Nyala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'antilope nyala. Pour la ville soudanaise de Nyala, voir Nyala (Soudan).

Caractéristique[modifier | modifier le code]

Le nyala (Tragelaphus angasii) est reconnaissable à sa robe zébrée verticalement de fines lignes blanches. Si le pelage de la femelle est d'un brun-rougeâtre, le mâle est beaucoup plus foncé, brun ardoisé.

Le nyala mâle possède de grandes et solides cornes élégamment arquées, ainsi qu'une crinière sur l'échine et le dos ; en période de rut il érige sa crinière pour parader devant une femelle.

Cette antilope étant peu rapide à la course, elle préfère rester sous la protection d’une végétation dense[1]. Les nyalas peuvent néanmoins courir jusqu'à une vitesse de 50 km/h pour fuir un prédateur[2] et faire des bonds jusqu'à 2 mètres à la verticale.

Ils peuvent se dresser sur leurs pattes postérieures afin d'atteindre les feuilles et les écorces des arbres.

Leurs sens comme la vue et l'odorat sont bien développés et leurs grandes oreilles suggèrent que le son joue un rôle spécialement important pour repérer d'éventuelles prédateurs.

Ce sont des animaux vivant en groupes de 8 à 16 individus constitués de femelles, de leurs jeunes ainsi que d'un ou de plusieurs mâles. On rencontre aussi des mâles solitaires.

La photo ci-contre a été prise en Afrique du Sud, dans le Parc Krüger, où cette antilope est somme toute relativement fréquente.

Morphologie[modifier | modifier le code]

  • Poids adulte : 55 à 68 kg pour les femelles contre 70 à 120 kg pour les mâles.
  • Hauteur au garrot : 85 à 110 cm (1 m en moyenne).
  • Longueur du corps : 135 à 195 cm.
  • Longueur de la queue : 40 à 50 cm.
  • Longueur des cornes : 70 cm en moyenne, jusqu’à 80 cm au maximum, absente chez les femelles.

Habitat[modifier | modifier le code]

Forêts denses et savanes arborés d'Afrique du Sud-Est, à proximité de l'eau.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La gestation dure 8 mois et demi, la femelle met bas un seul jeune, généralement en août ou septembre ; elle peut s'accoupler à nouveau une semaine après la mise bas.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Feuilles, pousses, écorces et un peu d'herbes.

Prédateur[modifier | modifier le code]

Léopards, lions, hyènes, lycaons, crocodiles.

Longévité[modifier | modifier le code]

Environ 10 ans dans la nature, jusqu'à 20 ans en captivité

Photographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :