les premiers seigneurs connus de Lahoussoye apparaissent dans les textes au XIIIe siècle.
  • En septembre 1224, Le bois de Cardonneuse fut cédé en fief par la prévôté de Corbie à Hugues de Lahoussoye[9].
  • La présence du lieu-dit "Aux Templiers" semble attester l'existence d'un fief ou d'un établissement de templiers sur le territoire de la commune.
  • En 1728, Louis Lequien, curé de Lahoussoye, indique que la dîme payée par les habitants s'élevait à 445 livres, 120 setiers de blé, 30 setiers d'avoine, seigle, orge et fourrage.
  • De 1790 à 1801, la commune relève de l'Administration et de la Justice de paix du canton de Querrieu.
Général Faidherbe, commandant l'Armée du Nord (portrait de 1860)
  • Lors de la bataille de l'Hallue en décembre de l'année 1870, le général Faidherbe avait son quartier général à Lahoussoye. Du haut d'un moulin, il pouvait observer l'ennemi sur les hauteurs de la rive droite de l'Hallue et la vallée entre Pont-Noyelles et Querrieu, au centre de la ligne de bataille.
    Quand son armée battit en retraite dans la journée du 24 décembre, les troupes traversèrent le village de Lahoussoye[10].

Pendant les combats, l'école de Lahoussoye a été utilisée comme ambulance[3]-[Note 3].

La situation économique en 1896[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Sur les 409 hectares de la commune, le territoire agricole comprend 386 hectares répartis en 348 hectares de terres de labour, 5 hectares de jardins, 7 hectares de vergers et 36 hectares de bois. Le territoire non agricole compte 16 hectares.

  • État de la propriété : les 360 parcelles du territoire appartiennent à 138 propriétaires et se répartissent en 110 exploitations dont 94 sont inférieures à 5 hectares.
  • Principales cultures : environ 240 hectares sont cultivés en céréales : blé, avoines, seigle, orge ; 80 hectares en plantes ou racines fourragères : légumes, sainfoin, trèfle, betterave, rutabagas. Le reste produit la pomme de terre, la betterave à sucre et les graines oléagineuses : colza, œillette. Point de cultures maraîchères, point de vigne, peu de jachères.
  • Cheptel : 62 chevaux, 3 ânes, 148 bovins dont 90 vaches laitières, 400 moutons, 50 porcs, 15 chèvres[3].

Industrie[modifier | modifier le code]

  • Carrières : la commune possède une carrière de pierre calcaire et une autre d'argile utilisée à la fabrication des briques pour les constructions locales.
  • Petite industrie : environ 20 métiers sont employés à la fabrication de la bonneterie.
  • Il existe, en outre, une presse à briques, quatre pressoirs à cidre et deux machines à battre[3].
  • Ces 3 points d'activité sont maintenant abandonnés.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

  • Pendant la Grande Guerre, un camp d'aviation britannique était installé dans la commune. Des blockhaus britanniques étaient encore visibles sur le territoire de la commune avant la construction de la déviation routière dans les années 1990.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • au lieu-dit La Maladrerie, présence de tessons antiques
  • Église Saint-Pierre-aux-Liens du XVIIIe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Le Général Faidherbe : lors de la bataille de l'Hallue en décembre 1870, le général Faidherbe établit son quartier général à Lahoussoye, au centre de la ligne de front. De là, il put observer, sur les hauteurs de la rive droite de l'Hallue et dans la vallée entre, Pont-Noyelles et Querrieu, les positions de l'armée prussienne.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.
  3. Il s'agit ici d'un hôpital militaire ambulant

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice géographique et historique sur la commune de Lahoussoye, rédigée par Monsieur Coulane, instituteur, 1899, Archives départementales de la Somme
  2. Notice géographique et historique sur la commune de Lahoussoye, rédigée par Monsieur Coulane, instituteur, 1899, Archives départementales de la Somme
  3. a, b, c et d Notice géographique et historique de 1896 (Archives départementales de la Somme ; 4° 100)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  6. Notice géographique et historique sur la commune de Lahoussoye, rédigée par Monsieur Coulane, instituteur, 1899, Archives départementales de la Somme
  7. Le maire sortant a été réélu au terme des élections municipales de 2008. Il s'agit de son troisième mandat Source : Quotidien Le courrier picard - édition Région d'Amiens du 29 mars 2008
  8. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme,‎ 6 mai 2014 (consulté le 9 juin 2014)
  9. Notice géographique et historique sur la commune de Lahoussoye, rédigée par Monsieur Coulane, instituteur, 1899, Archives départementales de la Somme
  10. Notice géographique et historique sur la commune de Lahoussoye, rédigée par Monsieur Coulane, instituteur, 1899, Archives départementales de la Somme