Arnold et Willy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arnold et Willy

Titre original Diff'rent Strokes
Genre Sitcom
Création Bernie Kukof
Jeff Harris
Herbert Kenwith
Acteurs principaux Conrad Bain
Gary Coleman
Todd Bridges
Dana Plato
Musique Alan Thicke, Al Burton, Gloria Loring, Robert Walden
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC (1978-1985)
ABC (1985-1986)
Nb. de saisons 8
Nb. d'épisodes 189 (liste)
Durée 25 minutes
Diff. originale 3 novembre 19787 mars 1986

Arnold et Willy (Diff'rent Strokes) est une série télévisée américaine en 189 épisodes de 25 minutes, créée par Bernie Kukoff, Jeff Harris, Herbert Kenwith et diffusée entre le 3 novembre 1978 et le 4 mai 1985 sur le réseau NBC puis du 27 septembre 1985 au 7 mars 1986 sur le réseau ABC.

En France, la série a été diffusée à partir du 3 octobre 1982 sur TF1.
Rediffusion et diffusion d'épisodes inédits du 7 mars 1987 au 22 mars 1991[1] notamment dans Youpi ! L'école est finie sur La Cinq.
Rediffusion dans l'émission Club Dorothée en novembre 1991 sur TF1, qui diffusera ensuite les 2 dernières saisons inédites. La rediffusion la plus récente est sur AB1.

Au Québec, la série a été diffusée sur le réseau TVA ; en Belgique, sur AB4.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le plateau de tournage d'Arnold et Willy en 1983, accueillant la Première dame Nancy Reagan.

Monsieur Drummond, veuf milliardaire, a promis à sa gouvernante, mourante, de s'occuper de ses deux fils. C'est ainsi qu'il accueille deux garçons noirs et pauvres : le jeune Arnold, 8 ans, et son frère Willy, 12 ans, qui ont grandi dans le quartier défavorisé de Harlem. Arnold et Willy se retrouvent donc dans un luxueux appartement à Manhattan avec la fille de Monsieur Drummond, Virginia, âgée de 13 ans, et une femme de ménage un peu folle mais adorable, Madame Garret. Le changement de statut social et le choc des cultures est assez déroutant pour les deux enfants ... Chaque épisode se termine sur une jolie morale et des conseils pour que les différences soient une force et un avantage.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Historique de la création[modifier | modifier le code]

Le titre original, Diff'rent Strokes, vient de l'expression américaine Different strokes for different folks, l'équivalent de l'expression française Tous les goûts sont dans la nature.

Le générique original est écrit et interprété par Alan Thicke. Comme il était d’usage, dans la France des années 1960 et 1970, d’ôter les chansons étrangères des génériques des séries télévisés et de ne garder que la version instrumentale, ou bien de traduire la chanson en français, c'est Jean-Pierre Jaubert qui interprète le générique français.

Des célébrités dans la série[modifier | modifier le code]

On peut citer le boxeur Mohammed Ali, Nancy Reagan, l'épouse du Président américain de l'époque, Ronald Reagan, David Hasselhoff, le héros de la série K 2000, Soleil Moon Frye, l'actrice de la série Punky Brewster, la chanteuse Janet Jackson et l'acteur Mister T. de la série Agence tous risques.

Aléas de la production[modifier | modifier le code]

En 1984, Dana Plato a dû quitter la série à cause de sa grossesse, car il était impossible que son personnage (Virginia) soit également enceinte. Elle est toutefois réapparue dans quatre épisodes après la naissance de son fils.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Dans les années 1980, cette série a connu un immense succès aux États-Unis comme au niveau international, de par son thème, les sujets abordés et les jeunes acteurs, principalement le personnage de Arnold joué par Gary Coleman.
  • Il faut rappeler que cette série a contribué à l’intégration des Noirs dans une Amérique qui sortait de la ségrégation raciale. Le petit Arnold, avec ses joues rebondies, qui faisait rire avec ses mimiques drôles et sa réplique devenue célèbre : « Qu'est-ce que tu me racontes là ? ».
  • Un spin-off de la série a été créé après seulement quelques mois de diffusion. The Facts of life (Drôle de vie) a démarré par un épisode, en fin de saison 1 d’Arnold et Willy. Dans cette série, Edna Garrett, la gouvernante des Drummond, est responsable d’une prestigieuse école de filles, celle de Virginia. Pour son contrat, Charlotte Rae avait l’assurance de retrouver son rôle dans Arnold et Willy, dans le cas où Drôle de vie ne rencontrait pas le succès escompté. Ce spin-off a duré 9 saisons. Edna Garrett a finalement été remplacée chez les Drummond[2].
  • À la fin de la saison 7, Gary Coleman a souhaité arrêter Arnold et Willy. La série a finalement été reconduite, mais sur ABC. Le décor de l’appartement a complètement été modifié pour l’occasion, ainsi que le générique. Sam, le fils de la nouvelle femme de M. Drummond, a remplacé Willy dans la chambre. L’année suivante, Arnold et Willy avait disparu de l’antenne[2].

Une série maudite[modifier | modifier le code]

Arnold et Willy est aussi connue pour le destin tragique rencontré par les trois acteurs qui incarnent les personnages des enfants :

Après un procès contre ses parents adoptifs qui auraient dépensé une large partie de son argent, il fut condamné pour coups et blessures sur une fan qui demandait un autographe, avant de se retrouver financièrement et matériellement ruiné. Début 2010, il a également reconnu avoir commis des actes de violence conjugale. Ne parvenant plus à obtenir de rôles à la télévision (hormis quelques caméos), il a dû travailler comme gardien de parking. Gary Coleman avait fini par se reconvertir dans la politique lorsque sa vie s'est terminée tragiquement, puisqu'il est décédé le 28 mai 2010 à l'âge de 42 ans, des suites d'une hémorragie cérébrale consécutive à un accident domestique.

Il plongea dans la drogue et la délinquance, et fit un séjour en prison. Pour des raisons financières et matérielles, il dut vendre ses objets personnels sur Internet. Depuis, il s'est désintoxiqué et a recommencé à travailler.

Elle, fut arrêtée pour vol à main armée, fausses prescriptions de Valium et utilisation de stupéfiants. Elle a posé pour le magazine Playboy et a tourné dans un film érotique avant de se suicider le 8 mai 1999 par overdose de Vanadom et Vicodin. Son fils, Tyler Lambert, qu'elle a eu avec Lanny Lambert - et dont ce dernier avait obtenu la garde lorsqu'ils avaient divorcé en 1990 - souffrait de dépression et s'est suicidé d'une balle dans la tête le 6 mai 2010, 11 ans presque jour pour jour après le décès de sa mère (et quelques jours seulement avant la mort de G. Coleman). Il avait 25 ans[3].

Atteinte de la maladie de Crohn, elle est devenue la coprésidente du club des célébrités atteintes de la maladie de Crohn.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • En France : l'intégrale saison 1 (4 décembre 2008) ASIN B001CCHPZS (les autres saisons ne sont pas sorties)
  • Aux États-Unis : saison 1 : 14 septembre 2004 ; saison 2 : 31 janvier 2006 ; saison 3 : 17 juillet 2012 ; saison 4 : 20 novembre 2012 (les autres saisons ne sont pas sorties)

Série dérivée (spin-off)[modifier | modifier le code]

Une série dérivée, Drôle de vie, a été réalisée en 1987, dans laquelle on retrouve Edna Garret, la gouvernante de Arnold et Willy. La série a été diffusée en France sur La Cinq.

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

À partir de février 2012, le personnage de Willy apparaîtra dans la version française d'Avenue Q, en remplacement de Gary Coleman (dans la version originale et londonienne), dans le rôle de l'homme à tout faire. À noter que contrairement à Gary Coleman, c'est bien le personnage et non pas l'acteur que l'on verra dans la version française de la comédie musicale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]