Japan Tobacco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Japan Tobacco

Description de l'image  JT logo.svg.
Création 1985
Personnages clés Yoji Wakui, Chairman
Hiroshi Kimura, President & CEO
Pierre de Labouchere, CEO of JT International SA
Slogan The Delight Factory
Siège social Drapeau du Japon Tokyo (Japon)
Activité tabac
Produits Camel
Winston
Filiales JT International (JTI)
Site web www.jti.com
Chiffre d’affaires en augmentation¥4,637.657 billion JPY (2005)
Résultat net en augmentation¥201.542 billion JPY (2005)
Siège de l'entreprise à Tokyo

Japan Tobacco Inc. (日本たばこ産業株式会社, Nihon Tabako Sangyō Kabushiki-gaisha?, TSE : 2914), aussi abrégé en JT, est une entreprise japonaise de tabac.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1999, Japan Tobacco rachète RJR International, filiale de R.J. Reynolds spécialisée dans la fabrication et la distribution de nombreuses marques de cigarettes hors des États-Unis pour environ 8 milliards de dollars[1]. Japan Tobacco les regroupe dans une filiale, JT International (souvent nommée JTI). JTI possède donc les activités internationales des marques Camel, Winston[2]... tandis que celles vendues sur le marché américain appartiennent toujours à RJ Reynolds.

En avril 2006, Japan Tobacco acquiert l'entreprise britannique Gallaher Group pour 15 milliards de dollars[3].

À partir 11 février 2010, en collaboration avec la Régie du tabac iranien, elle sera la première entreprise étrangère à produire des cigarettes en Iran[4].

En décembre 2013, Philip Morris International acquiert avec Japan Tobacco, l'entreprise russe Megapolis pour 750 millions de dollars[5].

Sa division à l'international est basée à Genève et est nommée JT International.

Produits[modifier | modifier le code]

Les marques phares mondiales sont :

Production de Winston en Iran à partir de 2010.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. International Cigarettes Unit Sold to Japan Tobacco for $8 Billion : RJR Nabisco to Split Up Company, Mitchell Martin, The New York Times, 10 mars 1999
  2. La marque Lucky Strike, aujourd'hui propriété de RJ Reynolds sur le marché américain, ne l'était pas au moment de l'acquisition par JTI de ses activités
  3. Japan Tobacco acquires Britain's Gallaher Group for $15 billion, The New York Times, 18 avril 2007
  4. (fr) Japan Tobacco investit pour produire des cigarettes Winston en Iran, Aujourd'hui le Japon, 8 janvier 2010
  5. U.S. firm Abbott to buy Russian drugmaker for up to $495 million, Megan Davies, Reuters, 24 juin 2014