Port en lourd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Au fur et à mesure que du poids est ajouté à un navire, il submerge. Le TPL maximal est la quantité de poids qu'un navire peut transporter sans le mettre dans une position dangereusement basse dans l'eau.

Le port en lourd d'un navire représente le chargement maximum qu'il peut emporter ; il est égal au déplacement en charge (poids total du navire chargé au maximum - tirant d'eau milieu aux marques de franc-bord) moins son déplacement lège (poids total navire lège c'est-à-dire sans cargaison ni approvisionnements).

Le port en lourd inclut les marchandises transportées (qui peuvent varier au cours du voyage, comme par exemple le poisson capturé pour un navire de pêche), les consommables (carburant, vivres, eau potable, boissons, huile du moteur…) et le personnel (marins et passagers, ainsi que leurs affaires). Il tient aussi compte de chargement non désiré, comme la glace se formant sur les superstructures lors d'un voyage en zone polaire.

Le port en lourd est aussi un outil servant à classer les navires marchands (cargos, pétroliers…) : on l'abrège souvent en tpl (« tonnes de port en lourd »), ou avec l'abréviation anglaise DWT (« deadweight tons »). On parle ainsi par exemple d'un « vraquier de 70 000 tpl ». Par abus de langage, on parle souvent d'un « navire de 70 000 tonnes » pour parler de son port en lourd.

Échelle de port en lourd en fonction des tirants d'eau

Source[modifier | modifier le code]

  • Dominique Paulet et Dominique Presles, Architecture navale, connaissance et pratique [détail des éditions]