Engelbert III de La Marck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Engelbert de La Marck, mort le , était fils d'Engelbert II de la Marck, comte de la Marck, et de Mathilde d'Arenberg. Il fut prince-évêque de Liège de 1345 à 1364, puis archevêque de Cologne de 1364 à 1368.

A Liège, il avait succédé à son oncle Adolphe de La Marck. Il écrase les milices des villes révoltées à Tourinne (nord de Huy) en 1347.

En 1349, il acquiert le château et la ville de Durbuy, des mains de Charles IV, le fils de Jean de Bohême.

À partir de 1361, il prend le titre de comte de Looz et occupe militairement ce territoire qui sera définitivement annexé à la Principauté de Liège en 1366. Sous son règne la peste noire sévit à Liège.

Monnaie liégeoise d'Englebert de la Marck

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Précédé par Engelbert III de La Marck Suivi par
Adolphe de La Marck
LuikVlag.svg
Prince-évêque de Liège
1345 - 1364
Jean d'Arckel