Washington Navy Yard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue d'une partie du Naval History & Heritage Command installé dans le Washington Navy Yard en 1990.
Lithographie représentant le Washington Navy Yard en 1862.

Le Washington Navy Yard est un ancien chantier naval et arsenal de l'United States Navy à Washington, D.C. Il est le plus ancien établissement de ce type de la marine américaine. Le Navy Yard est aujourd'hui réservé aux cérémonies et le centre administratif de l'U.S. Navy, abritant le Chief of Naval Operations et son état-major, le Naval Sea Systems Command, le Naval Historical Center, le Department of Naval History, le Naval Criminal Investigative Service (jusqu'en 2011), le Judge Advocate General's Corps, le Marine Corps Institute et d'autres organes du commandement naval.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le chantier naval est créée le 2 octobre 1799 par Benjamin Stoddert (secrétaire à la Marine des États-Unis) après acquisition du terrain par le biais d'une loi du Congrès.

Pendant la guerre de Sécession, il devient une partie intégrante de la défense de Washington D.C face aux Confédérés. Son commandant, Franklin Buchanan, démissionne afin de rejoindre la Confédération, laissant son poste à John A. Dahlgren. Le célèbre cuirassé de l'Union USS Monitor a été réparé sur le chantier après un engagement avec le CSS Virginia.

En 1939, le roi George VI du Royaume-Uni visite le chantier. Pendant la Seconde Guerre mondiale, ce dernier devient le plus grand chantier de construction naval au monde. Après la guerre, il est progressivement désaffecté dans les années 1960 et est inscrit au National Register of Historic Places en 1973. Le 11 mai 1976, il est considéré comme un National Historic Landmark.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

38° 52′ 26″ N 76° 59′ 38″ O / 38.874, -76.994 ()