Ériq Ebouaney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eriq Ebouaney)
Aller à : navigation, rechercher

Ériq Ebouaney

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ériq Ebouaney à la cérémonie des Prix Lumières 2012

Naissance 3 octobre 1967 (46 ans)
Angers
Nationalité Drapeau de la FranceDrapeau du Cameroun franco-camerounaise
Profession Acteur
Films notables Femme fatale
Les Rivières pourpres 2
Kingdom of Heaven
Hitman
Case départ
Site internet www.eriqebouaney.com

Ériq Ebouaney est un acteur français d'origine camerounaise[1], né le 3 octobre 1967 à Angers (France).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ériq Ebouaney commence par étudier le commerce international, puis se tourne vers le théâtre pour épater ses amies. Cela lui permet de trouver son premier petit rôle dans Chacun cherche son chat de Klapisch.

Il enchaîne d'autres films, mais ce n'est que dans Les Enfants du marais de Jean Becker qu'il peut entièrement exprimer son jeu de comédien, interprétant « Banania », le tirailleur qui a survécu à la grande guerre, tant craint par Riton (Jacques Villeret).

Un an plus tard, il interprète le rôle principal du film Lumumba, retraçant la vie du dirigeant politique de la République démocratique du Congo et son combat pour amener son pays à l'indépendance, assassiné après seulement deux mois de gouvernance.

Depuis, il a tourné dans de grosses productions internationales, dont Femme fatale de Brian De Palma et Kingdom of Heaven de Ridley Scott ; cependant, il privilégie surtout le cinéma d'auteurs et les jeunes réalisateurs.

La réalisatrice et metteuse en scène australienne Elise McLeod l'accompagne et le conseille pour le cinéma et la télévision depuis 2009.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie », sur eriqebouaney.com (consulté le 26 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]