Jimmy Butler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jimmy Butler Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (25 ans)
Tomball, Texas
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 100 kg (220 lb)
Surnom Jimmy Buckets
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Bulls de Chicago
Numéro 21
Poste Arrière, Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2008-2011 Golden Eagles de Marquette
Draft NBA
Année 2011
Position 30e
Franchise Bulls de Chicago
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
02,6
08,6
13,1
20,0

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Jimmy Butler, né le à Houston, dans le Texas, est un joueur américain de basket-ball. Il évolue aux postes d'arrière et d'ailier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Jimmy a vécu une enfance difficile. Avant d'être drafté par les Bulls de Chicago en 2011, un Général Manager disait de lui « Son histoire est une des plus incroyables que j'ai pu voir durant toute ma carrière dans le monde du basket. Il y a eu tellement de fois dans la vie où il a été poussé vers le bas. À chaque fois il a remonté la pente. À chaque fois que vous lui parlerez, bien qu'il n'aime pas parler de sa vie privée, vous avez le sentiment que ce gamin a de la grandeur en lui[1].».

Le père de Butler a abandonné la famille alors qu'il n'était un nourrisson. À 13 ans, vivant dans la banlieue de Houston, sa mère le chassa de chez lui. Lors d'une interview Jimmy disait que les derniers mots de sa mère ont été « Je n'aime pas ton regard, va-t'en[1]». Il passera toute son adolescence à aller de maison en maison, souvent recueilli par des amis. Jusqu’à ce qu’à ses 17 ans, lorsqu’il croise Jordan Leslie, un jeune joueur de basket et de football américain sur les terrains de basket-ball. Les deux lycéens s’affrontent dans un concours à trois points et deviennent amis. Jimmy Butler en profite pour rester dormir le plus souvent possible chez Jordan. D'abord réticents, la mère et le beau-père de Jordan, à la tête d'une famille de sept enfants, finiront par l'accepter et il obtiendra une vraie place dans la famille. Il fait ses corvées et finit par devenir le huitième enfant de la famille[2].

Le jeune basketteur doit rattraper son retard. Ses exploits au lycée n’attirent pas les grosses universités. Il joue un an dans une petite fac du Texas avant d’être enfin repéré par Marquette en 2008.

Carrière en NBA[modifier | modifier le code]

Après trois saisons à Marquette dont les deux dernières réussies avec des moyennes de 15 points par match, Jimmy Butler s’est finalement présenté à la draft 2011 où on l'estime être drafté dans les derniers choix du premier tour. Là, il a impressionné lors des camps[2].

En 2011, il est sélectionné à la trentième position de la draft NBA par les Bulls de Chicago.

Dans sa première année aux Bulls, il n'obtiendra que peu de temps de jeu, remplaçant d'autre joueurs comme Luol Deng ou Carlos Boozer. Pendant la NBA Summer League 2012, Butler impressionne avec des statistiques de 20,8 points, 6,5 rebonds 2,0 passes décisives par match[3]. Cela lui vaudra un temps de jeu plus élevé pendant la saison 2012-2013 et il connaîtra ses premières titularisations à la suite de la blessure de Luol Deng.

En novembre 2014, avec le retour légèrement timide de Derrick Rose, il s'impose comme étant le veritable leader des Bulls et est nommé, pour la première fois de sa carrière, joueur du mois de la conférence Est, avec 22,2 points par match (à 49,8% de réussite au tir), 5,8 rebonds, et 3,2 passes décisives[4]. Il est alors présenté comme un sérieux prétendant au titre de MIP (Most Improved Player), qui récompense le joueur ayant le plus progressé par rapport à la saison précédente. Ses efforts lui vaudront une 1ère sélection au All Star Game 2015 à New York

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques en matchs universitaires de Jimmy Butler sont les suivants[5] :

Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2008-2009 Marquette 35 0 19,6 51,4 0,0 76,8 3,9 0,7 0,5 0,5 5,6
2009-2010 Marquette 34 34 34,3 53,0 50,0 76,6 6,4 2,0 1,3 0,6 14,7
2010-2011 Marquette 37 35 34,6 49,0 34,5 78,3 6,1 2,3 1,4 0,4 15,7
Total 106 69 29,6 50,8 38,3 77,3 5,5 1,7 1,1 0,5 12,0

Saison régulière NBA[modifier | modifier le code]

Année Equipe Matchs Titul. Min/m %tir %3pts %l-f rbds/m pass/m int/m ctr/m pts/m
2011-2012 Chicago 42 0 8,5 40,5 18,2 76,8 1,3 0,3 0,3 0,1 2,6
2012-2013 Chicago 82 20 26,0 46,7 38,1 80,3 4,0 1,4 1,0 0,4 8,6
2013-2014 Chicago 67 67 38,7 39,7 28,3 76,9 4,9 2,6 1,9 0,5 13,1
2014-2015 Chicago 65 65 38,7 46,2 37,8 83,4 5,8 3,3 1,8 0,6 20,0
Total 256 152 29,7 44,0 33,3 80,4 4,3 2,0 1,3 0,4 11,7
All-Star Game 1 0 9,2 75,0 0,0 0,0 1,0 1,0 2,0 0,0 6,0

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Jimmy Butler, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[6] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 35 Knicks de New York
@ Lakers de Los Angeles

33 Bucks de Milwaukee
Paniers marqués 12 Pelicans de La Nouvelle-Orléans 10 Bucks de Milwaukee 20 avril 2015
Paniers tentés 21 3 fois 19 Bucks de Milwaukee 20 avril 2015
Paniers à 3 points réussis 4 3 fois 3 @ Nets de Brooklyn
Bucks de Milwaukee

20 avril 2015
Paniers à 3 points tentés 9 @ Magic d'Orlando 9 Bucks de Milwaukee 20 avril 2015
Lancers francs réussis 18 @ Nuggets de Denver 9 @ Heat de Miami
Lancers francs tentés 20 @ Nuggets de Denver 25 novembre 2014 14 Bucks de Milwaukee 20 avril 2015
Rebonds offensifs 7 Knicks de New York 3 Wizards de Washington
Rebonds défensifs 9 4 fois 12 @ Heat de Miami 6 mai 2013
Rebonds totaux 14 Knicks de New York 11 avril 2013 14 @ Heat de Miami 6 mai 2013
Passes décisives 10 Bucks de Milwaukee 6 Nets de Brooklyn
Bucks de Milwaukee

Interceptions 6 @ Celtics de Boston
@ Magic d'Orlando

4 @ Nets de Brooklyn 29 avril 2013
Contres 5 Raptors de Toronto 2 @ Nets de Brooklyn
Balles perdues 7 Mavericks de Dallas 3 Heat de Miami
Minutes jouées 60 @ Magic d'Orlando 15 janvier 2014 53 Wizards de Washington

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2011-2012* Bulls de Chicago 1 020 960 $
2012-2013 Bulls de Chicago 1 097 520 $
2013-2014 Bulls de Chicago 1 112 880 $
Total Gains 3 231 360 $
2014-2015 Bulls de Chicago 2 008 748 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Jimmy Butler finds a new home, hope », sur www.sports.espn.go.com (consulté le 14 mai 2013)
  2. a et b Dimitri Kucharczyk, « Jimmy Butler, itinéraire d’un enfant pas gâté », sur basketusa.com,‎ (consulté le 24 janvier 2014)
  3. (en) « Chicago Bulls Fan Beat: Butler Shines at SL Games, Thomas Turns Heads », sur yahoo.com,‎ (consulté le 24 janvier 2014)
  4. « NBA - Joueurs du mois : Stephen Curry & Jimmy Butler récompensés », sur eurosport.fr,‎ .
  5. (en) « stats universitaires », sur basketball-reference.com,‎ 2011 (consulté le 10 mai 2011)
  6. (en) « Jimmy Butler : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 20 avril 2015)
  7. Fabrice Auclert, « Le salaire moyen d’un joueur NBA est de 5.15 millions de dollars », sur basketusa.com,‎ (consulté en 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :