West Japan Railway Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

West Japan Railway Company

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de JR-West

Création 1er avril 1987
Dates clés 8 octobre 1996 Ouverture du capital
12 mars 2004 Privatisation complète
Forme juridique Kabushiki kaisha
Action TSE : 9021
Slogan Discover west
Siège social Drapeau du Japon 4-24 Shibata 2-Chōme
Kita-ku Ōsaka (Japon)
Direction Masao Yamazaki CEO
Takayuki Sasaki VP
Naoki Nishikawa VP
Actionnaires Japan Trustee Services Bank
The Master Trust Bank of Japan
Mizuho Corporate Bank
Sumitomo Mitsui Banking Corporation
The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ
Activité Transport ferroviaire
Commerce de détail
Commerce de proximité
Immobilier
Hôtellerie
Filiales West Japan Railway Hotel Development Limited
West Japan Railway Isetan Limited
Kyoto Station Building Development Co., Ltd.
Nippon Travel Agency Co., Ltd.
Effectif 28 960 (en mars 2008)
Site web www.westjr.co.jp
Capitalisation 634,0 Md ¥ (2008)
Fonds propres 44,6 Md ¥ (2008)
Dette 441,4 Md ¥ (2008)
Chiffre d’affaires 1 290,1 Md ¥ (2008)
en augmentation +2,1 % AF 2008
Résultat net 57,7 Md ¥ (2008)
en augmentation +1,8 % AF 2008

La West Japan Railway Company est une des principales entreprises japonaises centrée sur le transport ferroviaire de passagers[1].

Désignée plus souvent sous le nom de JR-West[1], elle exploite un réseau de voies ferrées couvrant la partie Ouest de l'île de Honshū incluant les agglomérations d'Ōsaka, Hiroshima, Kyōto et Kōbe.

Historique[modifier | modifier le code]

Japanese Government Railways[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Japanese Government Railways.

Japanese National Railways[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Japanese National Railways.

Fondation[modifier | modifier le code]

Diagramme représentant la répartition du réseau de la JNR à travers le Japon
Carte de la couverture de la JR-West (en bleu foncé)

L'entreprise ferroviaire publique japonaise Japanese National Railways a officiellement cessée d'exister le 31 mars 1987[2], et a été scindée en six entreprises spécialisées dans le transport de passagers couvrant chacune une zone différente ainsi qu'une entreprise spécialisée dans le transport de fret couvrant tout le territoire japonais[3].

Bien que n'étant plus officiellement une entreprise publique, JR-West était à ce moment la propriété de l'entreprise Japanese National Railways Settlement Corporation (appelée aussi JNR Settlement Corporation ou tout simplement JNRSC), entreprise publique chargée de rembourser les dettes acquises par l'entreprise publique Japanese National Railways[4].

Privatisation[modifier | modifier le code]

La JNRSC, qui détenant alors l'intégralité du capital de la JR-West, a procédé à une première ouverture du capital de cette dernière en octobre 1996, avec la mise en vente de 1 366 000 actions sur les principales places boursières japonaise, représentant à l'époque 488 Md de yens[5].

Le reste du capital détenu par la JNRSC (devenue entre temps JNR Settlement Headquarters), soit 634 000 actions représentant alors 261 Md de yens a été ouvert le 12 mars 2004[5], marquant la fin du processus de privatisation de JR-West.

L'entreprise JR-West est classée dans l'index TOPIX 100, et se trouve sous l'index 9021 sur les places boursières d'Ōsaka, Tōkyō, Nagoya, Kyōto, Hiroshima et Fukuoka.

Chronologie[modifier | modifier le code]

1987 - 1999[modifier | modifier le code]

Photographie d'un train effectuant le service Twilight Express entre Ōsaka et Sapporo
Train effectuant le service de nuit Twilight Express entre les villes d'Ōsaka et Sapporo

2000 - 2009[modifier | modifier le code]

Photographie d'une automotrice JR-West type 223 version 2000
Automotrice JR-West type 223

Étymologie[modifier | modifier le code]

Photographie montrant le plan de marche d'un train en service Rapid Service
Plan de marche d'un train au départ d'Ōsaka en service de type Rapid Service sur la ligne JR Kyōto

Le nom West Japan Railway Company est la traduction simplifiée en langue anglaise (en langue française : Compagnie de chemin de fer de l'Ouest du Japon) du nom japonais de l'entreprise. Ce dernier s'écrivant :

Le nom contracté JR-West (en langue française : JR-Ouest) s'écrivant en japonais :

Les lettres JR sont prononcées en japonais de la même façon qu'elles seraient prononcées en anglais.

En chiffres[modifier | modifier le code]

Photographie prise en hauteur du siège social de la JR-West
Siège social de la JR-West dans le quartier d'Umeda d'Ōsaka

Réseau ferroviaire[modifier | modifier le code]

Le réseau de la JR-West s'étendait en 2008[1] sur 5 024 km :

  • 4 371 km de ligne conventionnelle à écartement de 1 067 mm,
    • dont 2 753 km électrifiés,
    • et 1 575 km à voies doubles ou multiples.
  • 652 km de ligne Shinkansen de type LGV à écartement de 1 435 mm.

Ces lignes desservent un total de 1 221 gares.

Passagers transportés[modifier | modifier le code]

JR-West a transporté en 2008 1 818 millions de passagers[1] dont 63 millions sur le Shinkansen Sanyō.

Répartition du chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

Le chiffre d'affaires de l'année fiscale 2008 a été réparti entre six principaux secteurs :

Secteur / service CA %
Ferroviaire / Shinkansen ¥343,5 Md 29 %
Ferroviaire / Réseau urbain ¥303,3 Md 27 %
Ferroviaire / Autres lignes ¥134,4 Md 10 %
Commerce ¥212,8 Md 16 %
Biens immobiliers ¥76,7 Md 6 %
Divers ¥139,3 Md 11 %

Réseau ferroviaire[modifier | modifier le code]

Ligne Shinkansen Sanyō[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ligne Shinkansen Sanyō.

Propriété de la JR-West depuis 1991, la ligne Shinkansen Sanyō[7] est une ligne à grande vitesse qui assure une liaison rapide entre les principales villes de l'ouest de l'île de Honshū et l'île de Kyūshū, dont Ōsaka, Kōbe, Himeji, Hiroshima et Fukuoka.

Longue de 644 km et parcourue chaque jour par 294 trains[8], elle est empruntée annuellement par 63 millions de passagers. Cette ligne génère à elle seule près de la moitié des revenus de l'activité ferroviaire de l'entreprise[1].

Les services Nozomi correspondants relient[9] les gares de Shin-Osaka et Hiroshima en 1h30, celles de Fukuoka et Shin-Osaka en 2h30, celles de Tokyo et Fukuoka en 5h.

Réseau Urban Network[modifier | modifier le code]

Photographie montrant la foule sur les quais de la gare d'Ōsaka
Un des quais de la gare d'Ōsaka

Le terme Urban Network (littéralement réseau urbain) est utilisé[1] pour désigner les infrastructures comprises dans l'agglomération des villes d'Ōsaka, Kyōto et Kōbe et s'étendant jusqu'au villes de Himeji et Wakayama.

Ce réseau composé de 14 lignes, s'étend sur 954,3 km[1] et génère près de 40 % des revenus ferroviaires. Depuis 2003, toutes les gares de ce réseau sont équipées du système de billettique ICOCA.

Services de desserte[modifier | modifier le code]

Photographie d'un indicateur lumineux sur un wagon mentionnant Special Rapid Service
Indicateur rotatif positionné sur Special Rapid Service

Afin de permettre un transit de passagers efficace, de nombreuses du réseau Urban Network offrent différents services de desserte.

  • Service Local : toutes les gares du trajet sont desservies, à la manière d'un omnibus (en japonais : 普通 ; ふつう ; futsū) .
  • Service Rapid Service : la marche du train n'est plus interrompue systématiquement à chaque gare (en japonais : 快速 ; かいそく ; kaisoku).
  • Service Special Rapid Service : express marquant encore moins d'arrêts. Cette desserte n'est présente que sur la ligne entre Himeji et Maibara (en japonais : 新快速 ; しんかいそく ; shin-kaisoku).

La région d'Ōsaka étant desservie par de nombreuses lignes ferroviaires privées[11], la stratégie de la JR-West face à la concurrence consiste à proposer des dessertes plus rapide mais à des prix plus elvés[12].

Transport inter-cités[modifier | modifier le code]

Photographie d'une automotrice JR-West série 285 circulant sur la grande ligne Tōkaidō
Automotrice JR-West série 285 circulant sur la grande ligne Tōkaidō.

La JR-West offre de nombreuses dessertes dites "Intercity", circulant sur un réseau de grandes lignes reliant les principales villes de l'ouest de Honshū[8]. Les trajet les plus longs étant assurés par des trains de nuit.

L'arrivée du Shinkansen a permis de réduire de manière significative le temps de parcours de nombreuses dessertes, causant la suppression de nombreux services intercity[1]. Le développement du réseau autoroutier[13] a donné naissance à de nombreux services de bus longue distance[14], concurrençant d'autant plus l'offre inter-city.

Lignes régionales[modifier | modifier le code]

Automotrice série 125 dédiée aux lignes régionales électrifiées.

Un nombre important d'autres lignes, représentant la moitié du kilométrage total, relient les petites villes et les zones rurales de l'Ouest du Japon.

Lignes régionales

Tarifs et tickets[modifier | modifier le code]

Tickets à usage unique[modifier | modifier le code]

Photographie de plusieurs titres de transport magnétiques à usage unique
Titre de transport magnétique à usage unique pour des trains "intercity"

Les tickets à usage unique de la JR-West sont sous la forme d'un coupon magnétique rectangulaire semi-rigide. Ce type de ticket peut être retiré aux guichets et distributeurs automatiques. On distingue deux types de tickets :

  • Pour les services de courte distance, les tickets sont de couleur orange et font 3 cm par 5,75[17].
  • Pour les autres services et réservations, les tickets sont de couleur verte et font 5,75 cm par 8,5[17].

A la gare de départ, l'usager insère ce ticket dans le portillon d'accès qui va, après contrôle, autoriser l'entrée dans la zone de validité. A la gare de destination, l'usager va de nouveau introduire le ticket dans portillon d'accès qui va autoriser sa sortie de la zone de validité, après avoir vérifié que le ticket soit bien compatible avec le trajet parcouru par l'usager.

Cartes prépayées rechargeables[modifier | modifier le code]

Photographie d'une carte à puce ICOCA
Carte à puce sans contact ICOCA
Article détaillé : Icoca.

Mise en circulation et acceptée de puis novembre 2003[8], la carte ICOCA est un titre de transport de type prépayé et rechargeable, prenant la forme d'une carte au format ISO 7813 (identique à celui utilisé par les cartes de crédit). Cette carte utilise une communication en champ proche pour échanger de manière sécurisée des informations avec un lecteur compatible.

La carte ICOCA est "chargée" par l'usager sur des distributeurs automatiques avec une somme d'argent pouvant aller jusqu'à 20 000 Yens[18]. L'usager pose sa carte sur le lecteur du portillon d'accès qui va enregistrer dans la carte la gare ainsi que l'heure d'entrée dans la zone de validité du titre de transport[19]. À la sortie de cette zone, une fois le trajet effectué, l'usager va de nouveau poser sa carte sur le lecteur du portillon d'accès qui va calculer le solde restant sur la carte (après avoir retiré la valeur correspondante au trajet effectué) et, si ce solde est positif, autoriser l'usager à quitter la zone de validité du titre de transport[19]. Dans le cas inverse, l'usager doit régulariser son trajet en rechargeant sa carte sur un distributeur automatique spécialement conçu à cet effet.

Cette carte remplace les anciennes cartes prépayées magnétiques de type J-Through Card qui ne sont plus acceptées depuis le 1er mars 2009[20].

Tickets Rail Pass[modifier | modifier le code]

La JR-West accepte plusieurs types de tickets dits Rail Pass permettant une utilisation illimitée de la quasi-totalité des services proposés[21],[22]. Ces tickets se déclinent sous trois formes :

  • Japan Rail Pass
  • JR-West Sanyō Area Pass
  • JR-West Kansai Area Pass

Japan Rail Pass[modifier | modifier le code]

Photographie d'un titre de transport Japan Rail Pass sous la forme d'une carte pliée en deux
Titre de transport Japan Rail Pass avec la date de fin de validité, qui est ici inscrite selon le calendrier japonais
Article détaillé : Japan Rail Pass.

Le Japan Rail Pass est un titre de transport accepté par l'ensemble des compagnies faisant partie de l'alliance JR-Group[21]. Ce titre permet d'utiliser de manière gratuite et illimitée l'ensemble des services à certaines exceptions près[23] :

  • Les Shinkansen en service Nozomi ne sont pas couverts par ce titre de transport. L'usager est dans tous les cas tenu d'acheter un ticket Nozomi plein tarif (même pour les places sans réservation) s'il veut utiliser ce service.
  • Certaines dessertes circulent en partie sur des voies appartenant à une compagnie privée. L'usager est tenu de payer le montant correspondant au trajet alors parcouru. Ceci est valable pour certaines portions des services Inter-City Tango Discovery, Tango Explorer et Super Hakuto.
  • Les voitures de première classe dites Green Car ne sont pas accessibles sans frais supplémentaires.

JR-West Kansai et Sanyō Rail Pass[modifier | modifier le code]

La JR-West propose les tickets Sanyō Area Pass et Kansai Area Pass pour les personnes de nationalité étrangères séjournant au Japon pour une courte durée[22].

Le Sanyō Area Pass permet d'utiliser de manière illimitée la ligne Shinkansen Sanyō ainsi qu'à la grande ligne Sanyō, ainsi que la ligne entre Ōsaka et l'aéroport du Kansai[22]. Le Kansai Area Pass couvre le corridor entre Kyōto - Ōsaka - Kōbe - Himeji ainsi que les lignes reliant Ōsaka à Nara et Ōsaka à l'aéroport du Kansai[22].

Horaires d'ouverture[modifier | modifier le code]

Incidents notables et accidents[modifier | modifier le code]

Autres affaires[modifier | modifier le code]

Les filiales de JR West :

  • Chūgoku JR Bus Company - opérateur de bus Intercity
  • Nippon Travel Agency - agence de voyage
  • Sagano Scenic Railway - train ancien à vocation touristique
  • West Japan JR Bus Company - opérateur de bus Intercity
  • West Japan Railway Hotel Development Company - possède l'Hotel Granvia de la gare de Kyoto
  • West Japan Railway Isetan - Une coentreprise avec Isetan; gère le grand magasin Isetan de la gare de Kyoto

JR West gère également directement un service de ferries entre Miyajima-guchi et l'île de Miyajima.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) 2008 Annual Report[PDF]
  2. (en) Japan Railways Group[le lien externe a été retiré], « What is JR? »,‎ 15 mai 2009 (consulté le 15 mai 2009)
  3. (en)[PDF]Japan Railways Group[le lien externe a été retiré], « JR Bulletin Vol.60 », JR Bulletin,‎ avril 2008 (consulté le 15 mai 2009) : « From the Japanese National Railways to JR-West. Founding of West Japan Railway Company. »
  4. (ja) 日本国有鉄道清算事業団法
  5. a et b (en) Work of JNR Settlement Headquarters (JNRSH)[PDF]
  6. a et b (ja) [1]
  7. Sanyō s'écrivant en hiraganas さんよう, pour éviter la confusion avec さにょう sa transcription devrait être san'yō (avec l'apostrophe). Dans les faits les deux écritures sont interprétées par les mêmes kanjis 山陽, et la graphie Sanyō et beaucoup plus commune.
  8. a, b et c (en) Company Profile 2008
  9. (en) Hyperdia Time-table Search Engine
  10. En pratique, le hiragana づ "zu" se saisie avec la séquence "du".
  11. Le corridor Kōbe - Ōsaka - Kyōto étant desservie par jusqu'à cinq entreprises ferroviaires différentes (Hankyū, Hanshin, Keihan, Kintetsu et JR-West).
  12. Par exemple : le service Special Rapid Service de la JR-West met Kyōto à 29 minutes d'Ōsaka, soit 15 minutes de moins que le trajet correspondant desservi par le Limited Express de la Hankyū, mais à 540 Yens au lieu de 390
  13. (en) A highway system that ever exacts toll
  14. (en) Japan Bus Web
  15. Tamba ou Tanba est identique en japonais.
  16. Le kanji 越 etsu décrit les notions de mouvement avec un franchissement.
  17. a et b (ja) 乗車券の様式[PDF]
  18. (ja) ICOCAにチャージ(入金)
  19. a et b (ja) 鉄道でのご利用方法
  20. (ja) Jスルーカード利用終了について
  21. a et b (en) Japan Rail Pass
  22. a, b, c et d (en) Japan Rail Pass & JR-West Rail Pass
  23. (en) Japan Rail Pass validity

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

JR logo (hokkaido).svg JR Hokkaidō JR logo (east).svg JR Est JR logo (central).svg JR Central JR logo (west).svg JR-Ouest JR logo (shikoku).svg JR Shikoku JR logo (kyushu).svg JR Kyūshū
Bus JR Hokkaidō Bus JR Tōhoku Bus JR Tōkai Bus JR Ouest Bus JR Shikoku Bus JR Kyūshū
Bus JR Kantō Bus JR Chūgoku
JR BusTech
JR logo (freight).svg JR Fret JR logo RTRI.svg IRTR JR logo systems.svg JR Systèmes