Étienne de Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Étienne serait né vers 850 et est évêque de Liège de 901 à 920. Il fait ses études à Metz et est ensuite admis à l'école du palais sous le philosophe Mannon. En quittant l'école du palais, Étienne entre comme chanoine de la cathédrale de Metz. Il assiste à un concile tenu à Metz en 888. Peu après, il est pourvu de l'abbaye de Saint-Mihiel, en Lorraine. Louis IV, roi de Germanie, confirme Étienne comme abbé de Lobbes par acte donné à Aix-la-Chapelle en 908 . Il compose quelques cantiques religieux - dont la Magna Vox qui sera l'hymne liégeois jusqu'à la fin de la Principauté - et des traités de liturgie. La célébration de la Très Sainte Trinité lui est attribuée (grâce à son Festi Sanctisissimae Trinitatis).

En 911, le diocèse fait partie de la France, puisque la Lotharingie fait de même.

Il meurt le et est inhumé dans la cathédrale Saint-Lambert de Liège [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Théophile Lejeune, L'ancienne abbaye de Lobbes, vol. Annales, t. II, Mons, Cercle archéologique de Mons,‎ 1859, 83 p., p. 49-50

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Précédé par Étienne de Liège Suivi par
Francon
Liste des évêques de Liège
901 - 920
Hilduin