Liste des évêques de Tongres, Maastricht et Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Évêques de Tongres-Maastricht (siège à Tongres)[modifier | modifier le code]

Les dates de prise de fonction et de mort de évêques de Tongres sont incomplètes et parfois erronées. Le premier évêque sur lequel il existe des documents est Domition d'Huy. Les évêques antérieurs au IVe siècle sont légendaires, car l'évêché a été créé au début des années 400.

Portrait Nom Époque Fait marquant
Saint Materne
Saint Materne  ??? - 325 ou 344
Saint Navite  ??? - ???
Saint Marcel  ??? - ???
Saint Métropole  ??? - ???
Saint Séverin
Saint Séverin  ??? - ???
Saint Florent  ??? - ???
Martin  ??? - 250
Saint Maximin  ??? - ???
Saint Valentin  ??? - 293
Saint Servais 345 - 384 ou 407
Saint Agricola  ??? - 503
Ursicin  ??? - 508
Designat  ??? - 508
Nesignat  ??? - 512
Sulpice  ??? - 519
Quirille  ??? - 521
Euchere Ier  ??? - 529
Saint Falcon 529 - 532
Euchere II  ??? - 535
Saint Domitien 535 - ±549

Évêques de Tongres-Maastricht (siège à Maastricht)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Époque Fait marquant
Saint Monulphe 549 - 597
Saint Gondulphe 597 - 607
Saint Perpète  ??? - 617
Saint Jean Ier l'Agneau 627 - 647
Saint Amand 647 - 650
Saint Remacle
Saint Remacle 652 - 662
Saint Théodard 662 - 669
Saint Lambert
Saint Lambert 669 - 705

Évêques de Tongres-Maastricht-Liège (siège à Liège)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Époque Fait marquant
Saint Hubert 705 ou avant - 727
Floribert 727 - 746
Fulcaire 746 - 765/768
Agilfrid 768 - 787
Gerbald 787 - 809
Walcaud 809 - 831
Pirard 831 - 838 ou 840
Hartgar 838 ou 840 - 855
Francon 856 - 901
Étienne 901 - 920
Hilduin 920 - 920
Richer 920 - 945
Hugues Ier 945 - 947
Farabert 947 - 953
Rathier de Vérone 953 - 955
Baldéric Ier 955 - 959
Éracle 959 - 971

Évêques de l'Empire[modifier | modifier le code]

Depuis la fin du Xe siècle, un territoire du Saint-Empire romain a aussi été constitué et attribué aux évêques de Liège.

Portrait Nom Époque Fait marquant
Notger
Notger 972 - 1008 Fondation de la Principauté de Liège
Balderic II 1008-1018
Wolbodon 1018-1021
Durand 1021-1025
Réginard 1025-1037
Nithard de Liège 1037-1042
Wazon 1042-1048
Théoduin de Bavière
Théoduin de Bavière 1048-1075
Henri Ier de Verdun 1075-1091
Otbert 1091-1119
Frédéric de Namur 1119-1121
Albéron Ier de Louvain 1122-1128
Alexandre Ier 1128-1135
Albéron II de Chiny-Namur 1135-1145
Henri II de Leez 1145-1164
Alexandre II 1164-1167
Raoul de Zähringen 1167-1191
Saint Albert de Louvain 1191-1192
Lothaire de Hochstaden 1192-1193
Simon de Limbourg 1193-1194
Albert de Cuyck 1194-1200
Hugues de Pierrepont 1200-1229
Jean d'Eppes 1229-1238
Guillaume de Savoie 1238-1239
Robert de Thourotte 1240-1246
Henri de Gueldre 1247-1274 A abdiqué
Jean d'Enghien 1274-1281 évêque de Tournai
Jean II de Dampierre 1282-1292 précédemment évêque de Metz depuis 1279/1280.
Hugues de Chalon 1296-1301 devenu archevêque de Besançon
Adolphe de Waldeck 1301-1302
Thiébaut de Bar 1302-1312
Adolphe de La Marck
Adolphe de La Marck 1313-1344 signature de la Paix de Fexhe le 18 juin 1316
Engelbert III de La Marck
Engelbert III de La Marck 1345-1364 devenu archevêque de Cologne
Jean d'Arckel 1364-1378 précédemment évêque d'Utrecht
Arnould de Hornes 1378-1389 précédemment évêque d'Utrecht
Jean III de Bavière 1389-1418 a abdiqué
Jean de Walenrode 1418-1419
Jean de Heinsberg 1419-1455 a abdiqué
Louis de Bourbon
Louis de Bourbon 1456-1482 à l'origine de la branche Bourbon Busset; destruction de Liège le 30 octobre 1468 par les troupes de Louis XI de France et de Charles le Téméraire
Jean de Hornes
Jean de Hornes 1484-1505

Princes-évêques de Liège[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Époque Fait marquant
Érard de La Marck
Érard de La Marck 1505-1538
Corneille de Berghes
Corneille de Berghes 1538-1544
Georges d'Autriche
Georges d'Autriche 1544-1557
Robert de Berghes
Robert de Berghes 1557-1564
Gérard de Groesbeek
Gérard de Groesbeek 1564-1580
Ernest de Bavière
Ernest de Bavière 1581-1612
Ferdinand de Bavière
Ferdinand de Bavière 1612-1650
Maximilien-Henri de Bavière
Maximilien-Henri de Bavière 1650-1688
Jean-Louis d'Elderen
Jean-Louis d'Elderen 1688-1694
Joseph-Clément de Bavière
Joseph-Clément de Bavière 1694-1723
Georges-Louis de Berghes
Georges-Louis de Berghes 1724-1743
Jean-Théodore de Bavière
Jean-Théodore de Bavière 1744-1763
Charles-Nicolas d'Oultremont
Charles-Nicolas d'Oultremont 1763-1771
François-Charles de Velbruck
François-Charles de Velbruck 1772-1784
César-Constantin-François de Hoensbroeck
César-Constantin-François de Hoensbroeck 1784-1792
François-Antoine-Marie de Méan
François-Antoine-Marie de Méan 18 août 1792 - 28 novembre 1792
Vacance de siège 29 novembre 1792 - 20 avril 1793
17 février 1793 : Vote de la réunion du Pays de Liège à la République française.
François-Antoine-Marie de Méan
François-Antoine-Marie de Méan 21 avril 1793 - 20 juillet 1794
Le 1er octobre 1795 a lieu la réunion effective de la Principauté de Liège à la République française suite au vote émis le 17 février 1793 auquel participaient les citoyens liégeois âgés de 18 ans et plus.

Suffragants de Liège[modifier | modifier le code]

Parce que les princes-évêques ne recevaient pas toujours toutes les bénédictions d'un prêtre, on nommait un suffragant à côté du porteur du titre territorial. Celui-ci agissait comme le véritable chef ecclésiastique de l'évêché: il exerçait les fonctions liturgiques, bénissait les églises et les prêtres, contrôlait le culte, etc. En outre, il possédait souvent un épiscopat en dehors de l'évêché:

  • Jacques de Vitry (1216-1219)
  • Peter van den Eynde (ca.1524)
  • Gedeon van der Gracht (ca.1544)
  • Joannes Antonius Blavier (ca. 1685), évêque de Dionyse
  • Lietbertus (1472-1474), franciscain, évêque de Beiroet
  • Hubert Leonard (1474-1496), theologe, inquisiteur, carmélite, évêque de Darie (en Mésopotamie)
  • Gérard de Groesbeek (1562-1565), puis prince-évêque de Liège
  • Andreas Stregnart (ca. 1614)
  • Steven Strechius (ca. 1619)
  • Louis François Rossius de Liboy (ca. 1704), évêque de Thermopolis
  • Jean-Baptist Gillis (1729-1736)
  • Pierre-Louis Jacquet (1737-1763), évêque d'Hippone
  • Charles-Antoine de Grady (1762-1767), chanoine
  • Charles Alexander d'Arberg (1767-1786)
  • François-Antoine-Marie de Méan (1786-1792), évêque d'Hippone, puis prince-évêque de Liège

Évêques de Liège depuis le Concordat de 1801[modifier | modifier le code]

En 1794, suite aux guerres de la Révolution liégeoise, l'armée impériale quitte la Principauté de Liège, ce qui entraîne l'exil du dernier prince-évêque François-Antoine-Marie de Méan, puis en 1795, la Convention décrète l'annexion de la Principauté à la République française, entraînant par là même sa disparition. Cette disparition sera entérinée en 1801 par le Concordat conclu entre Bonaparte et le pape Pie VII. Entre 1815 et 1830, le territoire sera sous contrôle du Royaume-Uni des Pays-Bas. En 1830, l'évêché a été scindé par la nouvelle frontière entre la Belgique et les Pays-Bas. Dès 1853, la partie néerlandaise du territoire de l'ancien évêché fera partie du diocèse de Roermond, nouvellement érigé après la réhabilitation des catholiques. En 1967, l'évêché sera une deuxième fois scindé, suivant la frontière linguistique de Belgique. La partie néerlandophone deviendra le nouveau diocèse d'Hasselt.

Portrait Nom Époque Fait marquant
Jean-Évangéliste Zäpfel (Zaepfell)
Jean-Évangéliste Zaepffel 1802 - 1808
Vacance de siège (1809-1815 : Mgr Lejéas, évêque concordataire, nommé vicaire capitulaire avec H. Henrard et H. Partouns) 1808 - 1829
Corneille Richard Antoine van Bommel 1829 - 1858
Theodor Joseph de Montpellier 1852 - 1879
Victor-Joseph Doutreloux 1879 - 1901
Martin-Hubert Rutten 1902 - 1927
Louis-Joseph Kerkhofs 1927 - 1961 Autorise le premier prêtre ouvrier (1942). Juste parmi les nations
Guillaume-Marie van Zuylen 1961 - 1986
Albert Houssiau 1986 - 2001
Aloys Jousten w.jpg Aloys Jousten 2001 - 2013
Jean-Pierre Delville 2013 -

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]