X Japan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

X Japan

Description de cette image, également commentée ci-après

Lors d'un concert à Hong Kong,

Informations générales
Pays d'origine Japon Drapeau du Japon
Genre musical Heavy metal, visual kei, glam metal, speed metal, metal symphonique, power metal, thrash metal, Jrock
Années actives 1982 à 1997 / 2007 - Présent
Site officiel www.xjapanmusic.com
Composition du groupe
Membres Yoshiki
Toshi
Pata
Heath
Sugizo
Anciens membres hide
Taiji Sawada

X Japan (エックス ジャパン Ekkusu Japan) est un groupe de metal japonais/Visual Kei fondé en 1982 par Yoshiki Hayashi et Toshimitsu "Toshi" Deyama[1]. À l'origine intitulé X (エックス), le groupe percera en 1989 avec leur deuxième album, Blue Blood. Précurseur du mouvement Visual Kei[2],[3], la musique du groupe évoluera progressivement du power/speed metal vers un son plus progressif, avec un accent sur les ballades orchestrales. Après cinq albums et dix-huit singles, le groupe se séparera en 1997.

Le groupe fut l'une des premières formations musicales à s'imposer sur la scène japonaise malgré son appartenance à un label indépendant. En 2007, le groupe avait vendu plus de 30 millions de disques et plus de deux millions de vidéos avant leur séparation en 1997, malgré près de 10 ans d'inactivité. Le 4 juin 2007, le groupe a été officiellement reformé[4], avec un nouveau single, I.V., sorti en janvier 2008 sur la plate-forme numérique iTunes[5]. X Japan a également redonné des concerts en mars et mai 2008 au Japon[6],[7].

Son ancienneté, le décès tragique de leur guitariste ainsi que son œuvre remarquable, font de X Japan un groupe de la scène Metal considéré comme mythique[8].

Biographie[modifier | modifier le code]

1982 - 1992 : X[modifier | modifier le code]

Logo de X Japan

En 1978, à Tateyama, les collégiens Yoshiki et Toshi, inspirés par le groupe américain Kiss, fondent le groupe Dynamite, qui deviendra Noise à l'été 1980. Ils donnent leur premier concert dans une salle de cérémonie du collège. Le chanteur du petit groupe change de collège et pousse Toshi, alors guitariste, à reprendre le poste. Puis le groupe se dissout après la fin des années collège, les membres allant dans des lycées différents. Toshi et Yoshiki, qui se retrouvent seuls dans leur nouveau lycée, montent alors X. Après le lycée, Yoshiki prend des cours au conservatoire, mais le quitte en janvier 1984 pour tenter sa chance à Tôkyô. Toshi décide de le suivre et d'adapter ses études en fonction.

La première démo du groupe, I'll Kill You, sortie en 1985 chez Dada Records, s'écoule à un millier d'exemplaires. La mère de Yoshiki prête par la suite 3 millions de yens (environ 18 800 euros) à son fils, qui crée ainsi son propre label d'édition indépendant, Extasy Records, qui édite le deuxième titre du groupe, Orgasm, en avril 1986.

De nombreux guitaristes et bassistes passeront par le groupe avant qu'il ne trouve son line-up final de 1987.

  • Terry (alias Yuji), guitare, 1982-1985. Camarade de lycée de Yoshiki et Toshi, il est décédé dans un accident de circulation en 2002.
  • Tomo, guitare, 1984-1985.
  • Atsushi (alias Tokuo), basse, 1985. Un autre camarade de lycée.
  • Eddie, guitare, 1985. Actuellement membre de Ritual Carnage.
  • Taiji rejoint X en 1985 puis les quitte pour rejoindre Fatima puis Dead Wire, et retrouve la formation de X de 1986 à 1992. Il s'est pendu en 2011 à la suite d'une arrestation pour avoir violenté une hôtesse de l'air.
  • Hally, guitare, 1985. Un temps membre de Dimentia, actuellement dans United. A rejoint le groupe en même temps que Taiji.
  • Jun (alias Shu), guitare, 1985-1986.
  • Zen, guitare, 1985-1986.
  • Hikaru, basse, 1985-1986. Actuellement dans Mephistopheles.
  • Kerry, guitare, 1986.
  • Satoru, guitare, 1986.
  • Isao, guitare, 1987.

Isao quitte le groupe temporairement à la suite d'un accident de moto. Il est remplacé au pied levé par Pata de Black Rose qui deviendra finalement membre officiel. hide, ex-Saber Tiger, rejoint le groupe la même année, en 1987.

Le line-up classique de X s'établit donc ainsi : Yoshiki (batterie), Toshi (chant), hide (guitare), Pata (guitare) et Taiji (basse). En concert, les membres s'amusent parfois le temps de quelques chansons à intervertir les rôles, ce qu'ils appellent le "line-up démoniaque". On retrouve ainsi Yoshiki à la guitare, Toshi à la batterie, hide au chant, Pata à la basse et Taiji à la guitare. (Voir Century Boy, 1992, en exemple.)

Le premier album, "Vanishing Vision", sort en 1988. Le premier pressage (10 000 exemplaires) est épuisé en une semaine. C'est l'album le plus agressif du groupe. X devient rapidement un groupe influent, et d'autres formations comme Ladies Room et Zi:Kill signent chez Extasy Records. La même année, X fait une brève apparition dans le film américain Tôkyô Pop.

En 1989 X signe chez CBS Sony et sort l'album "Blue Blood". Avec 600 000 exemplaires vendus, c'est un succès pour un groupe de rock à l'époque au Japon, dû en grande partie à la promotion inhabituelle allouée au single Kurenai. Le 23 novembre, Yoshiki se blesse sur scène à la batterie, et ne peut plus promouvoir le groupe. Il reprend les concerts début 1990 mais durant l'enregistrement à Los Angeles de Stab me in the back, une chanson au rythme rapide, il est de nouveau terrassé, par la fatigue et une hernie discale au niveau du cou. Après trois jours de repos complet, il reprend le travail mais doit annuler l'enregistrement des autres chansons rapides ainsi que du projet Art of Life, afin de tenir les délais de sortie du prochain album. Une demo-tape d'Art of Life est tout de même enregistrée, avec un chant assez approximatif de Toshi, mais elle ne sera pas diffusée.

"Jealousy" sort comme prévu en juillet 1991, et atteint la première place des charts japonais (Blue Blood n'était arrivé qu'en sixième position). Des rumeurs de séparation du groupe sont rapidement démenties par Yoshiki, mais elles sont basées sur une mésentente croissante entre le leader et Taiji. Ce dernier quitte X début 1992, officiellement pour cause de "divergences musicales et vestimentaires" (sic). Officieusement, selon Taiji, un membre de la direction de CBS aurait demandé à Yoshiki de se séparer de lui car il cherchait à négocier une augmentation de salaire pour le groupe.

CBS Sony choisit de ne pas renouveler le contrat qui le lie avec X. Entre autres, la direction en aurait assez des coûts et délais d'enregistrement exagérés imputés à la hernie discale de Yoshiki. Le groupe se trouve finalement un nouvel éditeur, Atlantic (représenté au Japon sous le nom de MMG, puis Warner Music Japan), en même temps qu'un nouveau bassiste : Heath, qui restera avec le groupe jusqu'à sa dissolution. Dans la même période X tente de faire une percée aux États-Unis, sans succès et avec pour conséquence un nouveau nom, X Japan (un groupe américain s'appelant déjà X).

1992 - 1997 : X Japan[modifier | modifier le code]

Initialement, la Warner, de par son origine internationale, demande à X Japan de prévoir une sortie mondiale pour son nouvel album. Mais le projet Dahlia est finalement annulé à cause du manque d'enthousiasme des membres, ainsi que des craintes de Yoshiki à l'encontre de l'accent anglais médiocre de Toshi. En effet, même en utilisant l'informatique pour modifier la voix de celui-ci sur l'autre projet en cours, Art of Life, le résultat n'a rien de probant.

Ce projet-ci sera tout de même mené à terme avec une sortie le . Nouveau succès pour le groupe qui réitère les résultats de Jealousy. Pourtant, ce mini-album ne propose qu'une seule chanson d'une demi-heure, qui de plus s'éloigne du metal habituel du groupe pour embrasser les règles du rock progressif des années 70. Ainsi, on y retrouve une structure calquée sur la musique classique, de fausses improvisations au piano et un développement autour d'un thème unique exploré dans plusieurs directions. Cette chanson aura demandé 4 ans de travail à Yoshiki, qui sans cesse insatisfait, la modifiait et la rallongeait.

hide, Pata et Heath commencent chacun une carrière solo la même année. En 1995, la Warner s'impatiente, X Japan n'ayant toujours pas sorti d'album complet depuis 1991. La hernie discale de Yoshiki ne l'impressionnant plus, elle coupe les vivres du groupe qui a dépassé les budgets débloqués depuis longtemps. Yoshiki doit se résoudre à revendre sa Ferrari pour terminer l'enregistrement d'un single. En l'absence d'album, Warner diversifie les produits dérivés X Japan (poupées, préservatifs... sic), et le groupe lance une tournée présentant ses nouveaux titres, avec des dates très espacées pour ménager la santé de Yoshiki. Le pourtant, sa hernie se réveille en plein concert à Nagoya, et la tournée est annulée.

Le sort le dernier album du groupe, "Dahlia", qui abandonne définitivement le speed metal, que le leader ne peut plus assumer physiquement. Il propose encore quelques chansons dynamiques, mais aussi beaucoup de ballades sentimentales comme Forever Love, ou Tears, que Yoshiki a dédiée à son père. L'enregistrement de l'album n'a fait qu'aggraver la situation au sein du groupe, Toshi étant agacé par le temps passé par Yoshiki et les ingénieurs du son à modifier les enregistrements de sa voix en post-production. Le chanteur annonce son départ du groupe en avril 1997, pour "divergences musicales et sur la direction prise par le groupe". Une rumeur courant parmi les fans indique que Toshi aurait été également manipulé dans ce but par son épouse et la secte Remuria, dont elle faisait partie.

Le groupe annonce sa dissolution le , indiquant que la raison principale est qu'ils n'ont pas pu trouver de successeur au poste de chanteur. Ils précisent que le groupe renaîtra de ses cendres en 2000. Yoshiki compose une dernière chanson, la ballade The Last Song, et les artistes se réunissent une dernière fois au Tokyo Dome le pour un émouvant concert d'adieu, "The Last Live", joué à guichets fermés.

1998 : la mort de hide[modifier | modifier le code]

Le , hide est retrouvé pendu à une serviette. Il meurt quelques heures plus tard à l’hôpital. Toute la scène japonaise est choquée. Les fans les plus passionnés de hide et de X sont anéantis et quelques-uns se suicident, obligeant Yoshiki, visiblement très ému (son père s'étant suicidé au même âge que celui qu'avait hide à sa mort), à intervenir pour demander aux fans de garder la tête froide.

Lors des funérailles, 80 000 personnes sont présentes au temple Shinto dans lequel les anciens membres du groupe interprètent une ultime fois Forever Love.

L’héritage laissé par X Japan est constitué de 5 albums, 18 singles et de nombreux concerts.

Depuis 2007 : réunion et tournée mondiale[modifier | modifier le code]

En mars 2007, Toshi a annoncé sur son site internet qu'il a recommencé à travailler avec Yoshiki, déclarant qu'un nouveau projet était prévu. La réunion du groupe a été confirmée officiellement le , avec l'annonce d'une tournée ainsi que la préparation d'un nouveau single (une version ré-enregistrée du titre Without You, provenant à l'origine de l'album solo de Yoshiki, Eternal Melody II, en 2005).

Le groupe fait une première apparition publique le sur le toit du centre commercial d'Aqua City à Odaiba, une île artificielle dans la baie de Tokyo. Lors de cet évènement, un clip sera réalisé pour le nouveau titre d'X Japan, I.V., qui apparaît dans le générique de fin du film Saw IV. Écrite par Yoshiki et interprétée par les membres vivants du groupe, I.V. contient également des pistes non publiées de hide. I.V. est apparue sur iTunes le , atteignant la tête des ventes quotidiennes pour cette journée. Ce titre sera intégré dans une prochaine compilation, tout comme le précédent projet, Without You. À la question si de nouveaux titres sont en préparation, Yoshiki n'a pas répondu formellement, mais à néanmoins laisser place à cette possibilité.

Le , deux concerts au Tokyo Dome ont été annoncés pour le 28 et 30 mars. Un troisième concert, placé le 29 mars, a été ajouté plus tard pour répondre à la demande du public. Dans la mesure où l'effectif du groupe est amputé d'un membre, trois guitaristes se sont succédé pour jouer avec le groupe : Wes Borland du groupe Black Light Burns, Richard Fortus des Guns N' Roses et Sugizo. Bien que plusieurs guitaristes furent ainsi présents, ils furent éclipsés par l'hommage appuyé rendu à hide : en effet, de nombreuses vidéos du guitariste furent diffusées sur écran géant, et le groupe utilisa de nombreuses pistes de hide pour les jouer en fond sonore. Enfin, lors de l'interprétation d' Art of Life, X Japan mis en place un hologramme représentant leur compagnon disparu.

Les 2 et 3 mai 2008, X Japan organisa un autre évènement, le "Hide Memorial Summit", un festival de deux jours qui s'est déroulé Tokyo Stadium avec la participation d'une vingtaine d'artistes et de groupes japonais différents, comme Dir en grey, Luna Sea ou encore T.M. Revolution.

Le groupe projetait depuis longtemps l'envie de se produire à l'étranger. Dès 2008, X Japan avait planifié une tournée incluant des dates à Taïwan, aux États-Unis et en France. Toutefois, différents problèmes - à la fois touchant à la logistique et à la santé de Yoshiki - sont apparus tout au long de cette année, reportant régulièrement les concerts prévus en dehors du Japon. Ainsi, par deux fois la date française fut repoussée : à l'origine prévu pour le 5 juillet 2008, elle fut décalée au 22 novembre pour finalement être annoncée pour 2009. Le même cas de figure s'est produit pour les autres dates prévues en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.

Le 31 décembre 2008, X Japan a joué à l’Akasaka Blitz pour inaugurer la nouvelle année avec un concert. Avec les multiples reports de la tournée mondiale - et bon nombre de concerts reportés et annulés -, le groupe en a profité pour réaffirmer son intention de jouer en dehors du Japon. Ainsi, pour 2009, X Japan s’est déjà produit à Hong Kong le 16 et 17 janvier, et prévoit de se rendre également en Chine, en Europe (France, Allemagne, Finlande…), ainsi qu’aux États-Unis (New York et Los Angeles). Toutefois, aucune date fixe et aucun lieu précis ne sont encore planifiés.

Lors des deux concerts donnés à Tokyo le 2 et 3 mai 2009, le groupe a officiellement intégré Sugizo - ex-membre du groupe Luna Sea - comme guitariste, en remplacement de Hide, bien que celui-ci, malgré son décès il y a plus de dix ans, fasse toujours partie de la line-up. Des rumeurs concernant un éventuel départ de Heath ont également été dissipées par le groupe et l’intéressé. Enfin, X Japan a dévoilé un nouveau morceau, Jade, lors du concert du 2 mai.

En été 2009, le site officiel français du groupe annonce à nouveau une date pour un concert français, après deux tentatives avortées en 2008. Le concert est prévu pour le 10 octobre prochain. Détail notable, cette date correspond à l'anniversaire du chanteur du groupe, Toshi. Mais le 28 juillet 2009, le site officiel annonce à nouveau une hospitalisation de Yoshiki, ainsi qu'une opération importante due à des problèmes de dos causés par son excessif jeu de batterie. Le 23 août 2009, lors d'un évènement japonais nommé le Sport GT, Yoshiki annonce finalement que le concert français (ainsi que la date prévue à Osaka) était reporté à l'année prochaine. C'est la troisième fois en moins de deux ans que la date française de la tournée mondiale de X Japan est reportée à une date ultérieure.

En janvier 2010, le groupe se rend à Hollywood pour le tournage de 4 clips, Rusty Nail, une chanson déjà sortie en 1996 sur l'album Dahlia, Endless Rain sortie en 1989 sur l'album Blue Blood et enfin les deux derniers morceaux en date du groupe I.V et Jade ; ce dernier non officiellement publié mais déjà bien connu des fans.

Peu après Toshi le chanteur charismatique du groupe, organise une conférence de presse pour annoncer son intention de divorcer de sa femme et le départ de la secte Lemuria. En effet, sous prétexte des besoins en argent de la secte, une somme importante lui aurait été détournée. Toshi a également annoncé qu'il se vouait désormais entièrement à ses activités avec son groupe de toujours X Japan.

Après plusieurs concerts annulés, Yoshiki et Toshi ont joué pour la première fois en France, à l'occasion d'un show-case acoustique de 30 min organisé lors de Japan Expo 2010, le 4 juillet[9]. Le duo jouera dans l'ordre Forever Love, Rose of Pain (le clip de cette chanson fut tourné en France à l'époque), I.V et Endless Rain, dont le refrain fut chanté en français par Toshi, spécialement pour l'occasion[10]. Lors de la conférence de presse qui a suivi, Yoshiki a confirmé que le groupe comptait bien lancer un nouvel album cette année et se relancer sur la scène internationale en reprenant la tournée mondiale. Toutefois, aucune date spécifique n'a été pour le moment annoncée, afin d'éviter de nouvelles déconvenues.


Le 8 août 2010 est une journée historique pour le groupe qui donne son premier concert aux États-Unis sur la scène principale du festival Lollapalooza à Chicago[11].

Le 14 et 15 août 2010, X Japan joue pour la première fois au Yokohama Nissan Stadium (75 000 places). Ce concert marque les retrouvailles du groupe avec leur ancien bassiste Taiji Sawada, parti en 1992 et qui joue avec les autres membres sur le morceau "X[12]".

Peu de temps après, X Japan lance sa première tournée en Amérique du Nord qui débutera le 25 septembre 2010 au Wiltern Theatre à Los Angeles et qui passera par Oakland, Seattle, Vancouver, Chicago, Toronto et New York[13]. Les concerts se dérouleront dans des salles de taille moyenne avec un light-show plutôt épuré comparé aux concerts japonais.

Au printemps 2011, Yoshiki annonce via twitter une tournée européenne de 4 dates, dont un concert en France au Zénith de Paris, attendu et repoussé depuis des lustres, qui se déroulera du 28 juin au 4 juillet et passera par Londres, Paris, Utrecht et Berlin[14]. Les concerts de Londres et Berlin affichent rapidement sold-out. C'est également le 28 juin que sort le nouveau single de X Japan : JADE[15]. L'album, quant à lui est toujours prévu pour 2011. Plus tard, Yoshiki annonce pour l'automne 2011 une série de concerts en Amérique du Sud.

Le 1er juillet 2011, X Japan donne son premier concert en France au Zénith de Paris, devant plus de 5000 fans[16].

Le 17 juillet 2011 (cinq jours après son anniversaire), Taiji leur ancien bassiste décède à la suite d'une tentative de suicide[17]".

Les membres[modifier | modifier le code]

Comme de nombreux autres groupes de musique japonais, les membres du groupe utilisent davantage un pseudonyme comme nom de scène, ici entre guillemets, que leur véritable nom et prénom.

Formation actuelle[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Taiji Sawada (沢田泰司 Sawada Taiji) – basse (membre jusqu'en 1992)
  • Hideto "hide" Matsumoto (松本秀人 Matsumoto Hideto) – guitare (membre jusqu'en 1997, toujours considéré comme membre à titre postum)

Musiciens invités[modifier | modifier le code]

  • Richard Fortus – guitare (invité pour les concerts du 29 et 30 mars 2008, X Japan Attacks Again)
  • Wes Borland - guitare (invité pour les concerts du 29 et 30 mars 2008, X Japan Attacks Again)
  • Yasuhiro "Sugizo" Sugihara - guitare (invité pour les concerts du 28, 29 et 30 mars 2008, X Japan Attacks Again, au festival hide Memorial Summit du 4 mai 2008 et au concert du 31 décembre 2008 à l'Akasaka Blitz)

Ce dernier a intégré définitivement la formation au printemps 2009.

Identité du groupe[modifier | modifier le code]

Style musical[modifier | modifier le code]

Les premières années sont fortement marquées par l'influence du glam metal et du heavy metal américain et anglais, à l'image de Kiss, mais également par la culture classique de yoshiki, le style musical du groupe évoluera progressivement au point de mêler davantage de balades à l'image de Forever Love et Endless Rain. Ces musiques à la thématique triste voire suicidaire contrastent alors fortement avec des compositions plus violentes et dynamiques, comme Kurenai ou Silent Jealousy, titres fortement influencés par le speed metal et le thrash metal.

Ces deux facettes musicales ont contribué à façonner l'identité de X Japan et à participer à la composition des membres du groupe, à l'image de Taiji Sawada, le bassiste du groupe de 1986 à 1992 qui quitta le groupe en raison de divergences musicales avec le leader du groupe, Yoshiki Hayashi. En effet, jusqu'en 1992, le groupe était surtout réputé pour sa musique metal, malgré quelques titres plus lents et plus mélodieux. Mais lorsque le groupe changera de nom au début des années 90, le style musical du groupe changera également, mettant l'accent sur les balades.

Cette dualité entre le metal et la balade se retrouve dans le titre emblématique Art of Life où durant une demi-heure, les membres oscilleront entre ces deux genres. Malgré la richesse de ce titre, Art of Life ne fut joué que quelquefois en live : deux fois en 1993, les 30 et 31 décembre, une fois en 1992 avec un arrangement Concerto pour piano et orchestre symphonique et une fois en 2008, en deux parties, le 28 et 30 mars.

Les principaux thèmes abordés sont le meurtre, la souffrance, la tristesse, le sexe, le suicide, l'amour et la mort.

Style vestimentaire[modifier | modifier le code]

Tout comme le genre musical, le groupe connaitra également une évolution progressive dans son style vestimentaire. À nouveau inspiré par le groupe américain Kiss, les membres de X Japan aborderont un look provocateur et extravagant, précurseur du mouvement visual kei au Japon. Cette véritable mise en scène déguisée donnera une véritable identité au groupe. Ce style s'inspire également de la mode japonaise streetwear et de la mouvance punk.

Pour autant, le look de X Japan va s'assagir avec les années. Progressivement, les coiffures sont moins aériennes, le maquillage plus léger, les vêtements moins fournis. Seul Taiji (jusqu'à en 1992) et hide (jusqu'en 1997) garderont un look très décalé par rapport aux autres membres du groupe. Notons que Heath, le bassiste, lors des concerts et festivals de 2008 porta des vêtements plus extravagants que ceux de ses partenaires.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

Titre Sortie le Label Top Oricon[18]
Vanishing Vision 14 avril 1988 Extasy 12
Blue Blood 21 avril 1989 Ki/oon
  • 6 (1re version)
  • 10 (Special Edition)
  • 1 (Version LP)
Jealousy 1er juin 1991 Ki/oon
  • 1 (1re version)
  • 15 (Special Edition)
Art of Life 28 août 1993 Atlantic 1
Dahlia 4 novembre 1996 Atlantic 1
TBA EMI

Singles[modifier | modifier le code]

Titre Sortie le Label Classement[18]
I'll Kill You 15 juin 1985 Dada --
Orgasm 20 avril 1986 Extasy --
Kurenai 1er septembre 1989 Ki/oon 5
Endless Rain 1er décembre 1989 Ki/oon 3
Week End 21 avril 1990 Ki/oon 2
Silent Jealousy 11 septembre 1991 Ki/oon 3
Standing Sex 25 octobre 1991 Ki/oon 4
Say Anything 1er décembre 1991 Ki/oon 3
Tears 10 novembre 1993 Atlantic 2
Rusty Nail 10 juillet 1994 Atlantic 1
Longing ~Togireta Melody 1er août 1995 Atlantic 1
Longing ~Setsubou no Yoru~ 11 décembre 1995 Atlantic 5
Dahlia 26 février 1996 Atlantic 1
Forever Love 8 juillet 1996 Atlantic 1
Crucify My Love 26 août 1996 Atlantic 2
Scars 18 novembre 1996 Atlantic 15
Forever Love (Last Mix) 18 décembre 1997 Atlantic 13
The Last Song 18 mars 1998 Polydor 8
Forever Love (nouvelle sortie) 22 juillet 1998 Atlantic 19
Scars (nouvelle sortie) 22 juillet 1998 Atlantic 17
Forever Love (nouvelle sortie) 11 juillet 2001 Atlantic 15
I.V. 23 janvier 2008 Extasy 1
Scarlet Love Song 8 juin 2011 EMI 3
Jade 13 juillet 2011 EMI 1

Albums live[modifier | modifier le code]

Titre Sortie le Label
On the Verge of Destruction 1992.1.7 Tokyo Dome Live 7 janvier 1992 Ki/oon
Live Live Live Tokyo Dome 1993-1996 15 octobre 1997 Polydor
Live Live Live Extra 5 novembre 1997 Atlantic
Live in Hokkaido 1995.12.4 Bootleg 21 janvier 1998 Polydor
Art of Life Live 18 mars 1998 Polydor
The Last Live 30 mai 2001 Polydor

Remix[modifier | modifier le code]

Titre Sortie le Label
Trance X 4 décembre 2002 Polydor

Compilations[modifier | modifier le code]

Titre Sortie le Label Top Oricon[18]
X Singles 21 novembre 1993 Ki/oon 2
B.O.X ~Best of X~ 21 mars 1996 Ki/oon
Ballad Collection 19 décembre 1997 Polydor
X Japan Singles ~Atlantic Years~ 25 décembre 1997 Atlantic
Star Box 30 janvier 1999 Ki/oon
Perfect Best 24 février 1999 Atlantic
Best ~Fan's Selection~ 19 décembre 2001 Polydor 13

Compilations par d'autres artistes[modifier | modifier le code]

Titre Sortie le Label
Heavy Metal Force III 7 novembre 1985 Explosion
Skull Thrash Zone Volume I 7 mars 1987 Victor
History of Extasy 15th Anniversary 21 juin 2000 Extasy
FUN 2007 BMG
Piano Days - Kimi to Kiita Love Song 24 octobre 2007 Sony
Climax -Dramatic Songs- 22 août 2007 Sony

Vidéos[modifier | modifier le code]

Titre Date de sortie VHS Date de sortie DVD Label
Blue Blood Tour Bakuhatsu Sunzen Gig 1er juin 1989 Ki/oon
Shigeki "Visual Shock Vol. 2" Ki/oon
Celebration "Visual Shock Vol. 2.5" 1er septembre 1990 Ki/oon
Shigeki 2 ~Yume no Nakadakeni Ikite~ "Visual Shock Vol. 3" Ki/oon
Say Anything ~X Ballad Collection~ "Visual Shock Vol. 3.5" Ki/oon
On the Verge of Destruction 1992.1.7 Tokyo Dome Live "Visual Shock Vol. 4" 1er novembre 1992 Ki/oon
X Clips 1er janvier 1995 Ki/oon
Dahlia the Video "Visual Shock Vol. 5 Part I" 1er janvier 1997 Atlantic
Dahlia the Video "Visual Shock Vol. 5 Part II" Atlantic
Dahlia Tour Final 1996 Atlantic
X Japan Clips II Atlantic
The Last Live Video Atlantic
Art of Life 1993.12.31 Tokyo Dome Atlantic
Aoi Yoru --- Geneon
Shiroi Yoru --- Geneon
X Japan Returns 1993.12.30 --- Geneon
X Japan Returns 1993.12.31 --- Geneon
THE LAST LIVE Complete Edition 1997.12.31 --- Geneon
DAHLIA TOUR FINAL 1996.12.31 --- Geneon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • X Japan Virtual Shock 001 pour la Sega Saturn, 20 octobre 1995

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]