Dragon Kid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nobuyoshi Nakamura
Image illustrative de l'article Dragon Kid
Dragon Kid en 2009.

Nom(s) de ring Dragon Kid
Little Dragon
Taille 1,63 m
Poids 70 kg
Naissance (38 ans)
Tōkai, Aichi, Drapeau du Japon Japon
Entraîné par Último Dragón
Débuts 14 novembre 1997
Fédération(s) Dragon Gate

Nobuyoshi Nakamura (né le ) est un catcheur japonais plus connu sous le nom de Dragon Kid, il catche surtout à la Dragon Gate et fait partie du clan KAMIKAZE.

Carrière[modifier | modifier le code]

Début[modifier | modifier le code]

Nakamura débute comme arbitre à la Frontier Martial-Arts Wrestling en 1996. Il est introduit par Jinsei Shinzaki chez Último Dragón, il entre alors au Último Dragón Gym.

Dragon Gate[modifier | modifier le code]

Nakamura débute en 1997, sous le nom de Dragon Kid, le pupil d'Último Dragón. En 1998 il catche au Mexique, participant à des matchs à la Michinoku Pro et à la World Championship Wrestling.

En 1999, Il débute au Japon along avec la Toryumon. En février, il remporte son premier titre en battant Dr. Cerebro, la ceinture NWA World Welterweight. Il perd sa ceinture deux mois plus tard face à SUWA, et se blesse au pied durant le match, l'éloignant des rings pendant une année. Il revient en 2000 et débute une rivalité avec SUWA. Il le bat dans un Mask vs. Hair match le 24 août. Après sa victoire, il s'attaque à Darkness Dragon, et débute une rivalité qui va durée 2 ans. Le 8 septembre 2002, quand il bat Darkness Dragon au Best of Three Falls Mask vs. Mask Match, forcant Darkness a retirer son masque. Lors de Dragon Gate USA United (1re soirée), lui et CIMA perdent contre Pac et Masato Yoshino et ne se qualifient pas pour le Open The United Gate Championship.

Lors de Dead Or Alive, il bat Ricochet et conserve son Open The Brave Gate Championship.. Lors du show du 22 juillet, il bat Ricochet et conserve son titre. Lors de Champion Gate 2013 - Tag 1, il bat HUB et conserve son titre. Lors de Dead Or Alive 2013, il perd contre Masato Yoshino et perd son titre.

Lors de King Of Gate 2013 - Tag 4, il perd contre Jimmy Susumu lors du second tour du King Of Gate 2013.

World Championship Wrestling[modifier | modifier le code]

Nakamura fait plusieurs apparition à la World Championship Wrestling (WCW) sous le nom de "Little Dragon". A Monday Nitro, il bat Eddie Guerrero avec un petit paquet après une interférence.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • Dragonrana (Diving front flip hurricanrana pin)
    • Ultra Hurricanrana (Springboard hurricanrana)
  • Mouvements favoris
    • 619 (Tiger feint kick à la tête de la seconde corde)
    • Bermuda Triangle (Springboard moonsault)
    • Bible (Tiger feint crucifix armbar)
    • Christo (Tilt–a–whirl headscissors armbar)
    • Déjà Vu (Multiple revolution headscissors takedown)
    • Hallelujah (Headscissors twisted suivi d'un figure four necklock)
    • Jesus Walks (Double jump moonsault)
    • Messiah (Headscissors takedown twisted suivis d'un DDT)
    • Stunner, un vertical suplex counter

Palmarès et accomplissements[modifier | modifier le code]

  • Toryumon Japan
    • NWA World Welterweight Championship (1 fois)
  • westside Xtreme wrestling
    • wXw Lightweight Championship (1 fois)
  • Wrestling Observer Newsletter awards
    • 5 Star Match (2006) avec Genki Horiguchi et Ryo Saito vs. CIMA, Naruki Doi et Masato Yoshino (ROH Supercard of Honor, 31 mars)
    • Best Flying Wrestler (2001)[2]
    • Best Wrestling Maneuver (1999, 2000) pour le Dragonrana[3]
    • Match of the Year (2006) avec Genki Horiguchi et Ryo Saito vs. CIMA, Naruki Doi et Masato Yoshino (ROH Supercard of Honor, 31 mars)[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2006 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 17 novembre 2009)
  2. (de) « Observer: Best Flying Wrestler », sur genickbruch.com (consulté le 17 novembre 2009)
  3. (de) « Observer: Best Wrestling Maneuver », sur genickbruch.com (consulté le 17 novembre 2009)
  4. (de) « Observer: Observer: Best Worked Match Of The Year », sur genickbruch.com (consulté le 17 novembre 2009)