1482

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1479 1480 1481  1482  1483 1484 1485

Décennies :
1450 1460 1470  1480  1490 1500 1510
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1482 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Diogo Cão arrivant au kongo
  • 19 janvier : début de la construction par les Portugais sur la Côte-de-l'Or du port fortifié de Sao Jorge da Mina (château Saint-Georges) dont tous les éléments sont transportés de Lisbonne[1]. Elle confirme le monopole portugais sur le commerce d’Afrique noire (or). Les Portugais colonisent la Côte de l'Or (Ghana) en Afrique.
    • Les Portugais exportent plus d’une tonne d’or par an d’Elmina. Ils échangent l’or d’Akan contre des esclaves razziés sur les côtes du golfe de Bénin. Ils commercent avec l’empire du Mali par la Gambie et achètent l’or, la gomme et les peaux qu’ils revendent en Méditerranée africaine contre des chevaux, des tissus et de l’argent.
  • Diogo Cão, en route vers le Congo, entre en contact avec le roi du Bénin, qui lui raconte qu’il envoie des tributs à son suzerain Ogamé, dont le royaume est à un an de marche à l’intérieur de l’Afrique. En échange, Ogamé lui fait parvenir des cadeaux dont certains portent le signe de la croix. Ce récit renforce le mythe du Prêtre Jean[2].
  • Août : les Portugais sous la conduite de Diogo Cão explorent le fleuve Congo jusqu'aux environs de l'actuelle Matadi et prennent contact avec le royaume de Kongo[3]. Il rentre en rapport avec le roi (Manicongo) du pays, Nzinga Nkuwu (mort en 1506), dont l’autorité semble étendue sur la plupart des peuples du groupe Kongo[4]. Il reprend sa route vers le sud jusqu'au cap Santa-Maria (aujourd'hui Cabo Negro, Angola).

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

14 décembre : Traité de Münsingen.


Naissances en 1482[modifier | modifier le code]

Décès en 1482[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Blamont, Le chiffre et le songe : histoire politique de la découverte, Odile Jacob,‎ 1993 (ISBN 9782738101938, lire en ligne)
  2. Didier Mumengi, La naissance du Congo: de l'Égypte à Mbanza Kongo, Éditions L'Harmattan,‎ 2009 (ISBN 9782296070424, lire en ligne)
  3. Albert M'Paka, Démocratie et société civile au Congo-Brazzaville, Editions L'Harmattan,‎ 2007 (ISBN 9782296023956, lire en ligne)
  4. Jean-Marie Nkouka-Menga, Chronique politique congolaise : du Mani-Kongo à la guerre civile Études africaines, Editions L'Harmattan,‎ 1997 (ISBN 9782738452269, lire en ligne)
  5. Shai Har-El, Struggle for domination in the Middle East : the Ottoman-Mamluk War, 1485-91, BRILL,‎ 1995 (ISBN 9789004101807, lire en ligne)
  6. Joseph von Hammer-Purgstall, J.-J Hellert, Histoire de l'Empire ottoman, depuis son origine jusqu'à nos jours, Volume 3, Bellizard Barthès, Dufour & Lowell,‎ 1836 (lire en ligne)
  7. Joseph Fr Michaud, Louis Gabriel Michaud, Biographie universelle, ancienne et moderne, Michaud frères,‎ 1826 (lire en ligne)
  8. Anne Marie J. Albert de Circourt, Histoire des Mores mudejares et des Morisques, ou des Arabes d'Espagne sous la domination des Chrétiens, Dentu,‎ 1846 (lire en ligne)
  9. Revue roumaine d'histoire, Volume 21, Editions de l'Académie de la République socialiste de Roumanie,‎ 1982 (lire en ligne)
  10. Constant Antoine Serrure, Notice sur Engelbert II, comte de Nassau, lieutenant-général de Maximilien et de Philippe-le Beau aux Pays-Bas, De Busscher Frères,‎ 1862 (lire en ligne)
  11. Jacques Guy Bougerol, Introduction à Saint Bonaventure, Vrin,‎ 1988 (ISBN 9782711609857, lire en ligne)
  12. Histoire universelle, chez Arkstée et Merkus,‎ 1776 (lire en ligne)
  13. Girolamo Savonarola, Adriana Valerio, Fede e speranza di un profeta : pagine scelte Volume 21 de Letture cristiane del secondo millennio, Paoline,‎ 1998 (ISBN 9788831515665, lire en ligne)
  14. Jean Baptiste Christophe, Histoire de la papauté pendant le XVe siècle, Bauchu et cie,‎ 1863 (lire en ligne)
  15. a et b Karl Heinrich Joseph Coeckelberghe Dützele, Histoire de l'empire d'Autriche, C. Gerold et Fils,‎ 1851 (lire en ligne)
  16. Augustin Fliche, Roger Aubenas, Robert Ricard, Victor Martin, Histoire de l'Église : depuis les origines jusqu'à nos jours, Volume 15, Bloud & Gay,‎ 1951 (lire en ligne)
  17. Edouard Garnier, Louis de Bourbon, évêque-prince de Liége : 1455-1482, J.B. Dumoulin,‎ 1860 (lire en ligne)
  18. Clayton J. Drees, The late medieval age of crisis and renewal, 1300-1500 : a biographical dictionary, Greenwood Publishing Group,‎ 2001 (ISBN 9780313305887, lire en ligne)
  19. Johann Samuel Ersch, Johann Gottfried Gruber, Moritz Hermann Eduard Meier, Hermann Brockhaus, Johann Georg Heinrich Hassel, August Leskien, A. G. Müller, Allgemeine Encyklopädie der Wissenschaften und Künste : in alphabetischer Folge. Section 1, A - G ; Theil 30, Eberhard - Ecklonia, Volume 1 ; Volume 30, Gleditsch,‎ 1838 (lire en ligne)
  20. Jean-Charles-Léonard Simonde de Sismondi, Histoire des Français, Volume 14, Treuttel et Würtz,‎ 1831 (lire en ligne)
  21. Matei Cazacu, L'histoire du prince Dracula en Europe centrale et orientale (XVe siècle), Librairie Droz,‎ 2006 (ISBN 9782600005043, lire en ligne)