Hitachi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hitachi (homonymie).

Hitachi, Ltd

alt=Description de l'image Logo Hitachi.png.
Création 1910
Fondateurs Namihei Odaira
Forme juridique Privée
Action TSE : 6501
Slogan Inspire the Next
Siège social Drapeau du Japon Chiyoda-ku, Tokyo (Japon)
Direction Hiroaki Nakanishi (président)
Activité conglomérat industriel
Filiales Clarion, Maxell, Nippon Columbia
Effectif 384,444 (2007)
Site web www.hitachi.com
Chiffre d’affaires en augmentation ¥10,248 milliards (2007)
Pavillon du groupe Hitachi (exposition au Japon en 2005)

Hitachi, Ltd (株式会社日立製作所, Kabushiki-gaisha Hitachi Seisakusho?, TSE : 6501, NYSE : HIT), littéralement « Lever de soleil » en japonais, est une entreprise japonaise d'électronique ayant son siège à Chiyoda-ku, Tokyo.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hitachi a été fondée en 1910 par l'ingénieur électrique Namihei Odaira. Le premier produit de la société était un moteur électrique à induction de cinq chevaux, le premier au Japon. Il était initialement développé pour une utilisation dans les mines de cuivre. La société d'Odaira est rapidement devenue le chef de file national dans les moteurs électriques et les infrastructures de l'industrie de l'énergie électrique.

La société commença comme un sous-traitant de la société minière Fusanosuke Kuhara. Hitachi provient de la superposition de deux caractères kanji : hi qui signifie « soleil » et tachi signifie « se lever ».

Hitachi déplaça son siège à Tokyo en 1918.

Hitachi America a été créée en 1959 et Hitachi Europe en 1982.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

En 2007, le groupe a racheté le fabricant de matériel haute-fidélité automobile Clarion, étendant ainsi son empire au domaine automobile.

Le 7 mars 2011, Western Digital annonce le rachat des activités de conception et fabrication d'espace de stockage d'Hitachi pour la somme de 4,3 milliards de dollars. Le 31 août 2011Sony annonce un accord avec Hitachi, Toshiba et INCJ (en) portant sur la mutualisation des moyens de productions de dalles LCD de petites et moyennes tailles sous la forme d'une nouvelle entreprise appelée Japan Display (en)[1].

Le 29 octobre 2012, Hitachi annonce le rachat de l'entreprise Horizon Nuclear Power (en) appartenant aux entreprises énergétiques E.ON et RWE, pour 696 millions de livres (860 millions d'euros), bouclé le 26 novembre 2012[2],[3]. Horizon Nuclear Power est une entreprise travaillant sur plusieurs projets de centrales nucléaires au Royaume-Uni, sur le site de la centrale nucléaire d'Oldbury et sur celui de la centrale nucléaire de Wylfa.

Le 29 novembre 2012, Hitachi et Mitsubishi Heavy Industries annoncent la fusion de leurs activités dans la production d'énergie thermique. Une fusion qui devrait s'achever début de 2014, cette filiale devrait engendrer un chiffre d'affaires de 1,5 billions de yens, soit 18,3 milliards de dollars. Mitsubishi Heavy Industries possèdera 65 % du nouvel ensemble et Hitachi 35 %[4].

Production[modifier | modifier le code]

Le sous-marin de transport militaire Yu 1 en construction en 1943 par Hitachi au chantier naval Kasado de Kudamatsu.

Hitachi fabrique, entre autres, du matériel militaire jusqu'en 1945.

Il fait partie des cinq grands fabricants de semi-conducteurs au Japon, et selon le classement de l'industrie électronique[réf. nécessaire] il fait partie des cinq majors de l'électronique grand public, avec notamment Sony Corporation.

C'est aussi un des principaux acteurs mondiaux dans le domaine de la construction navale.

Hitachi fait partie des cinq groupes fabricants les écrans LCD et à plasma (avec Sony, Sharp, Panasonic, Samsung, LG, Philips).

Comme pour la plupart des grandes entreprises japonaises des années 1990, ses secteurs d'activités sont très variés. Elle produit notamment des puces magnétiques avec polarités inversées, des disques durs, des appareils électroménagers, des équipements pour les centrales nucléaires, mais aussi des pelleteuses[5].

En 2006, Hitachi poursuit sa démarche environnementale et lance sa première gamme de pompes à chaleur Vent/Feu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Four Companies Sign Memorandum of Understanding Regarding Integration of Small- and Medium-Sized Display Businesses, Sony Corporation, 31 août 2011
  2. (en) Henning Gloystein, Mari Saito, Japan's Hitachi buys UK's Horizon nuclear project, Reuters, le 30 octobre 2012
  3. Nucléaire: Hitachi rachète Horizon pour bâtir des centrales en Grande-Bretagne, AFP sur Google News, le 26 novembre 2012
  4. Mitsubishi Heavy, Hitachi to combine power system businesses
  5. En 2011, Hitachi se positionnait au 4ème rang des plus grands constructeurs d'engins de chantier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]