Liste de chantiers navals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente une liste de chantiers navals à travers le monde non-exhaustive. Au début du XXe siècle, les principaux chantiers navals étaient en Europe de l'Ouest, au milieu de ce siècle, aux États-Unis, et au début du XXIe siècle en Asie de l'Est.

Amériques[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Sous-marin d'attaque Seawolf (SSN-21) en construction au chantier naval Electric Boat de Groton en 1995.

Asie[modifier | modifier le code]

Bangladesh[modifier | modifier le code]

Chine[modifier | modifier le code]

Corée du Sud[modifier | modifier le code]

Maquette des chantiers navals de Hyundai Heavy Industries en 2008.

Inde[modifier | modifier le code]

Indonésie[modifier | modifier le code]

Israël[modifier | modifier le code]

Japon[modifier | modifier le code]

Sultanat d'Oman[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Lancement du croiseur lourd Prinz Eugen le 22 août 1938 à l'arsenal Germania.

Danemark[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

Finlande[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

Le Carnival Splendor en construction, au chantier naval de Sestri Ponente en 2007.

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Pologne[modifier | modifier le code]

Lancement d'un navire à Gdańsk en octobre 2005.

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Construction du paquebot RMS Queen Elizabeth entre 1936 et 1938 au chantier John Brown & Company.
Le chantier naval de Rosyth situé en Écosse en 1986.

Russie[modifier | modifier le code]

Suède[modifier | modifier le code]

Norvège[modifier | modifier le code]

Océanie[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]