Fountaine-Pajot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fountaine-Pajot

Description de l'image  Fontaine Pageot.svg.
Création 1976
Fondateurs Jean-François Fountaine et Marc Pajot,givon daniel,pierre fountaine fondateurs
Forme juridique Société Anonyme
Siège social Drapeau de France Aigrefeuille d'Aunis (France)
Activité Chantier nautique de plaisance
Produits Catamarans de croisière
Effectif 430
Site web http://www.fountaine-pajot.com/

Fountaine-Pajot est une entreprise industrielle de construction de catamarans de plaisance, créée à Aigrefeuille d'Aunis en 1976, par Jean-François Fountaine et Yves Pajot.

Cette P.M.E. est devenue le leader mondial de catamarans de croisière[1].

Une entreprise moderne[modifier | modifier le code]

C’est à Aigrefeuille d'Aunis que l’entreprise Fountaine-Pajot a fixé son siège social. Ce chantier nautique abrite le constructeur n°1 mondial de catamarans de croisière[2].

Cette entreprise, implantée depuis 1976 dans une zone industrielle au sud d’Aigrefeuille d’Aunis, est aujourd'hui le plus gros employeur de la ville avec environ 250 personnes[3].

Le chantier nautique a commencé sa production de catamarans habitables en 1983 où, "depuis cette date, l'entreprise a créé 21 modèles et livré 1 668 catamarans dans le monde entier" [4].

Cette P.M.E. qui demeure "leader mondial des catamarans de plaisance" a su diversifier ses différentes productions et "construit entre 150 et 180 bateaux par an : catamarans à voile, à moteur »[5].

Une entreprise innovante[modifier | modifier le code]

Pour faire face à la concurrence très vive sur le marché de la navigation de plaisance et se maintenir en « pole position », l’entreprise Fountaine-Pajot a su développer un secteur R.& D[6]., particulièrement performant, qui lui assure son rôle de leadership dans le créneau des catamarans habitables. C’est pourquoi un important bureau d’étude et d’ingénierie est situé sur le site de production d'Aigrefeuille d’Aunis, où l'entreprise a inventé un procédé unique au monde de fabrication de ponts de bateaux par injection. Ainsi, depuis 2006, le chantier nautique réalise les plus grandes pièces au monde de ponts en résine[7].

Une entreprise performante[modifier | modifier le code]

L’entreprise a diversifié ses différentes activités de productions de bateaux et continue à innover ses fabrications.

Fountaine-Pajot a réalisé d’importants investissements depuis 2005 afin de renouveler la gamme, d’industrialiser la production et développer l’offre haut de gamme[1].

Fountaine-Pajot a donc également développé une autre usine, à La Rochelle, sur le site de Port-Neuf, où sont fabriqués des bateaux de croisière fluviale, comme "le Voguéo, sur la Seine"[5].

L’entreprise envisage d’agrandir son unité de production industrielle d’Aigrefeuille pour développer la production des grands bateaux, les catamarans à moteur, de type "trawler", qui constituent une véritable innovation technologique[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b site officiel
  2. [Article paru dans SUD-OUEST-ECO, CHARENTE-MARITIME, en date du 01/12/2006, intitulé "FOUNTAINE-PAJOT, la révolution du polyester", p.17
  3. L'ensemble du groupe emploie en tout 430 personnes - [Source : Article du quotidien régional SUD-OUEST en date du 16/04/2008, intitulé "Le cap des 50 millions"]
  4. a et b Article du quotidien régional SUD-OUEST en date du 16/04/2008, intitulé "Le cap des 50 millions"
  5. a et b Magazine L'Expansion, n°741, mai 2009, [encart spécial La Rochelle : "Spécial nautisme - Ceux qui comptent à La Rochelle", p.VI]
  6. Recherche et développement
  7. Article du quotidien régional SUD-OUEST en date du 18/06/2007, intitulé "Catamarans cotés en Bourse"

Lien interne[modifier | modifier le code]

Article connexe : Aigrefeuille d'Aunis.
Voir l’article : Économie de La Rochelle.

Liens externes[modifier | modifier le code]