Domitien de Tongres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Domitien (homonymie).
Saint Domitien

Domitien fut évêque de Tongres-Maastricht, mort en 558 ou en 560 (le 7 mai 560 selon la tradition).

C'est un saint chrétien fêté le 7 mai[1] en Occident et le 12 mai[2] en Orient.

Hagiographie[modifier | modifier le code]

Sa première Vita Domitiani a été rédigée plus de 600 ans après sa mort[3]. Domitien, théologien de renom, aurait été appelé au siège épiscopal Tongres vers 534, pour remplacer Euchaire. Il se fit construire une modeste résidence à Huy, non loin de la porte de Constantinople.

De son vivant, il accumula les prodiges les plus étonnants. Entre autres, la légende lui prête une victoire remportée sur un horrible dragon qui empoisonnait "de sa vénéneuse haleine et pestifère exhalaison" les eaux d'une fontaine de Huy.

Fête[modifier | modifier le code]

Statue de saint Domitien (1850) par Auguste Geedts dans le musée communal de Huy

Saint Domitien est fêté en Wallonie le 6 mai. (d'après le calendrier liturgique à l'usage des diocèses francophones de Belgique)

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Saint Domitien est un des saints protecteurs de la ville de Huy en Région wallonne (Belgique).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nominis : Saint Domitien de Maastricht
  2. Forum orthodoxe.com : saints pour le 12 mai du calendrier ecclésiastique.
  3. COLIGNON (A.),"Dictionnaire des saints et des cultes populaires de Wallonie", éd. du Musée de la Vie Wallonne, Cour des Mineurs, Liège, Belgique, 2003