1135

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1132 1133 1134  1135  1136 1137 1138

Décennies :
1100 1110 1120  1130  1140 1150 1160
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Croisades


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1135 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Proche-Orient, 1135
  • Janvier : Zanki reçoit un appel désespéré de l’atabek de Damas, Ismaël, lui demandant de prendre possession de sa ville le plus rapidement possible, sinon il se verrait forcé de la livrer aux Francs.
  • 30 janvier[4] : lorsque les notables de Damas apprennent les projets d’Ismaël, ils décident de s’y opposer par tous les moyens. Ils exposent la situation à la mère d’Ismaël, la princesse Zomorrod (Émeraude), qui fait assassiner son fils par ses serviteurs. Le chroniqueur Ibn al-Athir pense qu’elle a agi en apprenant qu’Ismaël avait pour projet de tuer son amant, le principal conseiller d’Ismaël, et peut être aussi de la punir elle-même. Zomorrod installe alors sur le trône un autre de ses fils, Mahmoud, et Damas se prépare à résister à Zanki, qui furieux, a établi son camp au nord-est de la ville. Les défenseurs, dirigés par un vieux compagnon de Tughtekin, le Turc Mu'in ad-Din Unur, sont décidés à se battre jusqu’au bout.
  • 16 mars[4] : après quelques escarmouches, l’atabek se résout à un compromis : les dirigeants de la ville assiégée reconnaissent sa suzeraineté de manière purement nominale. Zanki, pour relever le moral de ses troupes, fait marcher son armée vers le nord
  • 17 avril : Zanki prend la forteresse d'al-Atharib. Peu après il s’empare de plusieurs autres places fortes franques d’outre-Oronte, Zerdana, Maara, et Kafr Tab, qui menaçaient Alep[5].
  • 14 juin : le calife de Bagdad Al-Mustarchid, abandonné par la plupart des émirs, est vaincu et capturé entre Hamadan et Bagdad par le sultan seldjoukide Ghiyath ad-Dîn Mas`ûd[6]. Relâché, il est assassiné deux mois plus tard.
  • 8 septembre : Ar-Rachid est proclamé calife à Bagdad (fin en 1136).

Europe[modifier | modifier le code]

22 décembre : Couronnement d'Étienne d'Angleterre, portrait anonyme v. 1620


Naissances en 1135[modifier | modifier le code]

Décès en 1135[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. China (Webster's French Thesaurus Edition), par Demetrius Charles Boulger
  2. L'Érythrée, une identité retrouvée, par Nafi Hassan Kurdi
  3. A History of the Crusades, par Kenneth M. Setton, Harry W. Hazard, Robert Lee Wolff, Norman P. Zacour, Marshall Whithed Baldwin
  4. a et b A History of the Crusades, par Kenneth M. Setton, Marshall W. Baldwin
  5. Crusading Warfare, 1097-1193, par R. C. Smail
  6. Nouvelle biographie générale, par Hoefer
  7. L'Europe orientale de 1081 à 1453, par Charles Diehl, Lysimachos Œconomos, Rodolphe Guilland, René Grousset
  8. A History of the Byzantine State and Society, par Warren T. Treadgold
  9. E.M.P.M.A. Courtin, Encyclopédie moderne
  10. Matteo Camera, Annali delle Due Sicilie dall'origine e fondazione della monarchia fino a…
  11. (en) Hubert Houben, Graham A. Loud et Diane Milburn, Roger II of Sicily
  12. Édouard Jordan, L'Allemagne et l'Italie aux XIIe et XIIIe siècles
  13. Orderici Vitalis…
  14. Monarchs of England since 801
  15. (en) Georges Duby et Juliet Vale, France in the Middle Ages 987-1460
  16. (en) Malcolm D. Lambert, The Cathars
  17. Manuel do Nascimento, Cronologia da história de Portugal
  18. Bulletin de la Société d'archéologie et d'histoire de la Moselle
  19. Date approximative Suger en question, de Rolf Grosse
  20. Histoire de la traduction en Occident, de Henri Van Hoof
  21. Incertitude sur la naissance de Moïse Maïmonide: le 28 mars 1138 est aussi possible
  22. a, b et c Date approximative
  23. Nouvelle biographie universelle, de Hoefer