Japan Expo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Japan Expo
Image illustrative de l'article Japan Expo
Logo de Japan Expo.

Coordonnées 48° 58′ 20″ Nord 2° 30′ 59″ Est / 48.9723219, 2.5165156 ()  
Pays Drapeau de la France France
Ville Villepinte
Adresse Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte
Date de la 1re édition 1999
Organisateur SEFA EVENT
Nombre de visiteurs 240 000
Site internet www.japan-expo.com

Japan Expo est un salon événementiel professionnel français sur la culture populaire japonaise, qui se déroule au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte tous les ans en début du mois de juillet, voire en fin du mois de juin sur une période de quatre jours. Il s'agit d'une manifestation culturelle consacrée aux manga, aux jeux vidéo, aux anime, mais aussi aux arts martiaux, à la mode, à la musique (J-pop, Jrock, traditionnel), au cinéma, aux traditions et cultures, aux jeunes artistes et créateurs, au sport mécanique et qui est également le lieu de rencontre des professionnels japonais et occidentaux via une zone privée, le Business Center.

Histoire[modifier | modifier le code]

Logo.

Japan Expo a été créé par Jean-François Dufour, Sandrine Dufour et Thomas Sirdey[1] en 1999 dans un garage et dans l'espace associatif de l'école de commerce ISC Paris[2] où Sirdey était étudiant[3]. La première édition ne porte alors pas encore le nom de Japan Expo. Elle se déroula dans les sous-sols de l'ISC Paris sur environ 2 500 m2 et n'était orientée que sur les manga et l'animation japonaise[4].

La seconde édition, qui porte alors le nom de Japan Expo, fut coorganisée par l'association d'étudiants ISCIS, ISC Informatique Service, de l'ISC Paris[5] et une autre association, JADe. Japan Expo représente alors une des 3 parties du Salon ISC de l'Imaginaire qui se déroule à l'espace Champerret[6]. Pour cette édition, le thème du salon s'étend plus généralement au Japon et à sa culture. Énormément d'activités y apparaissent notamment le cosplay, la musique japonaise, des quiz, du doublage et des concours de vidéo, de clip, de photo, de maquette, de bande-dessinée et de fanzine. Les magasins et dépôt-vente font aussi leur apparition lors de cette édition. Le bilan de l'édition 2000 fut plutôt bon pour les organisateurs avec plus du doublement de la fréquentation mais très contrasté pour les fans du Japon[7].

L'année suivante, l'ISCIS se retire de l'organisation de Japan Expo. L'association JADe reste seule en charge de l'intégralité de l'organisation. La convention déménagea à l'espace Austerlitz. Dans cette édition, le karaoké, les arts martiaux japonais les conférences sur le Japon, les opérations (1 000 grues pour Hiroshima) et les jeux vidéo font leur apparition. Dans la précédente édition, les jeux vidéo faisaient partie d'un salon annexe au salon ISC de l'imaginaire[8]. C'est aussi la première fois que le salon reçoit des mangaka japonais.

En 2003 et en 2004, le salon se déroule au hall d'exposition du CNIT de La Défense sur un espace d'environ 10 000 m2 et l'affluence s'accroît sensiblement. L'édition 2003 accueille désormais le concours de Yu-Gi-Oh! et Pokémon et permet également d'assister à une avant-première du studio Ghibli. La 6e édition intègre également la cuisine japonaise.

Il n'y a pas eu de Japan Expo en 2005 et c'est en 2006 qu'elle revint. La septième édition eu lieu au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, et accueillit près de 56 000 visiteurs. La télévision japonaise NHK est alors présente pour y enregistrer son émission Cool Japan.

En 2007, Japan Expo se professionnalise et est désormais organisée par l'entreprise SEFA EVENT sur un espace de plus de 65 000 m2. Le succès conforta le salon dans sa position dominante, puisque c'est près de 81 000 visiteurs qui se présentèrent aux festivités selon les chiffres certifiés par l'institut Infora.

En 2008, c'est 134 467 visiteurs qui ont été certifiés par l'Institut Infora, devenant alors le premier salon 15-25 ans de France, et le premier événement interculturel en Europe. C'est aussi l'année du 150e anniversaire des relations franco-japonaises qui occupe une partie du salon. Le salon s'étend désormais sur 4 jours.

En 2009, Japan Expo fête ses dix ans avec une première étape d'importance en s'exportant en province : la première édition de Japan Expo Sud se déroula au Parc Chanot de Marseille du 20 au 22 février, où furent dévoilées lors d'une conférence publique les œuvres en nomination aux Japan Expo Awards 2009.

En 2013 est lancé l’édition américaine au San Mateo Event Center dans la ville de San Mateo en Californie.

En 2014, Japan Expo fête ses quinze ans. À cette occasion et pour la première fois depuis sa création, la convention se déroule sur une période de cinq jours (du 2 au 6 juillet)[9].

Autres éditions[modifier | modifier le code]

Chibi Japan Expo[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chibi Japan Expo.

Comic Con'[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Comic Con'.

Japan Expo Belgium[modifier | modifier le code]

Logo de Japan Expo Belgium.

En 2011 a eu lieu la première édition de Japan Expo Belgium au Tour et Taxis à Bruxelles du 4 au 6 novembre. Pour sa première édition, l'affluence fut de plus de 23 000 personnes[10]

Japan Expo Belgium fait son retour en 2012 au Tour et Taxis à Bruxelles du 2 au 4 novembre pour une deuxième édition. L'affluence lors de cette deuxième édition fut de plus de 28 000 personnes[11].

Japan Expo Belgium revient en 2013 pour sa troisième édition au Tour et Taxis à Bruxelles du 1er au 3 novembre. Cette troisième édition a connu une affluence de près de 33 000 personnes[12].

La quatrième édition n'a pas lieu en 2014[12] mais en 2015 du 31 octobre au 2 novembre au Tour et Taxis à Bruxelles[12].

Japan Expo Centre[modifier | modifier le code]

Logo de Japan Expo Centre.

En 2011 a eu lieu la première édition de Japan Expo Centre au parc des expositions d’Orléans le 29 et 30 octobre.

Japan Expo Centre fait son retour en 2012 au parc des expositions d’Orléans pour une seconde édition, les 27 et 28 octobre.

Japan Expo Centre n'aura pas lieu en 2013[13].

Japan Expo Sud[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Japan Expo Sud.

Kultiverse[modifier | modifier le code]

En 2007, lors de la conférence de presse de Japan Expo 8, l’organisation dévoila deux nouveaux festivals en préparation :

La particularité de ces deux festivals est qu’ils furent organisés en même temps, dans le même hall d’exposition. Toujours à Paris-Nord Villepinte, c’est le Hall 4, sur près de 20 000 m2, qui accueillit Chibi Japan Expo et Kultima. Il s’agira alors des prémices d’un projet plus vaste, qui prendra forme en été 2008.

L’édition 2008 représente à ce titre un tournant pour le salon en s’inscrivant pour la première fois dans le cadre de Kultiverse, le Salon des Univers Cultes (créé par les organisateurs de Japan Expo), regroupant quatre festivals en un :

  • Japan Expo : le festival des loisirs japonais
  • Azikult : le festival des loisirs asiatiques
  • Kultima : le festival des cultures de l'imaginaire
  • KultiGame : le festival des cultures ludiques

Si Japan Expo reste le festival des cultures japonaises (modernes, populaires, traditionnelles et contemporaines), Azikult développe depuis 2007 toutes les cultures asiatiques (présence de nombreux auteurs coréens et chinois, associations culturelles et projection de films), KultiGame développe l'univers ludique au sens large (jeux vidéo, jeux de carte à collectionner, jeu de rôle, jeu de stratégie, jeu de société, etc.) et enfin Kultima justifie pour la première fois la présence massive d'auteurs franco-belges tout en prétextant l'apport de nouvelles cultures liées à la science-fiction et au cinéma fantastique (présence d'auteurs de comics, de décors de cinéma américains, etc.).

Japan Expo Awards[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Japan Expo Awards.

Les Japan Expo Awards furent créés en 2006. Il s'agit de la première remise de prix Manga, Anime, Jeu vidéo, Cinéma et J-Music en France avec des répercussions aux dimensions européennes.

Éditions[modifier | modifier le code]

1999[modifier | modifier le code]

2000[modifier | modifier le code]

  • Intitulé : Japan Expo 2000 (cité Japan Expo 1er impact sur le site officiel)[15]
  • Date et lieu : à EPITA, les 24 et 25 juin 2000
  • Visiteurs : 3 200[15]
  • Superficie : 3000 m2
  • Nombre d'exposants : 62

2000[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

  • Dates et lieu : à l’Espace Austerlitz
  • Visiteurs : 12 000[14]

2002[modifier | modifier le code]

  • Intitulé : Japan Expo 4e Impact
  • Dates et lieu : du 5 au 7 juillet 2002
  • Visiteurs : 21 000[14]
  • Invités : Tsutomu Nihei, Nami Akimoto[16]

2003[modifier | modifier le code]

2004[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

Aucune édition n'a été faite cette année-là.

2006[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

  • Intitulé : Japan Expo 9e Impact
  • Dates et lieu : du 3 au 6 juillet 2008 au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte
  • Visiteurs : 134 467[réf. nécessaire]
  • Invités[21]
    • Manga et anime : Gō Nagai, Kazuo Koike, Takeshi Obata, Yoshiyuki Sadamoto, Toshihiro Kawamoto, Munehisa Sakai, Kōta Hirano, Setona Mizushiro, Chihiro Tamaki, Oh! Great, Yutaka Izubuchi, Junko Kawakami, Tetsuya Tsutsui
    • Jeux et jeux vidéo : Hiroshi Matsuyama, Shōgo Kimura, Tommy Tallarico, Jack Wall, Kô Takeuchi, Hironori Ishigami, Shinichiro Tomie, Kunimi Kawamura, Miki Suzuki, Pouchain
    • J.E. Live House : AciÐ FLavoR, Aoi, Betta Flash, CATSUOMATICDEATH, Dead Sexy Inc., Lost Color People, machine, Scandal, Miyavi
    • Coréens et chinois : Benjamin, Lu Ming, Cho Jung-man, Kara, Kim Dong Hoon, Kim Se Young, Kim Yoon Kyung, Lee Jong Eun, Park Chul Ho, Kim Young Oh
    • Spéciaux : Dorothée, Nerdz, Éric Legrand
    • Européens et américains : Jean Giraud, Pen of Chaos, Alexandro Jodorowsky, François Boucq, Beltran, Ludo Lullabi, Bessadi, Chan, Grelin, Kara, Mitric, Nhieu, Pellet, Ung Sorya et Soryane, Barbara Canepa, Looky, Matteo de Longis, Rafchan, Valente, Patrick Sobral, Patricia Lyfoung, Philippe Ogaki, Hub, Jenny, ALGÉSIRAS, Jean David Morvan, Fafah Togorah, Yishan Li, Alexis, Ancestral Z, Gilles Aris, Run, Yuki & Kaji, Florent Maudoux, Foya, Souillon, Boris Lambert, Miya, Reno, Moonkey, Johann Bodin, Hélène Dieumegard, Eric Scala, Alain Brion, Shonen, Alex Nikolavitch, Audrey Diallo, Célimon, Dune, Esteban Mathieu, Edmond Tourriol, Irons.D, Janina Görrissen, Julien Blondel, Kalon, Kaze, Klem, Lord Shion, Lylian, Marie Tho, Matthieu Gibé, Michael Nau, Mika, Nicolas Meylander, Niko, Shaos, Shina, Virak, Philippe Cardona, Florence Torta, Tadjah Chonville, Ben & Richard, Saïd Sassine, Noë, Nini, Zébé, Caroline Picard, Christine Adam, Bastien Vivès, Cha, Guillaume Singelin, Jean Luc Bizien, Viravong, Bengal, Man, Alice Picard, Vanyda, Nauriel, Mathieu Mariolle, Mircea Arapu, Pop, Elsa Brants, François Cortegianni, Boulet, J.M. Ken Niimura, OTRAM, Émilie Lepers, Charlie Audern, Aline Brunell, Eden Misty
    • Comics : Alan Davis, Mark Farmer, Phil Winslade, James Hodgkins, Frankel, Geoff, Guillaume Prevost, Rémi Dousset, Soul, Alain Marmet, Tiphaine Mourmant, Rémi Bastie
    • Littérature SF et fantasy : Sarah Ash, Laurent Genefort, Mélanie Fazi, Stéphane Collignon, Patrice Louinet

2009[modifier | modifier le code]

Vue de la convention en 2009.

2010[modifier | modifier le code]

2011[modifier | modifier le code]

Entrée de la convention en 2011.

2012[modifier | modifier le code]

Vue de la convention en 2012.

2013[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

Vue de la convention en 2014.

Fréquentation et statistiques[modifier | modifier le code]

Fréquentation de Japan Expo (en nombre de visiteurs)

Japan Expo (1999-2007) – Japan Expo + Comic Con' (2008-2013) – Japan Expo (2014)
Chibi Japan Expo • Japan Expo Sud • Japan Expo Centre • Japan Expo Belgium • Japan Expo USA

Fréquentation de Japan Expo (en nombre de visiteurs)
Année Exposition Visiteurs Réf.
1999 3 200 [14]
2000 Japan Expo 2 8 000 [14]
2001 Japan Expo 3 12 000 [14]
2002 Japan Expo 4e Impact 21 000 [14]
2003 Japan Expo 5e Impact 29 000 [14]
2004 Japan Expo 6e Impact 41 000 [14]
2005 Exposition annulée (l'espace du CNIT de la Défense utilisé jusque là devenu trop petit pour la manifestation).
2006 Japan Expo 7e Impact 56 000 [14]
2007 Japan Expo 8e Impact 80 727 [14]
2008 Japan Expo 9e Impact 134 467 [réf. nécessaire]
2009 Japan Expo 10e Impact 165 501 [réf. nécessaire]
2010 Japan Expo 11e Impact 173 680 [23]
2011 Japan Expo 12e Impact 192 000 [25]
2012 Japan Expo 13e Impact 208 000 [28]
2013 Japan Expo 14e Impact 232 876 [30]
2014 Japan Expo 15e Impact 240 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Interview de Thomas Sirdey, cofondateur de Japan Expo », sur http://www.actualitte.com/,‎ 8 juillet 2009 (consulté le 17 avril 2011)
  2. « Thomas Sirdey : « Japan Expo est un pari réussi » », sur L'Express,‎ 3 juillet 2007 (consulté le 17 avril 2011)
  3. Nicolas Penedo, « Guillaume Dorison le Shogun Français », sur AnimeLand,‎ 4 juillet 2006 (consulté le 17 avril 2011)
  4. « Le public de Japan Expo est très créatif », sur Metronews,‎ 2 juillet 2009 (consulté le 17 avril 2011)
  5. « ISCIS - ISC Informatique Service », sur http://entreprendrepourapprendre.com/ (consulté le 17 avril 2011)
  6. « Salon de l'ISC de l'imaginaire - Japan Expo 2000 » (consulté le 17 avril 2011)
  7. « Japan Expo 2000 - Compte rendu », sur http://www.japanim.net/,‎ 30 décembre 2000 (consulté le 17 avril 2011)
  8. « Présentation de Japan Expo 2001 », sur http://coolen.marc.free.fr/ (consulté le 17 avril 2011)
  9. « Du 2 au 6 juillet 2014 : 5 jours pour fêter les 15 ans de Japan Expo ! », sur Japan Expo (consulté le 19 novembre 2013)
  10. « Japan Expo Belgium de retour du 2 au 4 novembre », sur Japan Expo Belgium (consulté le 12 juillet 2012)
  11. « Japan Expo Belgium, c’est quoi ? », sur Japan Expo Belgium (consulté le 25 juillet 2013)
  12. a, b et c « Japan Expo Belgium : retour en 2015 », sur Japan Expo Belgium (consulté le 12 juillet 2014)
  13. « Japan Expo Centre fait une pause en 2013 », sur Japan Expo Centre (consulté le 4 juillet 2013)
  14. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p « Dossier de presse Japan Expo » [PDF], sur http://www.cefj.org/ (consulté le 26 juin 2011), p. 4
  15. a et b « Japan Expo 1er impact, les débuts d'une grande histoire (web archive) »
  16. « Les invités de Japan Expo 4e Impact (2002) », sur Japan Expo (consulté le 19 mai 2011)
  17. « Les invités de Japan Expo 5e Impact (2003) », sur Japan Expo (consulté le 19 mai 2011)
  18. « Les invités de Japan Expo 6e Impact (2004) », sur Japan Expo (consulté le 19 mai 2011)
  19. « Les invités de Japan Expo 7e Impact (2006) », sur Japan Expo (consulté le 19 mai 2011)
  20. « Les invités de Japan Expo 8e Impact (2007) », sur Japan Expo (consulté le 19 mai 2011)
  21. « Les invités de Japan Expo 9e Impact (2008) », sur Japan Expo (consulté le 19 mai 2011)
  22. « Les invités de Japan Expo 10e Impact (2009) », sur Japan Expo (consulté le 19 mai 2011)
  23. a et b Matthieu Pinon, « Japan Expo 11 / Comic Con’ France saison 2 : les chiffres ! », sur http://www.manga-world.fr/,‎ 17 septembre 2010 (consulté le 26 juin 2011)
  24. « Les invités de Japan Expo 11e Impact (2010) », sur Japan Expo (consulté le 19 mai 2011)
  25. a et b « Bilan officiel de Japan Expo 12 », sur Japan Expo,‎ 29 juillet 2011 (consulté le 29 juillet 2011)
  26. « Les invités de Japan Expo 12e Impact (2011) », sur Japan Expo (consulté le 26 avril 2012)
  27. « À vos agendas : Japan Expo revient du 5 au 8 juillet 2012 », sur Japan Expo,‎ 3 octobre 2011 (consulté le 4 octobre 2011)
  28. a et b (en) « France's Japan Expo Draws 208,000 Turnstile Attendees », sur Anime News Network,‎ 10 juillet 2012 (consulté le 12 juillet 2012)
  29. « Les invités de Japan Expo 13e Impact (2012) », sur Japan Expo (consulté le 19 avril 2013)
  30. a et b « Les invités d’honneur - 14e impact », sur Japan Expo (consulté le 30 septembre 2013)
  31. « Les invités de Japan Expo 14e Impact (2013) », sur Japan Expo (consulté le 1er octobre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]