Paul Walker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walker.

Paul Walker

Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Walker, en mars 2009, pour la première de Fast and Furious 4

Nom de naissance Paul William Walker IV
Naissance 12 septembre 1973
Glendale, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 30 novembre 2013 (à 40 ans)
Valencia, Californie, États-Unis
Profession acteur, producteur, réalisateur
Films notables The Skulls : Société secrète
Fast and Furious
Mémoire de nos pères
Une virée en enfer
Takers
Site internet paulwalker.com

Paul William Walker IV est un acteur, producteur et réalisateur américain né le 12 septembre 1973 à Glendale (Californie) et mort dans un accident de voiture à Valencia (Californie) le 30 novembre 2013[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Paul Walker naît à Glendale en Californie. Sa famille suit les préceptes du mormonisme[2]. Enfant, il joue dans des publicités, fait du mannequinat et apparaît dans des séries télévisées comme Les Routes du paradis (Highway to Heaven), Arnold et Willy (Diff'rent Strokes) et Les Feux de l'amour (The Young and the Restless). Walker est scolarisé dans un collège communautaire (community college) et choisit la biologie marine comme matière principale[3].

Carrière cinématographique[modifier | modifier le code]

Paul Walker décroche son premier rôle en 1986 dans la comédie Monster in the Closet. En 1998, il se fait remarquer en interprétant Skip Martin dans Pleasantville de Gary Ross. Rob Cohen lui donne un des premiers rôles dans son film The Skulls : Société secrète, mais, en 2001 il devient célèbre grâce à Fast and Furious du même réalisateur. Il est pressenti, en 2004, pour le rôle de la Torche Humaine des Quatre Fantastiques, adaptation du célèbre comic-book Marvel[4] mais c'est Chris Evans qui est finalement choisi. En 2010, il incarne John Rahway dans Takers, film décrit comme étant le juste milieu entre Ocean's Eleven et Fast and Furious ainsi que Vehicle 19 en 2013.

L'acteur meurt accidentellement le 30 novembre 2013, après avoir tourné dans plusieurs films dont la sortie était prévue pour 2014. Il participe au tournage de Hours d'Eric Heisserer et de Brick Mansions, un remake du film français Banlieue 13. Il tourne également dans Fast and Furious 7, septième film de la série Fast and Furious qui devrait néanmoins sortir[5],[6],[7].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Paul Walker, qui cite Jacques-Yves Cousteau parmi ses « idoles », est passionné par la biologie marine. Il rejoint le conseil d'administration de la Billfish Foundation en 2006. En 2010, l'acteur participe au tournage d'une émission de la série Expedition Great White diffusée par la chaîne de télévision National Geographic[3].

Paul Walker fonde Reach Out Worldwide, une organisation dont le but est d'apporter de l'aide humanitaire aux victimes de catastrophes. Après le séisme survenu en janvier 2010, l'acteur se rend en Haiti pour contribuer aux opérations de secours[3].

Passionné de course automobile, il est co-propriétaire avec Roger Rodas de Always Evolving. Il pilote une BMW M3 E92 pour l'équipe AE Performance (Always Evolving Team) dans le championnat Redline Time Attack (en). Il pratique également le surf et le jiu-jitsu brésilien[3].

Vie privée et activités de bienfaisance[modifier | modifier le code]

Paul Walker habite à Santa Barbara, en Californie, où de 2006 à 2011 il a pour compagne Jasmine Pilchard-Gosnell, une étudiante de 23 ans. Sa fille Meadow, née le 4 novembre 1998, l'a rejoint en 2011, après avoir passé son enfance à Hawaii avec sa mère, Rebecca Soteros.

Paul Walker possède plusieurs chiens, dont l'un est un retriever de la baie de Chesapeake. C'est un surfeur passionné qui aime la plage, qui pratique aussi quotidiennement le jiu-jitsu brésilien[8].

Sa première passion est la biologie marine, avec son idole Jacques-Yves Cousteau, et il rejoint le conseil d'administration de la Fondation Billfish en 2006. Il a récemment réalisé un rêve dans la série National Geographic Channel Expedition Great White, dont la première fut en juin 2010. Il passe onze jours avec l'équipage dans le cadre de la capture et le marquage de sept grands requins blancs au large des côtes du Mexique. L'expédition, dirigée par Chris Fischer, fondateur et directeur général de Fischer Productions, avec le capitaine Brett McBride et le Dr Michael Domeier du Marine Conservation Science Institute, consiste à prendre des mesures, recueillir des échantillons d'ADN, et fixer des balises satellitaires en temps réel sur les grands requins blancs[réf. souhaitée].

En mars 2010, Paul Walker et Reach Out Worldwide vont au Chili, en particulier à Constitución, pour offrir leur aide et leur soutien aux personnes blessées dans le séisme de magnitude 8,8 qui a frappé le 27 février. Il a également prêté main-forte aux victimes du tremblement de terre de 2010.

Après sa mort en novembre 2013, son assistant social Ken Williams, dévoile que Paul Walker fut sans-abri pendant ses études à l'université à Santa Barbara en Californie. Il annonce par la même occasion qu'il réalisa un film en 2009-2010 sur cette période sensible. Le film intitulé Shelter (« abri » en français), suit le parcours de sans-abri à Santa Barbara[9].

Mort accidentelle[modifier | modifier le code]

Paul Walker meurt le 30 novembre 2013 dans un accident de la route à Valencia en Californie[10],[11]. Revenant d’un gala de bienfaisance au profit des victimes du typhon aux Philippines, Roger Rodas, un ami de Paul Walker, perd le contrôle de la voiture, une Porsche Carrera GT[12], dans laquelle l'acteur était passager. La vitesse excessive du véhicule a conduit celui-ci à percuter un arbre avant de prendre feu. Les deux hommes perdent la vie dans l'accident[13] ; leurs corps ont été jugés non identifiables après avoir été calcinés, selon le médecin légiste du comté de Los Angeles[14]. D'après l'autopsie, l'acteur a succombé à des « lésions traumatiques et thermiques ». Le conducteur, Roger Rodas, est mort sur le coup, tandis que Paul Walker resta inconscient un bref instant avant de succomber à son tour[15],[16],[17].

Il a été incinéré le 12 décembre 2013 et inhumé le 14 décembre 2013 au cimetière de Forest Lawn à Los Angeles[18].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'acteur Paul Walker, vedette de "Fast and Furious", se tue en voiture », sur lemonde.fr,‎ 1er décembre 2013 (consulté en 1er décembre 2013)
  2. (en) William Keck, « Fame lets Paul Walker dive in », USA Today,‎ 27 septembre 2005
  3. a, b, c et d (en) Grady Smith, « The sides of Paul Walker you may have missed », Entertainment Weekly,‎ 1er décembre 2013
  4. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18362827.html
  5. http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2013/12/02/la-mort-de-paul-walker-n-empechera-pas-la-sortie-de-fast-and-furious-7_3523711_3382.html
  6. (en) Darren Franich, « 'Fast and Furious' actor Paul Walker dead after car crash », Entertainment Weekly,‎ 30 novembre 2013
  7. Olivier Corriez, « Paul Walker sera bientôt à l'affiche de deux films, "Hours" et "Brick Mansions" », TF1,‎ 2 décembre 2013
  8. How Paul Walker Got Those Abs, sur menshealth.com (consulté le 1er décembre 2013).
  9. http://www.lefigaro.fr/cinema/2013/12/10/03002-20131210ARTFIG00351-paul-walker-son-passe-de-sdf-remonte-a-la-surface.php
  10. « L’acteur américain Paul Walker meurt dans un accident de voiture – metronews »,‎ 1er décembre 2013 (consulté en 1er décembre 2013)
  11. « Paul Walker Dead at 40 In Fiery Car Crash », sur TMZ,‎ 1er décembre 2013 (consulté en 1er décembre 2013)
  12. Image de la voiture
  13. http://www.tmz.com/2013/11/30/paul-walker-dead-dies-car-accident-fatal-fire-crash/
  14. Paul Walker's body was deemed 'unidentifiable' after being badly burned, according to the L.A. County coroner's office
  15. Paul Walker n'est pas mort sur le coup, le rapport d'autopsie a été rendu
  16. Paul Walker meurt dans un accident : ce que révèle l'autopsie
  17. Paul Walker autopsy: Actor died of 'traumatic and thermal injuries'
  18. « Paul Walker's family hold small funeral at Hollywood cemetery », sur Daily Mail,‎ 14 décembre 2012 (consulté en 17 décembre 2013)
  19. http://www.imdb.fr/title/tt0473188/
  20. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=193250.html
  21. a, b, c, d et e « Comédiens ayant doublé Paul Walker en France » sur RS Doublage, mis en ligne le 2 décembre 2013
  22. Le doublage québécois a été conservé lors de sa sortie DVD en France. Voir le carton du doublage à la fin du film.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :