Deloitte Touche Tohmatsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Deloitte)
Aller à : navigation, rechercher

Deloitte Touche Tohmatsu

alt=Description de l'image Deloitte.svg.
Création 1845 à Londres
Personnages clés William Deloitte
Forme juridique Private company limited by guarantee
Siège social Drapeau des États-Unis New York, Midtown Manhattan (États-Unis)
Direction Barry Salzberg, Global CEO (Monde)
Activité Audit financier
Consulting
Financial advisory
Expertise comptable
Expertise juridique et fiscale
Effectif 182 000 (Monde)
6 300 (France)
Site web http://www.deloitte.fr
Chiffre d’affaires en augmentation US$ 28,8 milliards (2011) (Monde)
en diminution EUR 800 millions (2010) (France)

Deloitte est l'un des quatre grands cabinets d'audit et de conseil (Big Four) avec PricewaterhouseCoopers, Ernst & Young et KPMG, né des fusions successives des acteurs anglo-saxons historiques de ce secteur[1].

Deloitte est leader mondial[2] au sein des Big Four, avec un chiffre d'affaires atteignant 28,8 milliards de dollars en 2011. Il s'agit également du plus grand cabinet d'audit au monde avec une masse salariale de 182 000 employés, et du plus ancien des Big Four. Depuis 2009, Deloitte est aussi le premier cabinet d'audit en France[3].

Le cabinet Deloitte est issu du rapprochement en 1989 de deux grands cabinets : Deloitte Haskins & Sells et Touche Ross international. Le premier avait été créé en 1845 à Londres par William Welch Deloitte (en), qui s’était associé en 1925 à Charles Haskins et E. Sells. Le cabinet Tohmatsu & Co avait été fondé en 1968 au Japon par l'amiral Nobuzo Tohmatsu.

À l'instar des autres Big Four, Deloitte est un cabinet et non une entreprise, constitué d’entités légalement autonomes et indépendantes, membres du réseau Deloitte Touche Tohmatsu, toutes associées au sein d'un Verein suisse.

Historique[modifier | modifier le code]

Paramount Plaza, siège mondial du cabinet, 1633 Broadway à New York

Au sein des Big Four, Deloitte est le plus ancien des cabinets d'audit, l'une de ses entités remontant aux années 1840. Le premier cabinet a été fondé par William Welch Deloitte en 1845 à Londres. William Welch Deloitte a par la suite ouvert un bureau à New York en 1880.

En 1991, Deloitte France crée sa filiale In Extenso, dédiée aux PME.

En 1998, le groupe prend le nom international de « Deloitte Touche Tohmatsu »[4].

En 2004, Deloitte Touche Tohmatsu change sa marque commerciale pour Deloitte.

En 2005, redéploiement d'une offre conseil complète (expertise comptable, corporate finance, juridique et fiscal, conseil).

En 2006, rapprochement avec le cabinet BDO Marque et Gendrot (fondé en 1963 et qui était le 6e cabinet d'audit et d'Expert-comptable en France).

En 2007, rapprochement avec le cabinet Constantin Associés.

En 2008, rachat du cabinet de conseil Infomineo.

En 2013, Deloitte fait l’acquisition de Monitor, groupe mondial de conseil en stratégie et est confirmé comme un des potentiels repreneurs de Roland Berger.

Faits et chiffres[modifier | modifier le code]

  • Domaines : audit, juridique et fiscal, corporate finance, conseil et expertise comptable, certification, fiscalité, consultation en gestion, conseils financiers
  • 182 000 collaborateurs dans le monde
  • CA : 28,8 milliards de dollars en 2011
  • Présent dans plus de 150 pays

Sur l'année 2010 et à échelle mondiale, au sein des Big Four, Deloitte est numéro un pour son chiffre d'affaires (devant PricewaterhouseCoopers, avec $26.6bn contre $26.5bn), et premier en termes de nombre d'employés[2].

En 2007 et en 2009, Deloitte a obtenu la première place dans le classement de BusinessWeek des meilleures sociétés pour commencer sa carrière[5],[6].

Les entreprises auditées en France[modifier | modifier le code]

D'après le site institutionnel du cabinet, les plus grandes références françaises et leurs principales filiales sont notamment[Quand ?] :

Deloitte dans le monde[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Siège de Deloitte en France, à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine

La branche française est issue de la fusion de différents cabinets français, dont BDA, fondé en 1981. Celui-ci rejoint rapidement le réseau Touche Ross afin d'accompagner ses grands clients français à l'international. En 1990, suite au rapprochement de Touche Ross International et de Deloitte Haskins & Sells, le cabinet devient BDA/Deloitte & Touche puis Deloitte & Touche. Deloitte appartient à 100 % à des associés français.

Dans le cadre de la Loi de Sécurité Financière votée en 2003, la société s'est séparée de sa branche consulting, devenue Ineum Consulting – avec laquelle elle n'a plus aucun lien désormais – et de ses avocats qui se regroupent sous le nom de Taj. Taj a cependant réintégré récemment le réseau Deloitte.

Depuis 2005, Deloitte France n'a cessé de développer ses activités de conseil en accompagnant les organisations privées et publiques dans leurs projets de transformation et leur recherche de la performance. Avec 500 consultants en France c'est l'un des premiers cabinets de conseil (management et organisation).

Deloitte en France occupe une place de leader qui lui a permis de concrétiser deux rapprochements importants : 2006 fut marquée par la fusion avec BDO Marque et Gendrot[7]. En juin 2007 Deloitte s'est rapproché de Constantin Associés. En juillet 2008, le cabinet de conseil Infineo a été racheté par Deloitte. Son offre à destination des entreprises est complète depuis l'audit, l'expertise comptable, le corporate finance, le juridique et fiscal jusqu'au conseil (conseil et risk services) sur l'ensemble du marché.

Depuis 2009, Deloitte est le premier cabinet d'audit, de conseil et d'expertise comptable français devant KPMG[3].

Chiffres

  • 6 300 associés et collaborateurs en 2007
  • Chiffre d'affaires 31/05/2010 : 800 M€
  • CA 2009 : 801 M€; 2008 : 770 M€; 2007 : 720 M€

Belgique[modifier | modifier le code]

En Belgique, Deloitte compte plus de 2 400 collaborateurs spécialisés dans les domaines de l’audit, de l’expertise comptable, du conseil en management, du conseil juridique et fiscal, ce qui lui vaut d’être l’un des premiers cabinets d’audit et de conseil du pays et le leader de l’expertise comptable auprès des entreprises familiales.

La Fiduciaire Deloitte est présente en Belgique depuis plus de 70 ans, et couvre au travers de ses 12 agences locales l’entièreté du territoire national. Elle conseille quotidiennement plus de 5 000 entreprises belges dans les domaines suivants :

  • Comptabilité générale et analytique, et organisation des fonctions comptables et administratives
  • Fiscalité et TVA
  • Management des entreprises
  • Droit des associations et droit commercial
  • Conseil social
  • Conseil financier

Luxembourg[modifier | modifier le code]

Au Luxembourg, Deloitte compte 1.500 collaborateurs, et est l’un des premiers prestataires de services professionnels de la place.

La société a été créée en 1950 sous le nom de « L’Agence ». Elle fusionne en 1968 avec le cabinet « Hamilius & Schmitter » et devient la Fiduciaire générale de Luxembourg, avant de rejoindre le groupe Touche Ross en 1978. En 1999, touche Ross Luxembourg est absorbé par Deloitte Touche Tohmatsu, et en 2003 la firme change de nom pour devenir Deloitte SA.

Deloitte offre des services à haute valeur ajoutée à une clientèle nationale et internationale depuis plus de 50 ans dans les domaines suivants :

  • Audit
  • Fiscalité et comptabilité
  • Conseil financier
  • Conseil en management et stratégie
  • Conseil en fusions et acquisitions
  • Conseil en gestion d’investissements et de fonds
  • Liquidation & évaluation de sociétés
  • Propriété intellectuelle
  • Technologies de l'information

CA : 144 Mio € en 2008

Suisse[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

Deloitte offre des services dans les domaines de la certification, de la fiscalité, de la consultation, les faillites et des conseils financiers grâce à plus de 6 200 personnes réparties dans 50 bureaux à travers le Canada[8].

Au Québec, Deloitte exerce ses activités sous l'appellation Samson Bélair/Deloitte & Touche s.e.n.c.r.l. Deloitte est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu.

Le Deloitte Technology Fast 50[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Deloitte Technology Fast 50.

La première édition du Fast 50 a eu lieu en 1995 aux États-Unis à San José, au cœur de la Silicon Valley. Le palmarès s’est rapidement imposé comme l’indicateur de croissance de référence. Il est désormais décliné à l’échelle mondiale, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Israël, en Allemagne, au Canada, et en France.

Plus précisément, le Deloitte Technology Fast 50 est un palmarès national des 50 entreprises technologiques ayant la croissance de chiffre d’affaires la plus forte.

Deloitte a également développé les trois palmarès globaux que sont le EMEA Fast 500 pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, le North America Fast 500 pour la région Amérique du Nord et le Asia Pacific Fast 500 pour la région Asie Pacifique.

La Deloitte Football Money League[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Deloitte Football Money League.

La Deloitte Football Money League est un classement des clubs de football d'après leurs revenus qui fait référence dans le monde du ballon rond. Il permet de comparer la puissance financière des clubs. Il est établi annuellement et publié au début du mois de février, se rapportant à la saison récemment terminée.

Sponsoring (commandite)[modifier | modifier le code]

Comme toutes les firmes multinationales, Deloitte tente de soigner son image de marque et d'asseoir sa notoriété en étant sponsor (commanditaire) de grands événements, souvent sportifs.

Deloitte au Royaume-Uni sponsorise (commandite) les Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres[9].

Au Canada, Deloitte a commandité les Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver.

Aux États-Unis, Deloitte sponsorise (commandite) le United States Olympic Committee.

Employés notables d'hier et d'aujourd'hui à travers le monde[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans certains pays francophones, dont la France, on prononce le nom « à la française », mais on le prononce « à l'anglaise » [dəlɔɪt] dans les autres pays. William Welch Deloitte (en) étant un Anglais d'origine française, dont le grand-père (comte de Loitte) s'était exilé en Angleterre à la Révolution française, il arrive fréquemment que des non-francophones, surtout anglais et américains, prononcent [dəlɔɪt].
  2. a et b (en) « Deloitte by the numbers », Deloitte (consulté le 2010-02-20)
  3. a et b « En France, les grands réseaux comptables ont traversé différemment la crise », sur wexpertandyou (consulté le 13/02/2011)
  4. Modèle:€n Histoire du groupe
  5. Businessweek 2007
  6. Businessweek 2009
  7. Caroline Lechantre, « Deloitte et BDO Marque et Gendrot créent le numéro trois de l'audit en France », Les Échos,‎ 24 juillet 2006 (lire en ligne)
  8. Données selon le site web de Deloitte - Syndic de faillite
  9. Deloitte becomes first London 2012 tier two sponsor

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :