Mitsubishi UFJ Financial Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 40′ 43.8″ N 139° 45′ 50.87″ E / 35.678833, 139.7641306

Mitsubishi UFJ Financial Group

alt=Description de l'image Mitsubishi UFJ Financial Group logo.gif.
Création 2001
Personnages clés Nobuo Kuroyanagi : président
Action TSE : 8306
NYSE : MTU
Slogan Quality for you[1]
Siège social Drapeau du Japon Tōkyō (Japon)
Activité Secteur financier
Filiales The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ
Site web www.mufg.jp

Mitsubishi UFJ Financial Group, Incorporated (株式会社三菱UFJフィナンシャル・グループ, Kabushiki-gaisha Mitsubishi UFJ Finansharu Gurūpu?, TSE : 8306 NYSE : MTU) ou MUFG, est l'un des plus grands groupes bancaires mondiaux après la Japan Post Bank avec environ 1 200 milliards de dollars de dépôts dont le siège social est à Tokyo (district de Chiyoda), et fait partie du groupe Mitsubishi (Mitsubishi keiretsu) [2]

Le groupe a été créé le 1er octobre 2005 avec la fusion du Mitsubishi Tokyo Financial Group (MTFG, basé à Tokyo), autrefois le second conglomérat parmi les banques japonaises, et des avoirs de l'UFJ (basé à Osaka), qui était le quatrième plus grand groupe bancaire du Japon. Fin 2007, c'était la plus grosse banque de détail au monde, devant l'Internationale Nederlanden Groep (ING) [3].

La cotation du Mitsubishi UFJ Financial Groupe a été retirée de la bourse de Londres [Quand ?].

Histoire[modifier | modifier le code]

En juillet 2004, Le quatrième groupe financier japonais, UFG Holdings, quatrième groupe bancaire japonais, propose de fusionner avec MTFG. La fusion des deux holdings est terminée le 1er octobre 2005 et crée le Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG), la plus grande banque mondiale en termes d'actifs avec 190 billions de yens (environ 1,15 billions d'euros) juste derrière Citigroup (environ 2,0 billions d'euros).

Les branches sécurités et confiance bancaire de MTFG et UFJ ont fusionné le 1er octobre 2005 en accord avec le planning prévisionnel, mais les unités centrales du MTFG et de l'UFJ, respectivement la Bank of Tokyo-Mitsubishi et l'UFJ Bank ont continué à travailler séparément jusqu'au 1er janvier 2006, où elles ont fusionné pour former The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ. Cette fusion était à l'origine prévue pour s'opérer le 1er octobre 2005, en même temps que la fusion des compagnies mères (MTFG et UFJ). Mais les pressions de l'agence japonaise des services financiers qui voulait s'assurer d'une intégration en douceur des deux géants bancaire, ont provoqué le report de la fusion de trois mois.

En décembre 2012, Mitsubishi UFJ achète 20 % de la banque d'Etat vietnamienne Vietinbank (en), dont la Banque centrale du Vietnam reste actionnaire majoritaire, pour 743 millions de dollars[4]. En décembre 2013, le groupe acquiert via sa filiale The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ 72 % de la banque thaïlandaise Bank of Ayudhya (en) (Krungsri) pour 536 milliards de yens (3,9 milliards d'euros), en rachetant entre autres la part de General Electric[5].

Mitsubishi Tokyo Financial Group[modifier | modifier le code]

MTFG Plaza est le bâtiment administratif du Mitsubishi Tokyo Financial Group.

Mitsubishi Tokyo Financial Group, (株式会社三菱東京フィナンシャル・グループ, Kabushiki-gaisha Mitsubishi Tōkyō Finansharu Gurūpu), ou MTFG, est l'une des plus grosses banques du Japon en termes d'actifs, juste après Mizuho Holdings.

Le groupe a été créé en 1880 avec le nom Yokohama Specie Bank renommé par la suite en Bank of Tokyo. Dans la même année 1880, la Mitsubishi Bank est fondée par l'ex-samouraï Yataro Iwasaki. En 1919, la Mitsubishi Bank finance le groupe Mitsubishi, et aujourd'hui principalement la Mitsubishi Heavy Industries. En avril 1996, la Mitsubishi Bank et la Bank of Tokyo fusionnent.

MTFG est largement considéré comme la plus solide des grosses banques japonaises, avec un taux de créances non-performantes équivalent à 2,9 % des actifs.

UFJ Holdings[modifier | modifier le code]

UFJ Holdings, (株式会社UFJホールディングス, Kabushiki-gaisha UFJ Hōrudingusu?), ou UFJ, était le quatrième groupe bancaire japonais. L'UFJ, dont l'abréviation signifie United Financial of Japan, est né de la fusion avec la Sanwa Bank, Tokai Bank et Toyo Trust and Banking (1er avril 2001), une filiale du groupe Toyota. À ce moment-là, elle était l'un de plus gros actionnaires de Toyota. Le président de Toyota en était son directeur général pendant le scandale financier et l'inculpation de trois de ses dirigeants. L'UFJ était accusé par le gouvernement de corruption et d'accorder des prêts aux syndicats du crime yakuza. Cette crise, après l'avoir conduit à l'un des plus gros déficits mondiaux, la mena à fusionner avec le Mitsubishi Tokyo Financial Group.

Les compagnies du groupe[modifier | modifier le code]

(au 1er janvier 2006)

Avoirs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]