Pierre-Henri Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre-Henri Simon (né à Saint-Fort-sur-Gironde le 16 janvier 1903 - mort le 20 septembre 1972) fut un intellectuel engagé, historien de la littérature, essayiste, romancier, poète, critique littéraire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de notaire, Pierre-Henri Simon, catholique de père et de mère, après des études de lettres supérieures à Louis-le-Grand, entra à l’École normale supérieure en 1923. Il obtint l'agrégation de Lettres. Professeur aux lycées de Saint-Quentin et de Chartres, il fut nommé en 1928 à la chaire de littérature française de l'Université catholique de Lille. Il devait par la suite choisir d’enseigner à l’étranger, d’abord à l'École des Hautes Études de Gand ainsi qu'à l'Université de Fribourg de 1950 à 1963. Son premier roman, Les Valentin, fut publié en 1931. En 1936 paraissait son pamphlet Les Catholiques, la politique et l’argent.

Fait prisonnier en juin 1940, il passa la Seconde Guerre mondiale dans un Oflag à Nuremberg, puis au camp de représailles Oflag X-C de Lübeck.

Il a écrit, en réaction aux exactions commises pendant la guerre d'Algérie, Contre la torture (1957), essai qui eut beaucoup de retentissement. Il a collaboré, notamment en tant que critique littéraire, au Monde, à La Revue de Paris, à Esprit et au Journal de Genève.

Après avoir occupé le 6e siège de l'Académie de Saintonge dès 1957, il a été élu à l'Académie française le 10 novembre 1966. Il y a occupé le fauteuil numéro 7 succédant à Daniel-Rops, précédant André Roussin. Son épouse est décédée en 1998.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Destins de la personne, 1935
  • L'Église et la Révolution sociale, 1938
  • L'homme en procès: Malraux, Sartre, Camus, Saint-Exupéry (1950)
  • Procès du héros: Montherlant, Drieu La Rochelle, Jean Prévost (1950)
  • L’Europe a-t-elle une conscience ?, 1953
  • Contre la torture, 1957 (Pamphlet)
  • Ce que je crois, 1966

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les Valentin, 1931
  • L'Affût, 1946
  • Les Raisins verts, 1950
  • Celle qui est née un dimanche, 1952
  • Les Hommes ne veulent pas mourir, 1953
  • Portrait d'un officier, 1958
  • Le Somnambule (Figures à Cordouan I), 1960
  • Histoire d'un bonheur (Figures à Cordouan II), 1965
  • Pour un garçon de vingt ans, 1967
  • Questions aux savants, 1969
  • La Sagesse du soir (Figures à Cordouan III), 1971
  • L'Homme et sa Vérité, 1972

Critiques littéraires[modifier | modifier le code]

  • Georges Duhamel ou le Bourgeois sauvé, 1947
  • Mauriac par lui-même, Collections Microcosme "Écrivains de toujours", Le Seuil, 1953
  • Histoire de la Littérature française du XXe siècle, 1956
  • Théâtre et Destin, 1959
  • Présence de Camus, 1961
  • Le Domaine héroïque des lettres françaises, 1963

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Le Ballet de Modène, 1968

Prix[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]