Route nationale 6 (France métropolitaine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir N6 et Route nationale 6.
Route nationale 6
N 6
Image illustrative de l'article Route nationale 6 (France métropolitaine)
Entrée de la D 1006 à Modane en arrivant du Mont-Cenis.
Caractéristiques
Longueur 733 km
Direction Nord-Ouest/Sud-Est
Extrémité Nord-Ouest Paris, Parvis de Notre-Dame (Point zéro des routes de France)
Intersections A6 A7 A43 N7
Extrémité Sud-Est Frontière italienne, après le Col du Mont-Cenis
Villes principales Fontainebleau, Sens, Auxerre, Chalon-sur-Saône, Mâcon, Villefranche-sur-Saône, Lyon, Chambéry
Réseau Route nationale, désormais déclassée en grande partie en départementale

La « Nationale 6 » était, jusqu'en 2006, une des plus grandes routes nationales françaises, reliant Paris à l'Italie (col du Mont-Cenis) via Lyon et la Savoie. Son appellation originale – héritée des routes impériales – est « de Paris à Milan par Turin ». Elle est aujourd'hui en grande partie classée en route départementale.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine, la route nationale 6 commençait à Sens, où elle se détachait de la route nationale 5 Paris - Dijon - Genève. Lors d'une renumérotation des routes françaises à la fin des années 1970, la RN5 fut déclassée entre Sens et Dijon. Dans un but de cohésion, il fut décidé de renuméroter RN6 la route nationale entre Paris et Sens. La « Nationale 6 » partait désormais de Paris, comme sa sœur la « Nationale 7 ».

Avant l'ouverture de l'autoroute A6 dans les années 1960, les nationales 6 et 7 se partageaient le trafic routier entre Paris et Lyon. La RN6 était privilégiée, malgré la traversée du Morvan, car la Nationale 7 était d'un profil plus difficile notamment entre Roanne et Lyon.

Le trafic avait nécessité de nombreux aménagements entre Paris et Lyon. Ainsi en 1963, de Paris à Joigny (160 km), l'intégralité de cet axe (hors ville) était au minimum à 3 voies (sauf le pont de Lieusaint et la rocade de Moret), et de très nombreuses rocades avait été aménagées. Une déviation avait été créée entre La Rochepot et Chagny afin de sécuriser la transition entre le Morvan et la plaine de la Saône.

Déclassements[modifier | modifier le code]

  • En novembre 1972, la traversée de Lyon depuis la place de Valmy jusqu'au carrefour avec le CD 3 à Bron a été déclassée.
  • En septembre 2004, la section entre Lieusaint et Melun, doublée par l'A5a depuis 1995, a été déclassée en D306.
  • Depuis 2006, la RN6 est déclassée dans le département de la Côte-d'Or en D906. Il en est de même dans le département du Rhône où elle est devenue la D306, et dans le département de Seine-et-Marne où elle a été déclassée en D606 à partir de Melun.
  • Le décret de décembre 2005 prévoyant le transfert de la majorité des routes nationales aux départements ne conserve qu'une très courte section en Île-de-France entre l'A86 et la Francilienne, puis une autre près d'Auxerre et dans la traversée de la Saône-et-Loire.

État actuel :

  • Val-de-Marne : D6 entre Paris (porte de Charenton) et la jonction avec l'A86. N6 entre l'A86 et la limite avec le département de l'Essonne (tronçon non déclassé).
  • Essonne : N6 (tronçon non déclassé) entre la limite avec le département du Val-de-Marne et Tigery (connexion avec N104/A5A)
  • Seine-et-Marne : D306 entre Lieusaint et Melun (depuis 2004), et D606 entre Melun et la limite avec l'Yonne.
  • Yonne : D606 dans la totalité de la traversée de ce département sauf en rocade d'Auxerre N6 (tronçon non déclassé). Les cartouches N6 figurent toujours sur la signalisation routière en novembre 2011.
  • Côte-d'Or : D906 dans la totalité de la traversée de ce département.
  • Saône-et-Loire : D906 dans toute la traversée du département.
  • Rhône : D306 entre la limite du département de Saône-et-Loire et Lyon sauf N6 sur la commune de Dardilly, Villefranche-sur-Saône et Lyon (tronçon non déclassé), D506 à Bron et de nouveau D306 jusqu'à la limite du département de l'Isère.
  • Isère et Savoie : D1006 de la limite avec le département du Rhône au col du Mont-Cenis.

Parcours[modifier | modifier le code]

De Paris à Sens[modifier | modifier le code]

De Sens à Auxerre[modifier | modifier le code]

D'Auxerre à Chalon-sur-Saône[modifier | modifier le code]

De Chalon-sur-Saône à Lyon[modifier | modifier le code]

De Lyon à Chambéry[modifier | modifier le code]

De Chambéry à l'Italie[modifier | modifier le code]

Liste de sites visitables sur une bande de 14 km de part et d'autre de la route[modifier | modifier le code]

Borne située anciennement à la croisée de la route de Dijon, transplantée à Saulieu (Côte-d'Or).
Une borne ancienne à Pochey
(commune de Jouey (Côte-d'Or)).
La RN 6 déclassée en RD 1006 au Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]