Couleur des yeux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yeux « ambre »

La couleur des yeux est un caractère polygénique et est principalement déterminé par la quantité et le type de pigments présents dans l'iris de l'œil[1],[2].

Les humains et les animaux présentent de nombreuses variations phénotypiques relatives à la couleur des yeux[3]. Chez les humains, ces variations de couleur sont dues à la proportion variable d'eumélanine produite par les mélanocytes dans l'iris. Les couleurs chatoyantes des yeux de nombreuses espèces d'oiseaux sont généralement déterminées par d'autres pigments, tel que les ptéridines, les purines, et les caroténoïdes[4].

Trois éléments principaux à l'intérieur de l'iris contribuent à sa couleur : la teneur en mélanine de l'épithélium pigmentaire de l'iris, la teneur en mélanine du stroma irien, et la densité cellulaire du stroma irien[5]. Dans les yeux de toutes les couleurs, l'épithélium pigmentaire de l'iris contient le pigment noir appelé eumélanine[2],[5]. Les variations chromatiques entre différents iris sont généralement attribuées à la teneur de mélanine à l'intérieur du stroma irien[5]. La densité cellulaire à l'intérieur du stroma affecte la quantité de lumière qui est absorbée par l'épithélium pigmentaire[5].

Détermination de la couleur des yeux[modifier | modifier le code]

Œil bleu

La couleur des yeux est un caractère héréditaire influencé par plus d'un gène[6],[7]. Il existe deux gènes majeurs et d'autres plus mineurs qui permettent d'expliquer la variation chromatique des yeux chez l'être humain[8]. Actuellement, chez l'être humain, on connait plusieurs loci associés à la couleur des yeux : EYCL1, EYCL2, EYCL3[9],[10] et, plus récemment, OCA2 (en). Ces gènes permettent d'expliquer les trois grands types de couleurs phénotypiques des yeux chez l'être humain[3] : bruns, verts et bleus.


Œil brun
Œil vert

Il y a cependant des variations dans chaque cas : ainsi, on peut avoir les yeux « noisette » (brun clair tirant sur le vert), bleu-gris, d'un brun plus ou moins soutenu (du châtain, plutôt européen, au brun presque noir, couleur la plus répandue au niveau mondial), etc. A la naissance, les yeux de l'enfant sont bleus. Ils prennent leur teinte définitive généralement à environ 6 mois chez les Occidentaux [11] mais plus tôt dans les populations aux yeux plus foncés.


La couleur des yeux peut être soit modifiée temporairement à l'aide de lentilles de contacts colorées, soit de manière définitive, par des instituts spécialisés mais dont le procédé serait risqué d'après certains experts d'ophtalmologie. Selon eux, la décoloration de l'Iris par séances de laser pourrait présenter une surexposition à la lumière en l'absence des pigments naturels, et l'origine possible de maladies graves.


Voir l'article iris pour la transmission héréditaire de la couleur des yeux.

Répartition de l'humanité aux yeux bleus[modifier | modifier le code]

Carte de l’Europe, pourcentage de la population ayant les yeux bleus ou verts.

Cette répartition n'est pas homogène. Tout d'abord, en Europe, on observe de grandes différences entre la moitié Nord ( Scandinavie, Royaume Uni, Islande, pays Baltes, Russie de L'Ouest) où plus de 80 % de la population a les yeux bleus et dont la Finlande a le pourcentage le plus élevé au monde tandis que dans les pays méditerranéens, cette proportion chute bien en dessous des 20 % malgré une présence en Turquie, Jordanie, Maroc, ainsi qu'au Caucase.

Proportion d'adultes aux yeux bleus en France

En France, de grande variations sont constatées [12], entre les départements frontaliers à l'Allemagne, de Normandie et de Bretagne pour plus de 30-40 %. Le sud de la France connaît des taux autour de 15-20 %, avec un minimum en Ariège et en Seine-St-Denis du fait d'un brassage de population bien particulier.

Origine du gène bleu[modifier | modifier le code]

Selon les conclusions d'une équipe scientifique danoise, les êtres humains aux yeux bleus seraient issus d'un seul et même ancêtre, apparu de 6000 à 10000 ans avant notre ère au bord de la mer noire. Cet ancêtre commun aurait porté une mutation génétique spontanée soustrayant leur couleur aux yeux marron, alors dominants, pour donner du "bleu". Au fil du temps, cette "anomalie génétique" se serait répandue parmi la population jusqu'à devenir aujourd'hui une particularité aux nombreuses variations : bleu-vert, vert, gris.

Hétérochromie Centrale
Article détaillé : Hétérochromie.

Avoir les yeux vairons signifie avoir les yeux de couleurs différentes. Cette particularité est appelée Hétérochromie médicalement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wielgus AR, Sarna T. "Melanin in human irides of different color and age of donors." Pigment Cell Res. 2005 Dec;18(6):454-64. PMID 16280011.
  2. a et b Prota G, Hu DN, Vincensi MR, McCormick SA, Napolitano A. "Characterization of melanins in human irides and cultured uveal melanocytes from eyes of different colors." Exp Eye Res. 1998 Sep;67(3):293-9. PMID 9778410.
  3. a et b Morris, PJ. "Phenotypes and Genotypes for human eye colors." Athro Limited website. Retrieved May 10, 2006.
  4. Oliphant LW. "Pteridines and purines as major pigments of the avian iris." Pigment Cell Res. 1987;1(2):129-31. PMID 3507666.
  5. a, b, c et d Huiqiong Wang, Stephen Lin, Xiaopei Liu, Sing Bing Kang. "Separating Reflections in Human Iris Images for Illumination Estimation." Proc. IEEE International Conference on Computer Vision, 2005.
  6. Sturm RA, Frudakis TN. "Eye color: portals into pigmentation genes and ancestry." Trends Genet. 2004 Aug;20(8):327-32. PMID: 15262401.
  7. Grant MD, Lauderdale DS. "Cohort effects in a genetically determined trait: eye color among US whites." Ann Hum Biol. 2002 Nov-Dec;29(6):657-66. PMID 12573082.
  8. Eye color mocks easy rules
  9. Rebbeck TR, Kanetsky PA, Walker AH, Holmes R, Halpern AC, Schuchter LM, Elder DE, Guerry D. "P gene as an inherited biomarker of human eye color." Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2002 Aug;11(8):782-4. PMID 12163334.
  10. "Eye color is more complex than two genes." Athro, Limited. Retrieved September 1, 2006.
  11. Why Babies Are Born with Blue Eyes
  12. (fr) Meetcrunch Comment se répartissent les yeux bleus en France? Etude de fréquence des yeux bleus., 31 octobre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]